Une équipe algérienne décroche la 1re place    L'armée d'occupation israélienne attaque une ville palestinienne    Nous n'adhérerons à aucun processus de paix au vu de la poursuite du terrorisme marocain et du silence onusien    Plusieurs interventions dans le Centre et l'Est du pays ces dernières 24h    Les nouvelles technologies contribueront à sa généralisation    «Réception de la majorité des structures sportives vers la fin du mois»    Les ressources du secteur industriel "permettent de se passer d'une grande partie des revenus des hydrocarbures"    La conférence unificatrice des factions palestiniennes en Algérie, une affirmation du caractère sacré de la cause palestinienne    Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Man City : Déjà un accord entre Ferran Torres et le Barça ?    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    Légère baisse de la production d'agrumes    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Les Benhamadi condamnés    En souvenir d'Omdurman    Le dossier sera traité jeudi prochain    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    Le Covid contamine les écoles    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    Belmadi 4e, Mancini sacré !    Du gluten dans votre shampooing    Le RND remporte la présidence de l'APW    Le détail qui échappe à Charfi    Tout dépendra encore des recours    A Tierra met le cap sur Annaba    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Le bras de fer continue !    Les points à retenir du Conseil des ministres    Aziza Oussedik en paisible retraite    L'interaction Tamazight et l'informatique    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Elections locales: Le MSP s'en prend à l'ANIE
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 10 - 2021

Le parti du «Mouvement pour la société et la paix» de Abderrezak Makri s'en prend à l'Autorité nationale indépendante des élections. En effet, dans un communi-qué signé des mains de son président, le MSP, et après avoir réuni son bureau national exécutif avec la commission électorale nationale permanente, dénonce un «vrai massacre que subissent les listes du parti aux élections locales, au motif de non-inscription sur le fichier électoral alors que les candidats concernés disposent bel et bien de leurs cartes d'électeurs», écrit le MSP dans son communiqué. Le parti de Abderezak Makri parle de «décisions d'ordre administratif, politique et sécuritaire, qui portent l'entière responsabilité dans ces manœuvres d'exclusion des candidats de notre parti qui ne se basent sur aucune décision de justice définitive condamnant à une peine privative de liberté», écrit le MSP dans son communiqué. Fustigeant l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), le Mouvement pour la société et la paix estime que «cette opération programmée cible ses éléments les plus compétitifs, et constitue une sorte de fraude anticipée et une tentative d'un contrôle flagrant sur les résultats des élections». Le communiqué du MSP stipule également que «la volonté politique au plus haut niveau de l'Etat, y compris celle du président de la République de respecter la volonté populaire, se retrouve ainsi décrédibilisée, tout comme les efforts visant à moraliser la vie publique», souligne Abderezak Makri.
«Ce qui se passe est une vraie mascarade, et une page noire sur le front de la démocratie dans notre pays, ce qui nous impose de coordonner avec nos partenaires politiques», est-il encore précisé dans le communiqué du MSP, qui ajoute que «la décision finale concernant ces élections reste ouverte à toutes les probabilités». «Même si l'ANIE en tant que telle reste un acquis constitutionnel reconnu, sa méthode de gestion des élections locales est pire que ce qui s'est passé lors des scrutins précédents, ce qui démontre que la vraie crise politique dans le pays se trouve dans les mentalités et les pratiques autocratiques, et non pas dans les textes de loi», souligne également le MSP dans son communiqué. «Les menaces, notamment extérieures, qui pèsent sur le pays nous obligent à consolider le front intérieur, en ce sens que la mise en péril du scrutin du 27 novembre prochain menace aussi et d'abord le front intérieur et aggrave de la crise multidimensionnelle que vit le pays», toujours selon le communiqué du MSP. Au sujet de la commémoration du 60ème anniversaire du 17 octobre 1961, le parti estime que «le respect de nos chouhada passe d'abord par la reconnaissance des forfaits coloniaux de la France officielle qui doit être jugée pour ses crimes devant les instances internationales», conclut le communiqué du MSP.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.