L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    COLÈRE DES DEMANDEURS DE LOGEMENTS À EL-TAREF    Une trentaine de malades évacués vers le CHU et les EPH    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    UNE INFLUENCEUSE DE TALENT ET DE COEUR    Messaoudi (JSS) creuse l'écart en tête    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Deux batailles qui restent à gagner    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Une réconcilation entre Ouattara et Gbagbo    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Une feuille de route pour la Tunisie    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    "LE SERMENT"    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



POUR HOMICIDE D'UN JEUNE DE 21 ANS : 05 individus incarcérés pour meurtre
Publié dans Réflexion le 27 - 05 - 2017


Les éléments de la brigade criminelle, relevant de la police judiciaire de la sureté de wilaya de Mostaganem, sont parvenus à arrêter 06 individus, dont l'âge varie de 19 à 21 ans, impliqués dans une affaire d'homicide d'un jeune âgé de 21 ans. Les faits de l'affaire remontent à la date du 21/05/2017 où une communication téléphonique a été reçue, informant de la présence d'un individu gisant par terre au quartier de Raisinville, au voisinage d'un véhicule immatriculé à Mostaganem. Se déplaçant en toute rapidité sur les lieux, les éléments de la police en collaboration avec les pompiers, organisèrent l'évacuation de la victime aux urgences. Malheureusement, cette dernière finit par rendre l'âme après deux heures de son admission à l'hôpital, succombant à ses graves blessures localisées au niveau de la tête et du cou. Lançant des investigations et effectuant des recherches, les enquêteurs sont parvenus à savoir que la victime a été agressée à l'arme blanche par des individus ayant utilisé un véhicule. Les mis en cause sont deux frères, dont l'un répond aux initiales de F.F, âgé de 20 ans et l'autre F.T, âgé de 19 ans, tous deux résidants à Mostaganem. Ces derniers ont planifié le meurtre de la victime suite à des conflits les opposant depuis si longtemps. L'homicide a impliqué la participation de 04 autres individus qui ont aidé les 02 frères à commettre leur crime. Ces derniers répondent aux initiales de F.A, de M.H et de R.A, âgés de 21 ans chacun, et T.B, âgé de 20 ans, tous habitants à Mostaganem. Accusés d'association de malfaiteurs, d'homicide volontaire avec guet-apens et surveillance par l'utilisation de véhicule et l'utilisation d'armes blanches prohibées, et participation et non dénonciation de crime, les mis en cause ont été présentés au-devant du procureur de la République du tribunal de Mostaganem, qui a transmis l'affaire au juge d'instruction qui a ordonné la mise en mandat de dépôt des cinq individus ( F.F, F.T,F.A ,M.H et R.A ). Le sixième individu aux initiales de T.B a été mis sous contrôle judiciaire.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.