Accession en Ligue 1: le Président Tebboune félicite l'USM Khenchela et le MC El Bayadh    Chanegriha se rend à la Base navale principale de Mers El-Kebir    Tribunal: 10 ans de prison ferme requis contre Tayeb Louh    Real Madrid : Trois noms pour renforcer l'attaque    La loi portant régime général des forêts bientôt sur la table du gouvernement    L'Emir Abdelkader, un homme, une foi, un engagement...    Mémoires de Sadek Hadjeres. Tome 2    Migration internationale: l'approche algérienne exposée devant l'AG de l'ONU    L'importance de la société civile dans le développement global soulignée    Naftal: des projets d'investissement de plus de 250 Mds Da pour les 5 prochaines années    JM-2022 : le complexe de tennis d'Oran aux normes internationales    Sahara occidental: l'activiste américaine McDonough déterminée à dénoncer les pratiques répressives du Maroc    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Petites et moyennes entreprises : une conférence nationale mardi sur la garantie financière    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Forte activité pluvio-orageuse, à partir de lundi, sur des wilayas du Sud    Lutte/championnat d'Afrique : l'Algérie termine avec 48 médailles dont 14 en or    Chafia Boudraâ, figure incontournable du cinéma algérien tire sa révérence    Nouvelle pandémie, nouvelle alerte    Variole du singe: L'Algérie n'est pas à l'abri    Canicule: La Protection civile en alerte    Académie algérienne des sciences et des technologies: Des académiciens expatriés interpellent l'APN    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Oran - Omnisports: Emouvantes retrouvailles des sportifs    Industrie: Contacts avancés avec des constructeurs mondiaux de voitures    Raison politique ou économique ?    De Bruyne «player of the year»    Les Canaris ne lâchent pas la LDC    Paroles d'experts    Une famille italienne et un Togolais enlevés par des hommes armés    35 terroristes neutralisés dans le Nord L'armée burkinabè a neutralisé    Le déficit mondial risque d'être brutal    Combien au premier trimestre 2022?    L'exemple de Constantine    11 décès en 48 heures    Bouira déploie les grands moyens    Youcef Cherfa ausculte son secteur    L'oeuvre salvatrice du Président    L'armée s'engage    Le RND affiche son total soutien    Mbappé : La Liga va déposer plainte    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Colloque national sur Anouar Benmalek    «Nassim Essabah» chauffe la salle Ibn Khaldoun    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tlemcen: Vers la sécurisation de l'approvisionnement en eau potable
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 13 - 11 - 2016

  La première phase de réalisation d'une adduction d'un diamètre de 630 mm sur une distance de près de 7 kilomètres permettant l'acheminement de 20.000m3/jour à partir du barrage de Béni-Bahdel, afin de sécuriser l'approvisionnement en eau potable des populations de la zone nord-ouest de la wilaya (Maghnia, Souahlia, Ghazaouet et Nedroma), a été totalement achevée, a-t-on appris hier auprès de M. Meksi Abdelkader, directeur des ressources en eau de la wilaya. La deuxième phase sera opérationnelle avant la fin de la semaine, a-t-il encore précisé. Cette opération consiste à renouveler les équipements électriques et électromécaniques de la station de pompage stratégique de Chebikia (Commune de Souani) pour augmenter le débit de pompage de 20.000 à 35.000 m3/jour (dont 15.000m3/jour proviennent des forages de Béni-Boussaïd) au profit des populations de l'axe Souahlia-Ghazaouet-Nedroma. Selon M. Meksi, cette phase de travaux est assurée par la Sogherwit. Dans ce cadre, le président-directeur général de la Sogherwit et M. Meksi se sont rendus jeudi dernier sur les lieux pour s'enquérir de l'état du chantier.
Pour la troisième phase, il sera question, selon le directeur des ressources en eau de Tlemcen, d'apporter une solution à la station de traitement du barrage de Hammam Boughrara afin d'augmenter sa production à 45.000m3/jour (35.000m3/jour actuellement), dans le but d'améliorer l'alimentation en eau de la ville de Maghnia et sa périphérie, dont la population avoisine aujourd'hui les 140.000 habitants.
Il est à rappeler que cette opération de sécurisation d'approvisionnement en eau potable de ces populations a été financée par le ministère des Ressources en eau et de l'Environnement en raison de l'importante baisse du niveau de production de la station de dessalement de Souk Tleta qui devait contractuellement produire près de 200.000m3/jour. Aujourd'hui, l'usine inaugurée par le président de la République en 2011 n'arrive à fournir qu'à peine 30.000m3/jour d'eau dessalée (soit 15% de sa capacité) et ce, en raison de problèmes techniques inhérents au processus technologique des équipements installés. Evidemment, cette situation est très mal vécue par une population estimée à près de 300.000 habitants. Devant cette situation les autorités de la wilaya, en concertation avec le ministère des Ressources en eau et de l'Environnement, ont été contraintes, au titre d'une démarche d'urgence, d'engager des travaux dès le mois de juillet 2016 visant à mettre en œuvre une solution afin de parer à toute situation d'arrêt total de l'usine. Aujourd'hui, une fois l'accès à l'eau pour l'ensemble des agglomérations est assuré, les autorités de la wilaya et responsables des ressources en eau, aspirent également à mettre en place des systèmes d'approvisionnement sécurisant totalement l'AEP des principales agglomérations de la wilaya.
Cette solution est en cours d'élaboration sur le plan de l'engineering. Elle passe par une lutte contre le gaspillage, les piquages illicites, les fuites et la généralisation quasi-totale du comptage de cette précieuse denrée, l'interconnexion des systèmes de production intra et inter wilaya, la mise en place d'une station de traitement de 100.000m3/jour au barrage de Hammam Boughrara qui, aujourd'hui, au vu de sa capacité de mobilisation, constitue le seul ouvrage pouvant apporter la sécurité de l'approvisionnement en eau de l'ensemble des agglomérations de l'axe Maghnia - Tlemcen- Sidi Bel-Abbès, en cas de survenance de graves défaillances des stations de dessalement de Honaine et Souk Tleta.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.