Le dilemme de Bedoui et Lamamra    «Il faut faire confiance aux jeunes»    Les Algériens à la recherche d'une double rupture    «Je ne vais pas passer mon temps à justifier tous mes choix…»    Fin de parcours pour la JS Saoura    Le GS Pétroliers réussit ses débuts    Marches et rassemblements des blouses blanches mardi    Détournements de deniers publics à l'antenne ADE de Bouhadjar, 3 fonctionnaires impliqués    Vers la classification de 7 sites et monuments à Mila    ACTUCULT    Dire la vérité contre le mensonge    Ligue 2: L'ASO Chlef nouveau dauphin du NCM    16 soldats maliens tués dans un assaut contre une base militaire    Banque d'Algérie: Le taux des réserves obligatoires des banques passe de 8 à 12%    Trafic de fausse monnaie: Un troisième réseau démantelé à Oran    Oran: Vingt ans de prison pour des convoyeurs de cocaïne    Le réveil d'un peuple : un nouvel horizon politique ? (1ère partie)    Augmentation des salaires des policiers: La DGSN dément et menace    Ligue 1: Le MCO épinglé à Sétif, la JSK rate le coche    El-Bayadh: Les trois derniers martyrs du 19 mars 1962    Initiatrice du projet «Past Forward Architecture»    Cinq conventions signées entre la BASTP et des PME    Le FNA, le PT et le Mouvement El Islah se prononcent    Les travailleurs de GTP et Sarpi en grève    Le bleu de la mer à Cap-Djinet    Suivi permanent des projets publics    La cité des 58 logements, un quartier aux multiples problèmes    Les fidèles tués dans les mosquées de Christchurch étaient âgés de trois à 77 ans    Le MC Oued Tlelat à trois points du rêve    Le football national doit faire dans l'optimisme    Mohamed Aïssaoui, un exemple de l'intégration sociale des handicapés par le sport    Un prix pour les auteurs édités en Afrique    Importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités    Les journalistes et correspondants de Tizi Ouzou observent un sit-in    Tarik Chenafa, un miraculé algérien    Exhumation d'un charnier de Yézidis victimes de l'EI    Cela doit se concrétiser pour le bien de la Patrie    Casino : Le groupe livre des prévisions à trois ans fraîchement accueillies    Bourses L'Europe salue les nouvelles sur le front du commerce et du Brexit    CNAS: Près de 295 000 assurés sociaux aux besoins spécifiques pris en charge en 2018    Chine : Pékin ne laissera pas son économie dérailler, dit Li    Vent de fronde au FLN    Les journalistes de l'ENTV écrivent à leur DG    Gaïd-Salah en visite de travail    Sahara occidental: Les accords UE-Maroc violent la jurisprudence de la CJUE    Acte 18 des "gilets jaunes": Violences et scènes d'émeutes, pillages et saccages à Paris    La France a-t-elle "perdu" l'Afrique de l'Est au profit de la Chine?    "La douleur de voir souffrir le peuple syrien se ressent dans ma musique"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LE FLN ET LE RND SE LIVRE UNE RUDE BATAILLE : La campagne des sénatoriales bat son plein à Oran
Publié dans Réflexion le 14 - 12 - 2018

À deux semaines de l'échéance électorale visant à élire le futur sénateur de la wilaya d'Oran, les alliances et autres jeux de coulisses vont bon train auprès des candidats plébiscités par leurs formations politiques respectives, et à la seule surprise pour tous, demeure le rejet d'une candidature d'un membre indépendant par les services de la DRAG de la wilaya d'Oran pour des problèmes de traitement des dossiers.
Il s'agit de la candidature de Adlane Abdeljalil, membre de l'APC de Bir El Djir, un jeune avocat issu du parti FLN, qui ne semble pas avoir de chance, sa candidature a été rejetée par les services de la DRAG (Direction de la Réglementation et de l'administration Générale). Au début des promesses ont été échangées à tour de bras en contrepartie des voix des élus appelés à se prononcer à ce scrutin. Un vote, pareil aux précédentes élections sénatoriales, se dessine totalement en faveur de deux candidats en l'occurrence le professeur Boubekeur Mohamed P /APW d'Oran issu du parti FLN, et M.Zelmat du parti RND idem comme c'était le cas dans le passé entre FLN et RND ne laissait guère de place à de nouvelles têtes. Le RND, vient de présenter son futur candidat Zellat membre de l'APW d'Oran va entrer en course avec son frère ennemi du FLN Boubekeur Mohamed les frères ennemis RND et FLN. Le vieux parti justement semble ne pas avoir misé sur le bon candidat, à en croire les voix qui s'élèvent contre la désignation du candidat M Boubekeur Mohamed. Ce représentant du FLN à Oran est considéré comme un nouveau venu sur la scène politique par des anciens militants estimant qu'ils auraient dû être désignés au vu de leur parcours au sein de ce parti disposant de 550 élus, mais aussi pour le vainqueur des primaires en l'endurance M. Cerra Cheraka Benaissa, qui a récolté 247 voix, contre 150 voix de Boubekeur , qui a démissionné. Ce week-end, il a organisé une première rencontre des élus de la mouhafadha Est d'Oran en compagnie des députés d'Oran pour les sensibiliser à soutenir et à voter pour la candidature du professeur Boubekeur Mohamed....! Là, d'après les investigations recueillies de part et d'autre , on vient d'apprendre encore une fois dans les coulisses qu'un consensus sous forme de pacte a été compromis entre les deux candidats, des négociations introduites par un député fervent d'Oran, pour ne citer que son nom, a été l'initiateur de cet arrangement entre les deux candidats à savoir, soutenir la candidature de Boubekeur Mohamed mais sous condition de céder le fauteuil du poste de P/APW à Cerra Cheraka Benaissa en attendant la fin de mandat de l'actuel sénateur d'Oran Kazi Tani Abdelhak en 2021, pour qu'il se présente comme leader au poste de sénateur, mais le hic de toute cette mascarade, c'est les éléments les plus proches du président de l'APW qui ont été les bras droit de Boubekeur pour ne pas les citer tous et qui ont reçus sans aucun doute des garanties pour prendre le poste de la présidence de l'assemblée populaire de la wilaya d'Oran. Toutefois, depuis le jeudi en après midi, au niveau du siège de la wilaya, des rumeurs insistantes faisaient état de l'invalidation de la candidature, du P/APW Boubekeur Mohamed en chute libre pour cette course des sénatoriales, même si le vice P/APW d'obédience FLN, déclaré vainqueur lors des préliminaires du FLN à Oran, pour les sénatoriales du 29 décembre prochain, en l'occurrence Benaissa Cheraka serait retiré, au profit de l'actuel P/APW d'Oran le Professeur Mohamed Boubekeur. Le retrait de Benaissa Cheraka, membre de l'APW d'Oran et Mouhafedh d'Oran (avant de céder sa place), serait lié selon les infos qui circulent à Oran à cette vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montrant un député soudoyant un élu local du FLN, en vue de soutenir la candidature de celui qui avait été déclaré dernièrement. Une enquête judiciaire aurait même été ouverte au sujet de la vidéo en question.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.