Premier League: Liverpool et Firmino renversent Man Utd !    Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus 
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 10 - 04 - 2021

  Le Procureur général près la Cour d'Alger, Sid Ahmed Mourad a dévoilé, jeudi soir, que les résultats des investigations ordonnées sur l'affaire de la vidéo sur laquelle paraissait le jeune mineur CH.M, ont prouvé lors des analyses effectuées sur les individus arrêtés et sur le jeune mineur, qu'ils sont des consommateurs de drogues, relevant que des comptes-rendus de laboratoire sont joints à leurs dossiers.
Dans un point de presse, le Procureur général a présenté les résultats des investigations ayant été ordonnées sur la vidéo dans laquelle paraissait le jeune mineur CH.M âgé de 15 ans et qui «prétend avoir subi une agression sexuelle lors de son arrestation, samedi le 03 avril 2021, alors qu'il participait à une manifestation non autorisée».
Les investigations ont permis de retenir plusieurs crimes à l'encontre des individus arrêtés, d'autant plus que les analyses effectuées sur eux ont prouvé qu'»ils sont des consommateurs de drogues, comme le confirment des comptes-rendus de laboratoire joints à leurs dossiers», a fait savoir le Procureur général. Ainsi, poursuit M. Sid Ahmed Mourad, les analyses de sang effectuées sur le mineur CH.M «prouvent elles aussi qu'il est un consommateur de drogues, comme le confirme un rapport médical joint à son dossier judiciaire».
M. Mourad affirme qu'après que les services judiciaires sont parvenus à «localiser» le lieu où ce mineur se trouvait, et sa présentation devant le procureur de la République, l'enfant a été présenté devant le juge des mineurs qui a ordonné, «à titre de mesure préventive préliminaire de le remettre à sa mère».
Pour le Procureur général, cette «mesure conservatoire» décidée par le juge des mineurs a décelé chez cette mère «une difficulté à assumer la prise en charge de cet enfant, d'autant plus que le jour suivant, il s'est déplacé avec des adultes, lesquels déplacement feront l'objet de mesures spéciales devant le juge des mineurs».
Le procureur général a estimé que l'enfant demeure «une victime», d'où il convient de le protéger par tous les moyens légaux à même de le prendre en charge et de lui assurer les moyens dans un cadre éducatif adéquat. Les investigations ont permis d'interpeller les personnes qui étaient en compagnie du mineur lors de la diffusion de la vidéo et l'ensemble de ses complices ayant diffusé sa photo et l'ont exploité à des fins politiques et de propagande, mettant cet enfant en danger. Il s'agit des individus répondant aux initiales suivantes: (M.T), (D.S), (R.M), (H.N), (D.A) et (S.L), tous ayant des antécédents judiciaires, dont un «en fuite, est membre de l'association Rachad et l'un des principaux acteurs de cette vidéo», précisé le procureur général.
Présentés aujourd'hui devant le juge d'instruction près le tribunal de Sidi M'hamed, les susnommés sont poursuivis pour avoir «dirigé et organisé une association de malfaiteurs, diffusé et semé sciemment par des moyens quelconques, d'informations fausses et calomnieuses au public susceptibles d'attenter à la sûreté publique et à l'ordre général et exploité la vie privée d'un enfant en diffusant des photos par des moyens susceptibles de lui porter préjudice. Il est question également d'exploitation d'un enfant à travers les moyens de communication dans des questions contraires aux mœurs et à la sûreté publique, incitation et encouragement d'un mineur à la dépravation des mœurs, éloignement d'un mineur, possession de drogues pour consommation personnelle et atteinte à corps constitué», faits prévus par le code pénal dans ses articles 144, 146, 177 (alinéa 3), 196 bis et 326, ainsi que des articles 140 et 141 de la loi sur la protection de l'enfant», sachant que l'affaire se trouve «toujours auprès du juge d'instruction».
«Les investigations menées par les services concernés ont dévoilé la présence de parties ayant des projets propagandistes subversifs auxquelles s'associent des étrangers et l'association «Rachad» chargé de planification et de financement», a poursuivi le procureur général.
Il s'est avéré aussi que le dénommé Rayahi est en relation avec un membre de l'Association des marocains victimes de l'expulsion arbitraire de l'Algérie (AMVEAA). L'enquête a révélé des «financements douteux» entre les membres de cette bande ainsi que des «appels» effectués entre des individus connus pour leurs activités hostiles à l'instar de Mohammed Benhlima, Mohamed Benazzouz, Boukhors Amine, Abdellah Mohammed, Rebai Sofiane et Ahmed Ismail, tous liés à cette bande.
Les investigations ont permis de découvrir les liens avec ces parties qui ont planifié ces faits, selon la même source. Un dossier pénal a été constitué, dans ce cadre, pour «complot visant incitation des citoyens contre l'Etat, atteinte à l'unité nationale, financement par des individus à l'intérieur ou l'extérieur du pays dans le but de commettre des actes visant la stabilité de l'Etat, de leurs institutions, de leurs fonctionnement ordinaire, portant atteinte à l'unité nationale, l'intégrité territoriale ainsi qu'à la sécurité et l'ordre publics pour exécuter un plan ficelé à l'intérieur et à l'extérieur du pays».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.