La bataille des listes n'est pas terminée    Réactions mitigées des partis politiques    Rezig face au test de la permanence    Le Cnese en phase de propositions    Des enseignants universitaires véreux    Appel à l'unité des rangs jusqu'à l'indépendance    Israël et l'ONU au banc des condamnés    Pour qui roulent-ils?    Un casting XXL pour la succession de Pirlo    Mané vit sa pire saison    Cavani officiellement prolongé    52% des projets concrétisés    La Sittelle de Kabylie et la Genette ont réapparu en 2020    Beldjoud au Portugal    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    "Nous sommes déterminés à affronter l'armée sioniste"    Un bilan à la hausse    Placer la cause palestinienne en tête des préoccupations de la Communauté internationale    Réunion du gouvernement: l'Etat prendra en charge les frais de transports de 28 produits distribués au Sud    Le peuple sahraoui poursuit sa lutte pour arracher son droit à l'autodétermination    Coronavirus: 195 nouveaux cas, 149 guérisons et 8 décès    Rassemblements de soutien des partis politiques et de la société civile avec les Palestiniens    Classique au sommet à Tizi-Ouzou    3,3 millions de retraités bénéficieront d'une augmentation entre 2 et 7%»    «Repêchage» de listes électorales    Seuls 16% du programme national achevés    Sablés aux beurre, amandes et noisettes    Le désarroi des parents d'élèves    Des entreprises mises en garde par Tebboune    Libye : après le conflit fratricide, la paix est-elle de retour ?    «Il n'y a aucune mise à l'écart de joueurs et personne ne me dicte mes choix»    15 000 livres pour les zones d'ombre    Retour de l'homme du professionnalisme    La mauvaise leçon    Convention de partenariat et de coopération entre le ministère des affaires religieuses et les SMA    Prémices d'un retour à la case départ    Pour la libération des détenus    L'instruction du dossier de Lounès Hamzi reportée    Rabah Karèche passera l'Aïd derrière les barreaux    Jean-Claude Fournier revient avec deux ouvrages historiques    "Comptabilité générale et analyse financière", de Mohamed Zaâtri    Réconciliation des téléspectateurs avec les productions algériennes    Education nationale: Calendrier des examens de fin de cycle pour les trois paliers    Faire des prochaines élections un "moyen pour le changement"    Ahmed Hafsi. Moudjahid à Skikda : L'humilité d'un brave    Hirak : la nouvelle donne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une bande financée par une représentation diplomatique à Alger démantelée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 04 - 2021

Les services de Sûreté de la wilaya d'Alger ont arrêté une bande criminelle, composée de 8 individus, s'adonnant à des activités culturelles subversives, financées par une représentation diplomatique à Alger, indique mardi un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).
«Les services de Sûreté de la wilaya d'Alger, représentés par la circonscription Centre de la police judiciaire et la Sûreté de la circonscription administrative de Bab el Oued ont arrêté une bande criminelle qui a réussi, à travers le financement d'une représentation diplomatique d'une grande puissance étrangère à Alger, à acquérir des équipements et du matériel technologique moderne utilisés dans la production de films et de documentaires provocateurs et la réalisation de pancartes et d'affiches pour les utiliser à des fins subversives lors des marches populaires (Hirak)», précise le communiqué.
«Cette pseudo-association culturelle, composée de 8 suspects âgés entre 26 et 60 ans, active sous le couvert d'une association culturelle non agréée, sise à Bab el Oued à Alger», ajoute-t-on de même source.
Cette opération, supervisée par les Procureurs de la République près des tribunaux de Sidi M'hamed et Bab el Oued, a permis la saisie de 677 pancarte imprimées, 7 unités centrales de micro-ordinateurs, une (1) caméra numérique haute résolution, un (1) film documentaire, 3 scanners et 12 imprimantes.
«Sur la base des données judiciaires fournies par le Parquet, les investigations menées dans l'une des institutions financières ont permis d'aboutir à la source du financement étranger de cette association, dont les responsables ont avoué avoir reçu un financement étranger sous le couvert d'une prétendue activité culturelle», ajoute la source.
Après le parachèvement des procédures légales en vigueur, les mis en cause ont été présentés devant les juridictions compétentes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.