GOUDJIL ET BOUGHALI TIRENT À BOULETS ROUGES SUR LE MAROC    L'espoir d'une libération pour Rabah Karèche    "C'EST UN PUTSCH DE PALAIS"    Critiques de l'étranger, soutien de la classe politique    Le Président limoge le ministre de la Défense    Simple oubli ?    L'Algérie face à ses risques majeurs : que faire ?    Les perspectives de la coopération commerciale algéro-américaine passées en revue    Tunisie : la 2e République à l'agonie et l'armée valeur refuge    28 morts et plus de 12 580 sinistrés suite aux fortes précipitations    L'Irak enregistre plus de 12 000 cas en 24h, record depuis le début de la pandémie    Histoire du jour    2 morts et 4 blessés à Aïn-Séfra    Le droit d'avoir des droits, comme l'Homme    Cinq nouveaux sites culturels inscrits au Patrimoine mondial    Actuculte    Ligue des champions féminine : Affak Relizane à un succès de la phase finale    Nemouchi troisième boxeur qualifié aux huitièmes    Université Oran 2 : Plus de 4500 nouveaux étudiants    A quelles nouveautés s'attendre ?    Tribunal de Sidi M'hamed: Le procès de l'ancien wali de Tipasa reporté    Un barbecue abandonné à l'origine du sinistre: Le pire évité de justesse au mont du Murdjadjou    Jijel: Trois ans de prison pour avoir animé un mariage durant le confinement    Le président de la Société algérienne d'infectiologie: «Les mesures de confinement ne sont pas assez strictes»    La réforme du système fiscal mondial a l'ère du numérique    Athlétisme: Taoufik Makhloufi n'ira pas à Tokyo    Football - Ligue 1: Journée favorable au CRB    Haniched remplace Dékimèche    Tebboune réitère son "niet"    Washington appuie l'approche d'Alger    Kaïs Saïed suspend le parlement et limoge le premier ministre    Sale temps pour les islamistes    Goudjil et Boughali ripostent    Le virus redouble de férocité    Le professeur Mansouri emporté par la Covid    Du pain sur la planche pour les députés    L'Onra est née    2021 : l'année de tous les dangers    Moi, Tonya à l'affiche    Sean Penn refuse de tourner sa nouvelle série    Le MCO recroise Cherif El-Ouazzani    Les élus fustigent l'attitude du représentant du FLN    Vu à Mohammadia (Alger)    Le bilan des activités de l'exercice 2020 au peigne fin    Poésie sur tous les fronts aux éditions Apic    M'hamed Ammar Khodja signe son retour avec deux albums    Cheikh H'ssissen, Un grand maître du chaâbi    "LE SERMENT"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



De nombreux postulants tardent à compléter leurs dossiers: L'étude des demandes de logements entravée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 06 - 2021

A l'instar des précédentes semaines, de nombreux mal-logés se sont donné rendez-vous pour un énième rassemblement devant le siège de la daïra d'Oran. Selon le représentant des demandeurs de logement de la formule ‘à points', M Riahi, l'étude des dossiers est en phase d'achèvement, toutefois certains postulants au logement tardent a compléter leurs dossiers, ce qui retarde l'étude des dossiers. « Beaucoup de demandeurs n'ont toujours pas complété leurs dossiers ce qui pose un grand problème pour la Commission de daïra pour finaliser les listes » assure notre interlocuteur.
Par ailleurs les exclus des listes des logements de la formule ‘à points' ont lancé un nouvel appel au président de la République lui demandant d'intervenir auprès des autorités locales pour une révision des critères d'attribution des logements, notamment le point relatif aux salaires des postulants, fixé à moins de 24.000 DA. Selon des exclus, leurs demandes ont été déposées, il y a plusieurs années ; avant la révision des salaires opérées par les pouvoirs publics. « C'est un critère dépassé par le temps puisque la majeure partie des Algériens perçoivent aujourd'hui un salaire supérieur à 24.000 DA. Une grande partie des demandeurs de logement avaient déposé leurs dossiers il y a plus de 20 ans alors qu'ils ne percevaient à l'époque que 9.000 ou 10.000 DA » assure notre interlocuteur. Il y a lieu de signaler que près de 9.000 dossiers de demandeurs d'un logement de la formule dite ‘à points' ont été rejetés par la Commission de daïra chargée de l'étude des dossiers pour diverses raisons, depuis le début de l'opération Selon les services de la daïra qui signalent que l'étude des dossiers des demandeurs de logement de la formule ‘à points' tire à sa fin et que les demandeurs exclus ont été informés par courrier du rejet de leurs dossiers. Nos interlocuteurs indiquent que l'opération d'étude des dossiers de près de 45.000 demandeurs, se poursuit toujours à raison de 500 dossiers par jour, pour distribuer ce quota dans les plus brefs délais.
« Pour le moment il ne reste que 13.000 dossiers à étudier » souligne notre source. Au total plus de 35.000 dossiers ont déjà été épluchés durant les deux derniers mois. Ainsi, les enquêtes ménages ont permis aux commissions de rejeter 9.000 dossiers pour diverses raisons notamment ceux qui ont déjà bénéficié d'un logement, d'une aide de l'Etat ou d'une parcelle de terrain et ceux dont les revenus dépassent les 24.000 DA. Les services de la daïra d'Oran poursuivent les enquêtes-ménages notamment de visites inopinées aux familles ayant déposé des demandes. Lors d'une conférence de presse animée, dernièrement, par le Chef de daïra, ce dernier a aussi annoncé la distribution de 3.000 logements dans le cadre du RHP et 3.000 logements pour les habitants des Planteurs. En parallèle, M. Rahmouni a signalé que les enquêtes se poursuivent pour le recensement du vieux bâti en perspective d'une opération de relogement.
Pour rappel, il y a deux mois, le wali d'Oran M. Messaoud Djari, avait instruit les daïras pour réactiver les commissions de daïra chargées de l'étude des dossiers des demandeurs de logements. Le Chef de l'exécutif a, en outre, insisté auprès des responsables concernés pour accélérer le processus d'étude des dossiers afin de distribuer les logements dans les délais fixés par la wilaya. Les enquêtes qui étaient à l'arrêt à cause de l'épidémie du coronavirus, avaient repris.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.