Chelsea : Kurt Zouma sur le départ ?    Logements : 70% des projets parachevés ou en cours de réalisation, selon le ministère de l'Habitat    Juventus : Pirlo ira au terme de la saison    Des chefs de partis chez Charfi    Suppression de l'essence super au plomb dès octobre prochain    "ON N'EXPORTE PLUS DEPUIS LA FERMETURE DES FRONTIÈRES"    Campagne d'information sur les services en ligne    Les enjeux d'une option    « Il faut relancer le bâtiment »    Sadiq Khan réélu à la tête de la mairie de Londres    Vives condamnations dans le monde    «La question sahraouie est une question de décolonisation»    Elle est où la fusée ?    Les marches soumises à autorisation    La siesta    Résultats    Une bonne préparation pour les éliminatoires du Mondial    7 décès et 204 nouveaux cas    Le Bayern champion pour la neuvième fois consécutive    Ruée vers l'Espagne    DJERAD VEUT ASSEOIR LES BASES DU DIALOGUE SOCIAL    Les établissements scolaires relativement perturbés    Ftirate    Prévention aléatoire    IL ETAIT LA VOIX GRAVE DE LA RADIO    Législatives : rencontre entre l'ANIE et des représentants de 18 partis politiques    Tizi Ouzou : Des hôtes de marque au village le plus propre    Université d'El Annasser à Bordj Bou Arréridj : Il y a 150 ans, la révolte d'El Mokrani    Arts plastiques à Guelma : Vers la renaissance de l'association Bassamate    Edition : Un ouvrage sur l'organisation traditionnelle kabyle    Le procès du terroriste «Abou Dahdah» reporté    Ethique: Quels remèdes pour l'administration et l'entreprise publiques ?    Quand l'Egypte séduit la France    Programme de modernisation de la ville: Des études pour l'aménagement des sites touchés par le relogement    Le front El Moustakbel sur les starting-blocks    L'autre star du Ramadhan    Acter la consécration de l'état national    Une vingtaine de civils tués dans une attaque terroriste    La pandémie inquiète de plus en plus    La frénésie s'empare de Béjaïa    La JSK confirme encore    Ça chauffe en tête    La procureure de la CPI reçoit des ministres afghans    L'éviction de listes charme l'opinion    Les trois lauréats dévoilés    Divas d'Oum Kalthoum à Dalida    Mohammed Dib : un écrivain monumental    Le nouveau cap d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ERDOGAN RECU PAR LE PRESIDENT TEBBOUNE : Vers l'élargissement de la coopération algéro-turque
Publié dans Réflexion le 26 - 01 - 2020

Le président de la République de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a entamé dimanche une visite d'amitié et de travail de deux jours en Algérie, à l'invitation du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.
Le président Erdogan a été accueilli, à son arrivée à l'aéroport international Houari-Boumediene, par le président Tebboune et des responsables de l'Etat, ainsi que des membres du gouvernement. La visite du président Erdogan à Alger intervient dans le sillage de la Conférence internationale sur la Libye, qui s'est tenue le 19 janvier Berlin, à laquelle les deux présidents Abdelmadjid Tebboune et Erdogan ont participé. Lors de cette visite, « les deux présidents ont eu des échanges sur les moyens et voies de renforcer des liens unissant les deux pays frères, l'élargissement des domaines de coopération bilatérale et de la concertation sur les questions internationales d'intérêt commun », a indiqué un communiqué de la présidence. A l'ordre du jour des discussions algéro-turques: les relations bilatérales. Les deux Etats envisagent, selon des sources diplomatiques et médiatiques, de créer une instance qui aura pour mission de définir et de gérer ce qui devrait être un « partenariat d'exception »: le Haut conseil de coopération stratégique algéro-turc. « Nos pays doivent renforcer leurs relations sur tous les plans, et pas uniquement en matière économique et culturelle. Ce sera le rôle du Haut conseil de coopération stratégique algéro-turc qui devrait prendre forme dans le cadre d'un protocole d'accord que les deux Présidents signeront durant cette visite », a indiqué un diplomate turc à la veille de la visite du président Erdogan à Alger. La dernière visite du président Erdogan effectuée en février 2018 à Alger, augure selon la même source, d'une nouvelle phase dans les relations entre l'Algérie et la Turquie, à commencer par la promptitude de Recep Tayyip Erdogan à répondre à l'invitation officielle de son homologue algérien, transmise il y a moins de trois semaines, lors d'une rencontre avec le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu. Le président turc est le premier chef d'Etat à effectuer une visite en Algérie après l'élection du président de la République Abdelmadjid Tebboune.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.