"Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Grazie Meloni !    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Djelfa, Touggourt et Hassi Messaoud: De l'huile, des cigarettes et des psychotropes saisis    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Une sérieuse alerte    La contre-attaque par les chiffres    Tension sur le lait infantile    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    «La confiance du peuple a un coût»    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    «Le consensus est une exigence historique»    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    Signature de deux accords entre les ministères de l'Enseignement supérieur et de l'Economie de la connaissance    La jeunesse algérienne consciente des questions décisives de l'heure    Situation au Burkina Faso: le Ministère des Affaires étrangères suit de près la situation des membres de la communauté algérienne dans ce pays    Tébessa : ouverture du premier forum des jeunes d'Algérie    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    La Guinée se voit retirer l'organisation de la CAN 2025    6e édition du REVADE: plus de 80 opérateurs attendus du 10 au 13 octobre    Près de 186.000 agriculteurs ont bénéficié de contrats de concession à l'échelle nationale    Le Président Tebboune préside dimanche une réunion du Conseil des ministres    Université: batterie de mesures pour améliorer l'enseignement et la recherche    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Algérie-France: Consultations entre les deux pays    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Le diagnostic doit être prématuré    Les chiffres de l'ANP    De la cocaïne à profusion    Mouloudji prend part à la conférence de l'UNESCO "MONDIACULT 2022"    Impératif soutien médiatique à la Palestine face à la propagande et à l'occupation sionistes    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Régénération verte
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 14 - 08 - 2022

Le Premier ministre a annoncé le lancement prochain, certainement à partir de la fin du mois d'octobre, d'une campagne de reboisement visant la plantation de 60 millions d'arbustes à l'occasion du 60e anniversaire de recouvrement de la souveraineté nationale. Ce sera l'une des plus grandes opérations de reboisement en Algérie, qui déploie chaque année d'énormes efforts sur ce plan. Malheureusement, une bonne partie des forêts part en fumée chaque été.
Les incendies restent l'ennemi numéro un de cette richesse végétale. Plus de 100 000 hectares de couvert végétal ont été touchés par les incendies durant le dramatique été 2021, et le moment tombe bien pour reboiser les zones sinistrées. Car, selon les spécialistes, il est indispensable de reboiser qu'après une année des incendies dans les forêts sauvages, afin de laisser le temps à certaines espèces pour repousser naturellement, notamment le chêne vert et le cèdre de l'Atlas, et dans le cas contraire on pourrait alors procéder à des opérations de reboisement. Et pas n'importe comment. Selon les spécialistes, il faut se faire aider par les professionnels forestiers pour mener à bien ces opérations, notamment avec les espèces et les souches qui correspondent le mieux à la nature des terrains.
Le défi reste encore très difficile à tenir pour plusieurs autres causes et facteurs. En premier lieu, les pépinières et les différentes structures nécessaires à la réussite de cette campagne, qui «doivent être à la hauteur de ce défi», a souligné le Premier ministre après avoir annoncé le lancement de cette méga-opération de reboisement. Bien évidemment, une enveloppe financière conséquente devrait être dégagée à cet effet, et mise à disposition des parties concernées pour se préparer en conséquence, mais même avec toute la disponibilité financière, on risque de ne pas tenir le coup lors de la prochaine campagne de reboisement. Le Premier ministre en appelle également à la mobilisation de toutes les énergies en Algérie, y compris les étudiants et les élèves, dans le cadre d'»un sursaut patriotique» pour le recouvrement du couvert végétal.
Conscient de la difficulté de l'opération, le Premier ministre a relevé l'importance de bien préparer le lancement de ce projet dans le cadre d'une approche anticipative et en mettant à disposition toutes les ressources nécessaires. Rappelons que Madagascar avait également initié en 2020, à l'occasion des 60 ans de son indépendance, une opération de reboisement visant la plantation de 60 millions d'arbustes, mais les négligences de détails techniques et la non préparation des pépinières, qui ont livré des plants trop jeunes, ont gravement impacté cette opération, qui n'a pas été un échec total mais n'est pas parvenue à son but. L'Algérie devrait s'inspirer de cette expérience malgache, similaire à ce qui se prépare chez nous, pour ne pas répéter les mêmes erreurs. Tout reboisement est un projet de long terme, et sa réussite ou son échec se mesure dix ans après les plantations des arbustes, chose qui devrait pousser à éviter les erreurs pour ne pas gâcher tant d'efforts et tant d'années à attendre une régénération d'une forêt pour des résultats décevants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.