L'Algérie du second souffle    "Hélicoptère Draghi": La BCE ressort la sulfateuse à liquidités    LG: Technologie 8K au service des téléviseurs OLED & NANOCELL    Bourses: Les places mondiales prudentes en attendant la Fed    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    AG extraordinaire de la Fédération algérienne de football : Adoption d'un nouveau système de compétition    Coupe arabe: Le CS Constantine éliminé par Al-Muharraq Bahreini    JM Oran-2021 : Le logo et la mascotte de la 19e édition dévoilés    Batna: Les opérateurs privés appelés à investir dans des établissements pour enfants à besoins spécifiques    Une nouvelle amnistie générale décretée    Tliba refuse de céder    Des mesures d'urgence pour El-Hadjar    Toutes les conditions "propices" réunies    Une cache d'armes et de munitions découverte à Tamanrasset    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    VISITE DU MINISTRE DE LA COMMUNICATION ET DE LA CULTURE A ORAN : Rabehi appelle à mobiliser les efforts au service du pays    Les Rohingyas vivent sous la menace d'un «génocide»    Entre le souhaitable et le possible    PrAbderrahmane Mebtoul expert international : invité du jour de la radio internationale Beur/FM    Huit blessés dans une explosion de gaz butane    Les Tunisiens toujours dans l'attente des résultats préliminaires des élections présidentielles    Décès du réalisateur Moussa Haddad    Participation d'une vingtaine d'artistes    MASCARA : La BRI démantèle un réseau de faussaires de billets de banque    Boumerdès : 4 harragas meurent noyés en mer et 9 autres disparus    EN : Une dernière étape avant d'officialiser le match face à la Colombie    Juve - Sarri : "le foot italien ne peut pas se considérer parmi les favoris"    Craintes d'un nouveau conflit armé dans le Golfe    L'entraîneur de Horoya AC évoque le match retour    Les commissions d'inspection des écoles primaires à pied d'œuvre    Rebiai et Bouhalfaya libérés, Koudri et Moussaoui appelés    «Le circuit de distribution doit être assaini»    Le Trésor public réalise une importante économie    ACTUCULT    sortir ...sortir ...sortir ...    Les super héros des Comics et Marvel débarquent à Alger    L'ONU s'excuse après l'avoir attribué à l'Espagne    L'appui des syndicalistes et de la société civile à Béjaïa    La délivrance de l'agrément du ressort du wali    Le CSA menacé de paralysie    157 kg de viande rouge et 62 kg d'abats impropres à la consommation saisis    30ème mardi de mobilisation: Les étudiants maintiennent la pression malgré les interpellations    Alger, Constantine: Samir Belarbi et trois manifestants en détention provisoire    Pour s'enquérir des dysfonctionnements du secteur de l'Education: Une commission d'inspection du ministère de l'Intérieur sur le terrain    Des instructions fermes quant au respect des délais d'avancement des travaux    L'UA demande des efforts concertés aux pays africains pour assurer une gouvernance efficace des migrations    Les plus lus et les plus traduits au monde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LE FLN ET LE RND SE LIVRE UNE RUDE BATAILLE : La campagne des sénatoriales bat son plein à Oran
Publié dans Réflexion le 14 - 12 - 2018

À deux semaines de l'échéance électorale visant à élire le futur sénateur de la wilaya d'Oran, les alliances et autres jeux de coulisses vont bon train auprès des candidats plébiscités par leurs formations politiques respectives, et à la seule surprise pour tous, demeure le rejet d'une candidature d'un membre indépendant par les services de la DRAG de la wilaya d'Oran pour des problèmes de traitement des dossiers.
Il s'agit de la candidature de Adlane Abdeljalil, membre de l'APC de Bir El Djir, un jeune avocat issu du parti FLN, qui ne semble pas avoir de chance, sa candidature a été rejetée par les services de la DRAG (Direction de la Réglementation et de l'administration Générale). Au début des promesses ont été échangées à tour de bras en contrepartie des voix des élus appelés à se prononcer à ce scrutin. Un vote, pareil aux précédentes élections sénatoriales, se dessine totalement en faveur de deux candidats en l'occurrence le professeur Boubekeur Mohamed P /APW d'Oran issu du parti FLN, et M.Zelmat du parti RND idem comme c'était le cas dans le passé entre FLN et RND ne laissait guère de place à de nouvelles têtes. Le RND, vient de présenter son futur candidat Zellat membre de l'APW d'Oran va entrer en course avec son frère ennemi du FLN Boubekeur Mohamed les frères ennemis RND et FLN. Le vieux parti justement semble ne pas avoir misé sur le bon candidat, à en croire les voix qui s'élèvent contre la désignation du candidat M Boubekeur Mohamed. Ce représentant du FLN à Oran est considéré comme un nouveau venu sur la scène politique par des anciens militants estimant qu'ils auraient dû être désignés au vu de leur parcours au sein de ce parti disposant de 550 élus, mais aussi pour le vainqueur des primaires en l'endurance M. Cerra Cheraka Benaissa, qui a récolté 247 voix, contre 150 voix de Boubekeur , qui a démissionné. Ce week-end, il a organisé une première rencontre des élus de la mouhafadha Est d'Oran en compagnie des députés d'Oran pour les sensibiliser à soutenir et à voter pour la candidature du professeur Boubekeur Mohamed....! Là, d'après les investigations recueillies de part et d'autre , on vient d'apprendre encore une fois dans les coulisses qu'un consensus sous forme de pacte a été compromis entre les deux candidats, des négociations introduites par un député fervent d'Oran, pour ne citer que son nom, a été l'initiateur de cet arrangement entre les deux candidats à savoir, soutenir la candidature de Boubekeur Mohamed mais sous condition de céder le fauteuil du poste de P/APW à Cerra Cheraka Benaissa en attendant la fin de mandat de l'actuel sénateur d'Oran Kazi Tani Abdelhak en 2021, pour qu'il se présente comme leader au poste de sénateur, mais le hic de toute cette mascarade, c'est les éléments les plus proches du président de l'APW qui ont été les bras droit de Boubekeur pour ne pas les citer tous et qui ont reçus sans aucun doute des garanties pour prendre le poste de la présidence de l'assemblée populaire de la wilaya d'Oran. Toutefois, depuis le jeudi en après midi, au niveau du siège de la wilaya, des rumeurs insistantes faisaient état de l'invalidation de la candidature, du P/APW Boubekeur Mohamed en chute libre pour cette course des sénatoriales, même si le vice P/APW d'obédience FLN, déclaré vainqueur lors des préliminaires du FLN à Oran, pour les sénatoriales du 29 décembre prochain, en l'occurrence Benaissa Cheraka serait retiré, au profit de l'actuel P/APW d'Oran le Professeur Mohamed Boubekeur. Le retrait de Benaissa Cheraka, membre de l'APW d'Oran et Mouhafedh d'Oran (avant de céder sa place), serait lié selon les infos qui circulent à Oran à cette vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montrant un député soudoyant un élu local du FLN, en vue de soutenir la candidature de celui qui avait été déclaré dernièrement. Une enquête judiciaire aurait même été ouverte au sujet de la vidéo en question.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.