AS Roma : Mourinho a pris une première décision    Reprise du pompage de l'eau au barrage de Boussiaba    La direction du tourisme table sur une meilleure gestion des plages    Timor oriental soutient, l'alliance des partis sud-africains condamne    Tensions sur fond de corruption    BRÈVES...    Le deux poids, deux mesures de l'Anie !    Le Liberia remplace le Burundi    Cap sur le championnat    Euro 2020 : Le programme du jour    Les textes d'application enfin ficelés    Un réseau de passeurs démantelé    Bengrina au-dessus des lois ?    Ouverture aujourd'hui des «Nuits du cinéma égyptien» en Algérie    Reprise aujourd'hui des RDV pour le visa espagnol    Béjaïa : Difficile d'atteindre le 1% de votants    Des Verts imbattables !    "CETTE SELECTION VA ME BOOSTER"    Tizi Ouzou : 99% des électeurs ont boudé le scrutin    Pétition pour le retrait de confiance au ministre de l'Intérieur    Le hadj autorisé pour 60 000 Saoudiens vaccinés    L'Opep table sur une accélération de la reprise de la demande    Les membres officiellement désignés    Déroulement du scrutin, vote de personnalités politiques et taux de participation à la Une de la presse    L'impératif de l'investissement pour le G7    Chambre de commerce et d'industrie de l'Oranie: Un séminaire pour le lancement de la 2ème promotion MBA Corporate    Arrêtées jeudi et vendredi: Plusieurs personnes libérées    Députés, mécaniciens et plombiers    Pour préserver le cadre de vie et l'environnement de leurs quartiers: Des commerçants revendiquent des lieux pour l'entreposage de cartons    Gdyel: De nouvelles infrastructures pour la prochaine rentrée scolaire    Les Verts entrent dans l'histoire    Djamel Belmadi: «On a eu ce qu'on voulait»    L'Algérie nouvelle, alea jacta est !    Les travaux de restauration des Arènes achevés: Des activités culturelles et sportives après la levée du confinement    La mission du futur gouvernement : Mettre en état un Etat qui était dans tous ses états (1ère partie)    Un casse-tête appelé «salles des fêtes»    Trois Algériens arrêtés    Le Président du Timor oriental réitère le soutien à la cause sahraouie    Un Shopping Maul    93 millions de dollars à économiser    Un adolescent tué par des soldats sionistes en Cisjordanie    L'ONU constate une baisse des attaques    L'abécédaire de l'âme en peinture    Le cinéaste russe ne défendra pas son film    La force du côté obscur des salles!    La pratique et la compétition politiques s'améliorent    Le FLN aspire à contribuer à l'édification des institutions de l'état    Un nouveau gouvernement formé au Mali    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Tarf: El Kala se souvient de Djefel Torki
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 27 - 04 - 2021

Comme chaque année, aux relents d'un pèlerinage, le peu de compagnons encore vivants célèbrent l'anniversaire de la célèbre bataille de Oued Echouk qui a eu lieu dans la nuit du 26 au 27 Avril de l'année 1958 dans la wilaya de Souk Ahras pour s'étendre ensuite à Hammam N'Bail dans la wilaya de Guelma et dont c'est le 63ème anniversaire. Une bataille, qualifiée par les historiens comme l'une des plus virulentes et sanglantes batailles de la guerre d'indépendance.
Cette bataille, qui dura une semaine, a opposé le 4ème bataillon de l'ALN, transportant des armes ramenées de la frontière, après avoir traversé au péril de leur vie la ligne électrifiée Morrice que les Katibate des Wilayas 2 et 3 sont venues leur prêter main-forte et desserrer l'étau de l'embuscade que leur a tendu l'armée coloniale. Cette dernière, lourdement armée, en son sein 10.000 soldats aguerris dont des unités d'élite, armées jusqu'aux dents, ont usé d'une puissance de feu d'une rare intensité, mais qui n'a pu entamer le courage et la détermination des moudjahidine. Le prix payé par les moudjahidine lors de cette bataille, selon les témoignages recueillis par les historiens, fait état de 639 martyrs et plus de 300 morts et 700 blessés côté armée coloniale. Ce haut fait d'armes est demeuré encore vivace et aura marqué un tournant décisif dans la glorieuse lutte de la Guerre de libération. Cette bataille, considérée comme mère des batailles, a réuni les dignes fils de l'Algérie venus de différents wilayas dont ceux de la Base de l'Est.
Parmi ces martyrs, il y avait Djefel Torki d'El Kala, tombé au champ d'honneur, les armes à la main, à l'âge de 18 ans. Sur son décès en tant que martyr, c'est le non moins célèbre Salem Jiliano, chef du 4ème bataillon de la Base de l'Est, qui a émargé son acte de décès selon sa famille très, connue à EL Kala dont El Hadj Hocine Djefel, ex-sénateur, un notable très en vue dans la région d'El Kala.
Pour perpétuer le mémoire de ce valeureux martyr, la cité populeuse (ex-Gelasse) porte son nom ainsi que le lycée de Aïn Assel.
A El Kala, on n'a pas oublié les autres martyrs tombés au champ d'honneur dans les différentes batailles durant la glorieuse révolution pour l'indépendance. Enfin, pour rappel, la région d'El Tarf, dont la mémoire a été honorée par une stèle le 1er Novembre de l'année 2020, à côté de la place de l'Indépendance afin de leur rendre hommage.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.