Premier League : Chelsea se fait dominer par Leicester    Liverpool - Owen : "Salah est trop égoïste"    Fédération française : Thiriez n'est pas d'accord pour Benzema    Métro d'Alger: Aucune date n'a été fixée pour la reprise de service    Les jeunes sont les plus touchés: Forte hausse du taux de chômage en Algérie    Un détachement de navires de guerre russes accoste au port d'Alger    Investiture de Biden aujourd'hui: Une cérémonie sous haute surveillance    La future loi, le sexe et l'âge    Un avant-projet en question    Le P-dg de Sonelgaz: «Toutes les créances impayées seront récupérées»    Handball - Mondial 2021 : Algérie-France, aujourd'hui à 18h00: Les Verts pour un sursaut d'orgueil    Bir El Djir: Des aménagement en prévision des JM 2022    JSM Béjaïa: La feuille de route en application    Une voiture dérape, un mort et deux blessés    Vaccination contre la Covid-19: Les objections du président de la Forem    Oran: Un carambolage impliquant 19 véhicules sur le 4eme périphérique    2,382 millions de km2 attendent l'amour et le travail du citoyen    Tiaret: Un film en hommage au comédien Hamza Feghouli    Grandes manoeuvres et sourde bataille    Le visa est devenu un enjeu diplomatique    Prise en charge de toutes les revendications des fonctionnaires du secteur    249 nouveaux cas, 186 guérisons et 3 décès    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    Hausse des prix des pâtes alimentaires : Certains opérateurs pointés du doigt    Les raisons de la pénurie    Instruction aux walis    Relaxe pour les hirakistes d'Oran    L'Algérie s'impose face à la Libye    La mouture de la commission Laraba favorise les partis de l'ancienne majorité : Les écueils aux changements maintenus    Chanegriha supervise l'exercice tactique «Al-Hazm 2021»    La décision de Trump en cours d'examen par le staff de Biden    Brahim Laâlami reste en prison    «L'acquisition de plusieurs vaccins est une bonne décision»    Qui bloque la réouverture de l'activité ?    Sit-in de protestation des étudiants de 3e année de médecine    Secteur de l'éducation à Béjaïa : Entre grands besoins et sept nouveaux projets notifiés    Dalila Touat condamnée à 18 mois de prison ferme    Situation kafkaïenne des souscripteurs    Rêver à perdre la raison !    L'artiste Reche Safia honorée par les siens    L'IFA lance son premier appel à projets cinématographiques 2021    Donald Trump : La fin de son mandat lui coûte une fortune    Kamala Harris, une vice-présidente historique    Joe Biden : Le «rassembleur» à l'épreuve d'une Amérique meurtrie    Edition amazighe à Béjaïa : L'APW offre 11 000 livres pour les établissements scolaires    Ineffable Art et Culture, le magazine culturel digital 100 % algérien : Figourra, un concept « brosseur » de portraits    TRUMP ET LES DEMONS DE LA GUERRE DE SECESSION    Dossier mémoriel Algérie-France: Le rapport Stora remis demain à l'Elysée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FLN supprime les inscriptions en tamazight de ses affiches
Publié dans Réflexion le 20 - 09 - 2020


Le nouveau secrétaire général du FLN, Abou El Fadhel Baadji, a ordonné d'enlever toutes les affiches de son parti écrites en Tamzight, gardant uniquement les transcriptions en langues arabe et française, annonce le quotidien francophone « Le soir d'Algérie ». La même source a ajouté que ses sources n'arrivent pas à comprendre la décision prise par le premier responsable du parti. Pour rappel, cela intervient quelques jours après la dernière sortie de l'ex-candidat à la présidentielle du 12 décembre 2019 et président du mouvement El Bina, Abdelkader Bengrina, ou ce dernier a critiqué l'article 4 du projet de la révision de la Constitution, stipulant la langue Tamazight comme langue nationale, qualifiant l'article de « résidu du clan de la Issaba » et un héritage de la Constitution du président déchu Abdelaziz Bouteflika. La doctrine panarabe est-elle en phase d'être ressuscitée au FLN ? La réponse est oui, si l'on croit nos confrères d'E-Bourse Arabic. Décortiquant la situation actuelle du parti, particulièrement depuis l'élection du nouveau SG du parti, Abou El Fadl Baâdji en mai dernier, le site d'informations en ligne affirme qu'Abou El Fadl Baâdji, enchaîne « succès après sucée ». Le nouveau SG du FLN l'aurait même sauvé du gouffre. Pas seulement cela, E-Bourse Arabic qui s'est basé dans son analyse sur « l'avis d'observateurs » est allé jusqu'à assurer que le parti a été remis sur rails grâce à la détermination et le courage de son SG, « après avoir rouvert les portes aux cadres marginalisés ». « Abou El Fadl Baâdji, a même procédé au rajeunissement de la composante des instances dirigeantes du FLN », écrit encore E-Bourse Arabic rappelant dans ce sens, l'installation, début du mois en cours, des membres du bureau politique du parti issu de la dernière session du Comité central (CC). Lors de la cérémonie d'installation, il a été procédé à la répartition des missions aux nouveaux membres en prévision des prochaines échéances dont le référendum populaire sur l'amendement de la Constitution prévu le 1er novembre prochain. Ce rendez-vous électoral est seul à confirmer ou infirmer la place qu'occupe le parti parmi sa base.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.