Des magistrats et cadres de la Cour des comptes font don d'une partie de leurs salaires    Report des examens d'attestation de niveau    Le Covid-19 continue ses ravages malgré le confinement de la moitié de la planète    Le E oublié de l'ANEP… volonté politique ou négligence ?    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Le Général-major Kaidi nommé chef de département emploi-préparation de l'Etat-major de l'ANP    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    JM Oran-2022: "ambitions revues à la hausse"    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Covid-19: 37 licences de production de gel hydroalcoolique accordées    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    L'infrangible lien…    Chay : "La JSK a toujours fait preuve de solidarité dans les moments difficiles"    Abdelouahab Fersaoui condamné à une année de prison ferme    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Les écoles privées aux abonnés absents    La détresse des ouvriers accentuée    Les feuilles de l'automne    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Impact de la pandémie de Covid-19 : Allégement des mesures fiscales pour les entreprises    Elle était la première femme parachutiste de l'Algérie post-indépendance : Décès de Mme El Moussaoui Fatima    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Le président du RAJ condamné à un an de prison    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    90 kilogrammes de kif saisis après une course-poursuite    Division nationale amateur - Ouest: Entre satisfactions et déceptions    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Covid-19: Aboul el-Gheit avertit contre une propagation parmi les Palestiniens détenus    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





COUR SUPREME : Tayeb Louh placé sous mandat de dépôt
Publié dans Réflexion le 23 - 08 - 2019

Le Conseiller instructeur de la Cour suprême a ordonné jeudi le placement de l'ex ministre de la Justice Tayeb Louh en détention provisoire, indique un communiqué du procureur général de la dite Cour.
Dans un communiqué publié ce jeudi 22 août, le Conseiller instructeur près la Cour Suprême a requis quatre (04) chefs d'inculpation contre l'ancien ministre de la justice, Tayeb Louh. Pour ne retenir que le premier grief, les juristes indiquent que « l'abus de fonction » est puni au titre de la loi 06-01 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption. Selon l'article 33 de cette loi, son auteur encourt une peine pouvant aller jusqu'à 10 ans de prison. Est puni d'un emprisonnement de deux à 10 ans et d'une amende de 200.000 dinars à 1.000.000 dinars, le fait, pour un agent public, d'abuser intentionnellement de ses fonctions ou de son poste en accomplissant ou en s'abstenant d'accomplir, dans l'exercice de ses fonctions, un acte en violation des lois et les règlements afin d'obtenir un avantage indu pour lui-même ou pour une autre personne ou entité.» Pour rappel, la cour suprême avait hier dans un communiqué indiqué qu' en date du 18 août 2019, le parquet général de la Cour suprême a été destinataire, de la part du procureur général de la Cour d'Alger, du dossier de procédures engagées à l'encontre de l'ex ministre de la Justice, Garde des sceaux Tayeb Louh et d'autres personnes comparant avec lui dans des affaires punies par la loi", précise la même source. Le dossier de l'affaire a été transmis à monsieur le conseiller instructeur qui a procédé à la convocation de Tayeb Louh pour jeudi 22 août 2018 à 9h à l'effet de l'entendre sur des faits qui lui sont reprochés, selon un communiqué de la cour. «Conformément aux procédures légales, il a été procédé à la constitution d'un dossier de levée de l'immunité d'un membre du Conseil de la nation ayant un rapport avec ces faits», ajoute la même source.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.