Le taux de chômage inférieur à celui de l'avant-pandémie    Le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors va investir 23 mds EUR dans l'électrification sur 5 ans    La Chine émet une alerte jaune aux tempêtes de neige    Everton : Les supporters demande le départ de Pereira avant même son arrivée    CAN 2021 : Le programme complet des quarts de finale    Raymond Domenech et Estelle Denis séparés après 18 ans de vie commune    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Jungle/Pub sur Internet ?    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Complots et trahisons autour du football africain    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Une catastrophe environnementale et sanitaire évitée à Oran Est: L'APC d'Oran a décidé de porter plainte contre X    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    La Sadeg améliore sa desserte    Les exportations en hausse    Les Groupes parlementaires fustigent l'Anie    JSK - Royal Léopards reporté?    Messi penserait à un retour au Barça    Brèves Omnisports    Les preuves du complot    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Un challenge au sommet de l'UA    La rentrée reportée?    Pénurie de... soldats!    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    Les APC sans majorité absolue débloquées    Lotfi Benbahmed rassure    Fermeture des espaces culturels    1ère édition en mai prochain    L'illusion d'un eldorado européen    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine dans les secteurs de Mahbès et d'El bekkari    La ministre de la Culture présente à l'ouverture de la Foire internationale du livre du Caire    Le "sommet" algéro-égyptien du Caire fait la "Une" des médias égyptiens    Bouslimani appelle la presse nationale à redoubler d'efforts pour faire avorter les projets visant l'Algérie    Accidents de la route: 10 morts et 298 blessés en une semaine en zones urbaines    Les avocats mettent fin à leur grève    14 candidats en lice pour un siège de sénateur    Le ministère des Affaires étrangères cible d'une cyberattaque    Le militant Yanis Adjlia écope de 6 mois de prison ferme    le procès de l'affaire du groupe agroalimentaire "Benamor" reporté au 2 février prochain    Témoignage d'un combattant de l'ALN en Wilaya III (Kabylie) 1956-1962    Sport et musique !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tlemcen: Des promesses pour l'eau dessalée de Souk Tleta
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 25 - 11 - 2021


Le ministre des ressources en eau et de la sécurité hydrique, Karim Hasni, a affiché mardi à Tlemcen sa détermination pour relancer la production de la station de dessalement de Souk Tleta, en vue d'approvisionner l'ensemble des habitants des 14 communes du couloir ouest de la wilaya qui connaissent un grand déficit en eau, suite à l'arrêt technique de cette usine de dessalement, depuis octobre 2019. Le ministre a fait savoir au niveau du barrage de Hammam Boughrara (premier point de sa visite), qu'une démarche multisectorielle a été engagée avec le ministère de l'énergie et des mines en vue de relancer la production de quelque 20.000 à 40.000 m3/jour à partir de l'eau de mer dessalée de cette station, pour régler le problème d'approvisionnement, qui se pose aujourd'hui dans les 14 communes situées à l'ouest du chef-lieu de la wilaya de Tlemcen. Il est à rappeler que cette station est entrée en service en 2011, avec une production initiale de 200 000 m3/jour. Après avoir suivi un exposé détaillé sur le secteur des ressources en eau de la wilaya en présence du wali de Tlemcen Amoumène Mermouri, la directrice de la DRE de Tlemcen, Mme Tahri Nassima, le directeur de l'Algérienne des eaux, Benamar Sid Ahmed, le directeur de la production de l'Algérienne des eaux, Ougharb Nabil, le directeur régional du contrôle technique hydraulique, Hamoudi Habib, et le président-directeur de l'entreprise Sogherwit, Ramdani Mohamed, le ministre a visité la station de traitement du barrage de ce barrage, qui traite entre 30.000 à 40.000 m3/jour, afin d'assurer une alimentation régulière en eau potable des habitants de la commune de Maghnia et ses régions avant de s'enquérir du périmètre de Tafna-Isser, qui s'étend sur 6.490 hectares dont près de 1.714 hectares à Hammam Boughrara. Les travaux d'aménagement hydro agricole de ce grand périmètre ont été confiés à l'entreprise Chiali SPA (Bureau d'études Aqua engineering). Le volume consacré à l'irrigation avoisine les 05 millions mètres cubes. Rappelant les efforts du secteur pour assurer l'alimentation en eau potable des populations et l'irrigation des terres agricoles, le ministre a instruit, dans ce cadre, les responsables de la DRE à simplifier le plus vite possible les démarches administratives liées à l'octroi des autorisations de forage des puits artésiens, pour permettre aux agriculteurs d'irriguer leurs terres. « S'il le faut, on doit réduire la distance tolérée entre ces ouvrages de captage d'eau souterraine, qui est de deux kilomètres. Il faut également réduire le délai d'autorisation de forage des puits à moins de deux mois notamment au niveau de la bande frontalière de la wilaya ! », a-t-il lancé. Par ailleurs, le ministre s'est engagé à lever le gel qui a touché une grande partie du programme d'urgence dont le montant total est de 8,4 milliards de dinars, pour la réalisation d'opérations d'investissements (canalisations de raccordement, stations de pompage et réservoirs de stockage) destinées à renforcer globalement l'alimentation en eau potable des milliers de citoyens de la wilaya. Le ministre a fait ensuite escale dans la commune de Maghnia où il visité la station d'épuration, située en amont du barrage de Hammam Boughrara, qui traite près de 33.000 M3/jour de rejets d'eaux usées et vannes. Il faut noter que les habitants et agriculteurs de la commune de Maghnia attendent avec impatience la réalisation d'une digue surélevée aux abords de l'oued Mouilah, afin de mettre fin au déversement des eaux usées venant du Maroc, d'autant plus que les responsables du secteur envisagent de connecter une grande partie des eaux du barrage de Hammam Boughrara avec celles des batteries des forages de Béni Boussaid et du barrage de Béni Bahdel, via la station de Bouhlou.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.