Une équipe algérienne décroche la 1re place    L'armée d'occupation israélienne attaque une ville palestinienne    Nous n'adhérerons à aucun processus de paix au vu de la poursuite du terrorisme marocain et du silence onusien    Plusieurs interventions dans le Centre et l'Est du pays ces dernières 24h    Les nouvelles technologies contribueront à sa généralisation    «Réception de la majorité des structures sportives vers la fin du mois»    Les ressources du secteur industriel "permettent de se passer d'une grande partie des revenus des hydrocarbures"    La conférence unificatrice des factions palestiniennes en Algérie, une affirmation du caractère sacré de la cause palestinienne    Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Man City : Déjà un accord entre Ferran Torres et le Barça ?    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    Légère baisse de la production d'agrumes    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Les Benhamadi condamnés    En souvenir d'Omdurman    Le dossier sera traité jeudi prochain    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    Le Covid contamine les écoles    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    Belmadi 4e, Mancini sacré !    Du gluten dans votre shampooing    Le RND remporte la présidence de l'APW    Le détail qui échappe à Charfi    Tout dépendra encore des recours    A Tierra met le cap sur Annaba    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Le bras de fer continue !    Les points à retenir du Conseil des ministres    Aziza Oussedik en paisible retraite    L'interaction Tamazight et l'informatique    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Feux d'artifice, pétards et leur danger
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 10 - 2021

A l'approche du Mawlid Ennaboui Echarif, des feux d'artifice et des pétards apparaissent de manière étonnante chez les enfants, qu'ils soient des produits accomplis ou traditionnels, et d'autres fabriqués avec des matériaux dangereux. D'où les effets et des dommages dangereux et physiques qui peuvent se produire avec la manipulation des feux d'artifice et autres produits pyrotechniques. Cela va des blessures aux yeux et aux doigts, aux brûlures sur tout le corps, avec des conséquences sur les oreilles et l'audition dus à la force de l'explosion, en plus de l'inhalation de gaz toxiques émis par ces matériaux. Les mêmes effets peuvent affecter les personnes présentes tout autour, ainsi que les désagréments causés par ces jeux, notamment sur les personnes âgées, les nourrissons et les nouveau-nés, sans oublier les malades.
De plus, ces pétards peuvent provoquer des incendies pouvant survenir dans les maisons, les voitures et autres véhicules. Ainsi, il est conseillé aux parents de garder leurs enfants loin des feux d'artifice. Par ailleurs, la direction de la Protection civile de la wilaya de Bouira a lancé une campagne de sensibilisation sur les différents risques générés par l'utilisation des produits pyrotechniques et les bougies, sous le slogan: «Ensemble protégeons nos enfants'. Les animateurs de cette campagne ont mis l'accent sur la frange la plus vulnérable à savoir les enfants, «par l'organisation de l'essentiel des activités de sensibilisation en direction de la population scolaire et en privilégiant l'utilisation des réseaux sociaux comme support.». Le représentant de cette institution poursuivra «des actions communes avec l'ensemble de nos partenaires qui seront engagées aussi, en rappelant toutefois la responsabilité des parents.»
Ainsi la direction de la Protection civile a rappelé aux citoyens les nombreux dangers encourus par ces produits prohibés à savoir: «le risque d'explosion dans la main, brûlure des yeux, perte définitive de l'audition, blessures graves et lésions, amputation des doigts, incendie...». Cependant, il est strictement déconseillé de projeter ces produits dangereux sur les personnes, sur les voitures, dans les stations d'essence, et les habitations notamment près des hôpitaux et cliniques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.