Présidentielle: l'annonce des résultats définitifs entre le 16 et le 25 décembre    OGC Nice: Atal, Vieira donne des précisions    Présidentielle: le taux de participation par wilayas annoncé à 15h    Bordj Bou Arréridj: changement du lieu de vote pour "harcèlements d'opposants" au scrutin (ANIE)    Bureaux de vote fermés, urnes saccagées    Brèves    Les citoyens hostiles au vote de plus en plus nombreux dans les rues d'Alger    Présidentielle: "une opportunité pour une nouvelle République fondée sur les jeunes"    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Vers le report des 32es de finale de la Coupe d'Algérie    MCO : La voie royale pour les Oranais    Résiliation du contrat du gardien de but Salhi    Casoni viré, Mekhazni-Meguellati pour l'intérim    Ligue-Présidents de club professionnel : Le bras de fer éternel    Un an de prison dont 3 mois fermes contre le dessinateur «Nime»    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Est-ce un constat amer ou un brûlot ?    Bangkok en haut du classement    Cinq morts dans une attaque des shebab    Fin de la phase aller le 21 décembre    Air Algérie contrainte d'installer une cellule de crise    165 foyers raccordés au gaz naturel    La frontière algéro-tunisienne ne sera pas fermée    La circulation routière fortement perturbée    Un boycott inédit en perspective    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Le triptyque de l'édification de la citoyenneté    Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Trois auteurs présentent leurs nouveautés au public    Présidentielle: la presse nationale évoque un scrutin "historique" fondateur de "l'Algérie nouvelle"    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    FAF - Coupe d'Algérie - 32èmes de finale: ASAM - JSK et CSC - NCM en tête d'affiche    Formation professionnelle : S'adapter aux évolutions    Constantine: Plus de 8.400 capsules de psychotropes saisies en moins de 10 jours    Dans la nuit de la prison d'El-Harrach    Maroc: Une pétition déposée au Parlement pour l'abrogation de lois "liberticides"    Relizane : Près de 6.400 employés dans le cadre du DAIP concernés par la confirmation    Polémique au Mali : Le chef de la Minusma à Kidal serait sur le départ    Afrique du sud : La Sud-Africaine Zozibini Tunzi est Miss Univers 2019    Gabon : L'opposant Jean Ping dénonce la " monarchisation de la République "    Tunisie : Les parlementaires doivent être à la hauteur de leur responsabilité    La voie de la vérité historique    Oran : L'ex-directeur de l'agence foncière de Bir El-Djir condamné à 3 ans de prison ferme    Patrimoine immatériel du sud: Des Hauts plateaux aux Oasis, la chanson saharienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le mouvement dans l'institution militaire se poursuit :7 GENERAUX-MAJOR REMERCIES
Publié dans Réflexion le 22 - 08 - 2018

Le président de la République, chef suprême des forces armées, Abdelaziz Bouteflika a procédé ce mercredi 22 août 2018 à un nouveau remaniement partiel dans l'institution militaire touchant cette fois-ci les départements centraux du ministère de la Défense nationale (MDN), la Direction centrale de la sécurité de l'armée (DCSA) et deux régions militaires.
7 généraux-major ont été poussés, hier, vers la sortie. Il s'agit du général-major Abderrazak Cherif, chef de la 4e région militaire (Ouargla), qui a été admis à la retraite et son remplaçant a été désigné. C'est le général Nourredine Hambli, l'ancien commandant-adjoint de la 5e Région et commandant des forces parachutistes. Le commandant de la stratégique 3ème Région militaire (Béchar, Sud-Ouest), le général-major Said Chengriha est, quant à lui, relevé de ses fonctions depuis lundi, a-t-on appris de bonne source. Il a été remplacé par le général Mustapha Smaïli, âgé de 72 ans, qui exerçait les fonctions de commandant-adjoint de la 2e région militaire aux côtés du général-major Saïd Bey, mis à la retraite lui aussi vendredi passé.
Aussi, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a nommé le général-major Hadji Zerhouni au poste de Contrôleur général de l'Armée. Ce dernier remplace, selon une source autorisée, le général Benattou Boumediène, à ce poste très stratégique. Hadji Zerhouni occupait le poste de Directeur central de l'intendance auprès du ministère de la Défense nationale, précise-t-on de même source, qui parle d'un mouvement opéré par la président Bouteflika parmi les directeurs centraux auprès du ministère de la Défense. En ce qui concerne la Direction centrale de la sécurité de l'armée (DCSA), Le Général-major Mohamed Tirèche, alias Lakhdar, a été démis de ses fonctions de Chef de la Direction centrale de la sécurité de l'armée (DCSA), a-t-on appris de source bien informée. Dans le cadre d'un mouvement qui se veut vaste dans le corps militaire, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a limogé le Général-major Lakhdar Tirèche du poste de patron de la DCSA qu'il occupe depuis fin 2013, précise-t-on. Le Général-major Benmiloud Athmane a désigné par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour diriger la Direction centrale de la sécurité de l'Armée (DCSA). La Direction centrale de la sécurité de l'armée est l'un des organes de renseignement les plus importants. Elle avait été dirigée dans le passé par, notamment, les puissants généraux Mohamed Betchine et Mohamed Mediène, alias Toufik. Dans ce contexte, on apprend qu'un 3ème mouvement aura lieu et qui mettra à la retraite d'autres généraux. Il s'agirait, tout d'abord, du général Zerrouk Dahmani, directeur de l'action sociale au ministère de la Défense nationale, le général major Mohamed Zenakhri, secrétaire général du ministère de la Défense nationale, et enfin du patron de la Garde républicaine, le général de corps d'armée Ben Ali Ben Ali. Ces changements interviennent une semaine après le limogeage des généraux-majors Lahbib Chentouf et Said Bey, commandants de la 1ère et 2e régions militaires (RM), respectivement remplacés par les généraux-majors Ali Sidane et Meftah Souab. Ces changements interviennent après les fins de fonctions de généraux au ministère de la Défense et une série de limogeages dans les corps de la police et de la gendarmerie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.