Compétitions interclubs 2021-2022 : La CAF fixe les dates    JS Kabylie : Convention de partenariat avec Sonelgaz    NA Hussein Dey – USM Alger : Victoire impérative pour le Nasria    L'Armée sahraouie poursuit ses attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Corruption: Le maire de Mostaganem condamné à 2 ans de prison    Que cherche à prouver Haftar ?    Tiaret: 55 tonnes d'aide humanitaire pour Ghaza    Titres miniers: 260 offres techniques pour 38 sites    L'AUTRE DON DU CIEL    Les éclaircissements du ministère du Commerce: Blé français refoulé, importation des véhicules de moins de 3 ans    Football - Ligue 1: Durs défis pour le CRB et le MCA    IRB Sougueur: Un club victime d'indifférence    Coupures d'Internet durant le Bac: Une épreuve dans l'épreuve    Ministère de l'Intérieur: Un guichet pour le dépôt à distance de 50 dossiers administratifs    De nombreux postulants tardent à compléter leurs dossiers: L'étude des demandes de logements entravée    Quand on manque d'un projet de société    Le comptage des voix est en cours    Une banque algérienne pour l'export    L'Algérie carburera au sans plomb    Baisse de 19 % en 2020    Le Brent dépasse dépasse les 75 dollars    Quel bilan pour le gouvernement ?    Une question de leadership    Sept nouveaux qualifiés pour les 8es sans jouer    Brèves Omnisports    Les indépendants soutiennent Tebboune    La «Bombe» H2O    Désaccord entre majorité et opposition sur la question sécuritaire    Responsables où êtes-vous?    La plaidoirie de Dalila Boudjemaâ    Lueur d'espoir    "Une 3e vague n'est pas à écarter" selon le professeur Akhamouk    Le triste sort d'une jeune femme Algérienne    Attaque à la voiture piégée, 6 soldats français et 4 civils blessés    Larbaâ nath irathen en deuil    Des démarches pour le classement des ksour Sfissifa et Tiout    L'Europe en chansons et sans visa!    La Bande dessinée en fête à Alger du 25 au 27 juin en cours    Elections régionales en France : Le Rassemblement National de Marine Le Pen prend une raclée    21e Festival européen à Alger : Sous le signe de l'amitié algéro-européenne    La justice se penche sur la fraude électorale    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Conférence internationale à Berlin pour tenter de pacifier la Libye    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Une grande Histoire à apaiser    L'enjeu des locales et la survie des partis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAMPAGNE REFERENDAIRE : Djerad défend le projet de révision de la Constitution
Publié dans Réflexion le 25 - 10 - 2020

Le premier ministre Abdelaziz Djerad a déclaré dimanche 25 octobre que le projet d'amendement à la constitution consacre «le réconciliation de l'Algérie avec elle-même et son histoire et le retour de notre pays sur la bonne voie après les déviations qu'il a connues dans le passé notamment lors des dernières années de la bande (3issaba)».
En effet, à deux jours de la clôture de la campagne électorale, mardi à minuit, les ténors entrent en scène pour peser de tout leur poids et convaincre les citoyens à se rendre aux urnes le 1er novembre pour plébiscite le projet de révision de la constitution. C'est, en substance, le sens du message délivré dimanche par Abdelaziz Djerad dans son discours, diffusé par la télévision publique et dans lequel il a expliqué que « la constitution, dans se version soumise au référendum, vise à épargner à l'Algérie le spectre de la Fitna(discorde), la violence, l'extrêmise et toutes autres formes de discours porteurs de la haine, de la discrimination, de la division et cela en inscrivant dans le marbre le valeurs du dialogue et de la tolérance » Poursuivant son plaidoyer en faveur du projet de révision, Djerad ajoute que le texte « permettra à l'Algérie de se réconcilier avec elle-même, avec son histoire, son identité, ses filles, ses enfants, elle vise aussi à redonner de la considération à notre pays, de le remettre sur de bons rails, après des années de dérives qui ont failli venir à bout de l'Etat et de ses instituions » Le Premier ministre insiste également dans son intervention sur la « préservation du caractère social de l'Etat algérien , en vertu de la Déclaration du 1er novembre, afin de lutter contre les inégalités sociales, les disparités régionale en terme de développement et la promotion d'une économie durable » « La société civile trouvera également toute sa place dans la nouvelle constitution pour participer à la gestion des affaires de la nation, dans le cadre de la démocratie participative, souligne le Premier ministre pour qui l'enjeu étant, finalement, de donner un contenu concret à la nouvelle Algérie incarnée par le président Tebboune.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.