Cour d'Alger: début du procès en appel de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout    L'occupant israélien veut vider El Qods de ses habitants et de ses repères    Man City : Pep Guardiola n'a rien prévu pour son avenir    Des vents forts sur plusieurs wilayas à partir de dimanche après-midi    Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Vous serez relogés après le vote"    Il sera bientôt mis en service    Une secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée à Bejaia    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Les Aigles du Sahara prêts pour l'attaque !    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Faible participation, pas d'incidents    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Ethiopie risque de se diriger vers un génocide    Renforcer la recherche scientifique    Souriez, nous allons tous mourir !    Sachez que...    3,420 kg de kif saisis    Modeste engouement    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    MC Alger: Un gros chantier pour Ben Yahia    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    Chômage, prix et impératif civisme    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Le culte fécond ou stérile du passé    Giroud absent 3 semaines    L'enjeu des locales    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    Les Algériens offusqués    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Une ambiance bon enfant à Alger    Les élections locales par les chiffres    Relative affluence    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Un album pour préserver Tabelbala    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    La classe au bout des doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Elections locales: Le RCD s'achemine vers le boycott
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 09 - 2021

Lors de son allocution, prononcée, hier, à l'occasion de la tenue du Conseil national de son parti, le président du RCD, Mohcine Bellabas, a laissé entendre que la décision s'achemine vers le boycott des élections locales anticipées. M. Belabbas a entamé son allocution en appelant à une minute de silence « à la mémoire des victimes trop nombreuses du Covid-19 et celles des feux de forêts sans oublier l'artiste Djamel Bensmail assassiné en direct sous les projecteurs des appareils photos cellulaires ». Après avoir évoqué la situation politique et économique du pays, commentant le plan du gouvernement, l'intervenant a estimé qu'en convoquant « pour la troisième fois » une élection durant la période de crise sanitaire, « le pouvoir joue la santé des Algériens à la roulette russe en moins d'une année ».
« La convocation par le chef de l'Etat du corps électoral pour des élections locales anticipées en plein pandémie du covid-19 et surtout avec une quatrième vague annoncée dans une conjoncture où le taux de vaccination est l'un des plus faibles au monde renseigne sur la préoccupation des dirigeants officiels quant à la santé des populations. D'aucuns diront que c'est la troisième fois que le pouvoir joue la santé des Algériens à la roulette russe en moins d'une année », a déclaré M. Belabbas.
Ajoutant, qu'« au-delà de l'absence des conditions d'une compétition électorale libre et transparente, le régime électoral promulgué par ordonnance du chef de l'Etat est devenu caduque en vertu de l'article 142 de la constitution qui stipule que « le Président de la République soumet les ordonnances qu'il a prises à l'approbation de chacune des chambres du Parlement au début de sa prochaine session. Sont caduques les ordonnances non adoptées par le Parlement » a ajouté le président du RCD. Pour ce dernier, il « s'agit là d'un abus de position » qui « rend l'organisation d'élections locales anticipées et la convocation du corps électoral illégales ». « La même illégalité caractérise le mandat de l'assemblée nationale actuelle et risque de s'étendre au mandat des futurs assemblées communales et de wilaya si une décision n'est pas prise pour laisser le mandat en cours aller à son terme d'autant plus qu'aucune urgence déclarée n'est à signaler pour ce scrutin », a-t-il ajouté.
Mohcine Belabbas a également annoncé que le congrès du RCD « sera convoqué pour le premier semestre de l'année 2022, soit le mois de juin au plus tard».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.