Fête de l'indépendance: le MAE rend hommage à ses diplomates et cadres décédés en fonction    JM: programme des athlètes algériens    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Saïd Chanegriha promu au grade de général d'armée (Vidéo)    JM/Handball - dames (match de classement) : l'Algérie s'incline face à la Macédoine du Nord (31-23) et termine 8e    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Mali: les sanctions de la Cédéao levées, le nouveau calendrier électoral dévoilé    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    60e anniversaire de l'indépendance : une série de mesures adoptées pour permettre aux citoyens d'assister au défilé militaire    ANP: Saïd Chanegriha promu au grade de Général d'armée par le Président Tebboune    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Hawza    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    JM (8e journée) : tableau des médailles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Géostratégie en gestation    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    Tebboune à coeur ouvert    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    «Nous revenons par la grande porte»    Contacts établis avec Ziyech    10e place pour Reguigui en course en ligne    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tlemcen: Un mois pour le patrimoine après la pandémie
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 27 - 04 - 2022

Le secteur de la culture et des arts a été affecté par la pandémie de Covid-19 qui a sévi lors des deux dernières années, avec la fermeture au public de nombreux biens du patrimoine et d'établissements culturels et des artistes et des professionnels de la culture en difficulté, qui ont fait preuve d'une grande ingéniosité et ont conçu de nombreuses initiatives innovantes au niveau local. Malgré l'impact négatif de la propagation du coronavirus, ce secteur culturel et artistique a joué un rôle de premier plan dans la réponse à la Covid-19, en prouvant qu'il est plus important que jamais d'offrir la possibilité de façonner un avenir meilleur pour les habitants, dans le cadre des objectifs du développement durable. En réponse à la pandémie et ses conséquences difficiles sur la culture et la créativité, la direction de la culture de Tlemcen a encouragé ses établissements à exploiter le potentiel créatif de la wilaya et à recourir à l'activité par une plateforme numérique pour limiter la présence du grand public aux spectacles vivants, musées, galeries d'art et mois du patrimoine et pour trouver inspiration et partager expériences et connaissances. Cette année, le mois du patrimoine dont une partie du programme coïncide avec le mois du Ramadhan se tient dans un contexte particulier de relance et de reprise de la vie culturelle. En effet, du 18 avril au 18 mai, la direction de la culture et des arts de la wilaya de Tlemcen et les établissements culturels sous tutelle organisent un panel d'expositions, soirées musicales, lectures poétiques et dramaturgiques, conférences, journées d'études et des ateliers et ce, à l'occasion du mois du patrimoine avec pour thème « patrimoine immatériel, identité et originalité ». Selon le directeur de la culture et des arts de la wilaya de Tlemcen, Amine Boudefla, « Tlemcen compte un patrimoine immatériel très riche et varié entre coutumes et traditions diverses, rites, costumes traditionnels, patrimoine culinaire, cuisine traditionnelle, danses populaires et folkloriques, jeux traditionnels et populaires, langues et dialectes, mariages et traditions, expressions et adages et traditions orales. C'est l'occasion de célébrer l'artisanat, la musique et l'art culinaire », indique M. Boudefla. Et d'ajouter : « le programme tracé par notre direction en collaboration avec nos établissements résume l'histoire patrimoniale de Tlemcen, telle une visite au cœur de la région, en entrant par l'une des portes qui la gardait jadis, en passant par les ruelles étroites où rime mode de vie, pour découvrir des pratiques ancestrales, des coutumes et traditions, le travail manuel et des mets locaux. A l'occasion de mois du patrimoine, les visiteurs seront guidés pour découvrir la fonction des espaces et l'histoire des lieux et monuments emblématiques, le parfum envoutant du « kâak » sorti chaud du four, mêlé à l'odeur du henné traçant un tatouage de la femme vêtue de « blousa » et ornée de bijoux traditionnels récitant un poème ou un chant, citant un adage ou un proverbe, en sculptant un morceau de bois sous le rythme de coup sur dinanderie, en remuant sur le feu un met local.
Dans le but de promouvoir le patrimoine, le secteur culturel convie le public à un voyage artistique afin de redécouvrir l'artisanat et l'art et pour faire vivre la dynamique et la diversité culturelle. Le mois du patrimoine propose également des activités regroupant un cocktail d'expositions et divers ateliers de formation et de démonstration pour les employés des musées. Des émissions radio sont organisées à l'occasion, notamment un espace ouvert, jalons culturels traitant des sujets relatifs au mois sacré comme les traditions et coutumes de la société Tlemcenienne.
Enfin, les journées du patrimoine sont l'occasion de redécouvrir les soirées poétiques, journées d'études et soirées musicales de « medih et d'inchad » au niveau de la bibliothèque Mohammed Dib, le palais de la culture et la maison de la culture. Les musées de Tlemcen ouvriront exceptionnellement leurs portes aux élèves et aux visiteurs pour déambuler la nuit dans les galeries. On note aussi la participation de plusieurs associations culturelles à travers plusieurs localités, telles Nedroma, Ghazaouet et Béni-Boussaid.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.