Le Président Tebboune préside la cérémonie d'accueil des restes mortuaires des 24 martyrs de la Résistance populaire à l'Aéroport Houari-Boumediene    Béjaïa : moyens aériens pour éteindre un important feu de forêt à Adekar    L'Espagne ne veut pas d'Algériens sur son territoire    Deux navires de Sonatrach séquestrés au Liban    Chengriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    L'Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives détenues par la France    Colonisation. Bugeaud peut bien tomber de haut    Liste des résistants algériens dont les ossements ont été rapatriés vendredi de France    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    France : « Pour une République française antiraciste et décolonialisée »    SONELGAZ : Le PDG élu à la tête l'association Med-TSO    Coronavirus : 413 nouveaux cas, 490 guérisons et 9 décès durant les dernières 24h    REBOND DU CORONAVIRUS : Benbouzid incrimine les rassemblements familiaux    Le Covid-19 est une maladie ‘'de nature génétique'' propre à chaque personne    SETIF : Une septuagénaire repêchée d'un puits    413 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    FETE DE L'INDEPENDANCE NATIONALE : La journée du 5 juillet chômée et payée    PARTI RND : Le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    POUR SES SACRIFICES CONSTANTS AU SERVICE DE LA PATRIE : La reconnaissance de la nation à l'ANP renouvelée    Ecouter la musique pourrait réduire les crises d'épilepsie    FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids    ORAN : Une enveloppe de 1300 milliards allouée pour les JM 2022    LE PDG DE ‘'SADEG'' A MOSTAGANEM : Des inaugurations et une redynamisation des projets en cours    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Constantine/Covid-19 : des spécialistes face à un agent émergent et des agents propagateurs    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Communiqué de l'AJSA    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    La mère des batailles    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Approvisionnement en eau de puits non contrôlés : L'APC de Sétif tire la sonnette d'alarme
Publié dans Sétif Info le 17 - 06 - 2019

Dans la wilaya de Sétif, notamment au chef-lieu, s'approvisionner en eau potable au niveau des puits, voire des fontaines privées est une habitude, voire une assurance pour les consommateurs du liquide précieux. Les responsables de l'ADE ne cessent de répéter que les eaux des barrages distribuées via le réseau public sont bonnes à la consommation, car elles sont traitées et contrôlées, une bonne partie des Sétifiens ne consomme pas l'eau du robinet, parce qu'ils se sont habitués depuis des décennies à consommer l'eau des puits. En effet, été comme hiver, de jour comme de nuit, les fontaines privées, appelées communément fontaines des puits, ouvertes par des bienfaiteurs en guise d'aumône pour leurs parents et proches décédés, sont prises d'assaut.
Certaines fontaines ne désemplissent pas, car la qualité de leur eau est jugée très bonne. Selon des chiffres du bureau d'hygiène communale de Sétif, 170 puits sont recensés et contrôlés périodiquement. Dernièrement, les responsables de l'hôtel de ville chargés de l'hygiène ont tiré la sonnette d'alarme quant au danger que peut constituer la consommation d'eau de puits non contrôlés et ont lancé via la radio locale un appel à la population et aux propriétaires des puits pour se rapprocher du bureau d'hygiène communal sis au siège de la mairie. “Veuillez vous rapprocher pour qu'on puisse vous fournir à titre gracieux les galets de chlore qui servent à désinfecter les eaux de vos puits et forages”, dira un fonctionnaire de la mairie de Sétif. Le fonctionnaire a tenu aussi à préciser qu'aucune autorisation ne sera demandée au propriétaire du puits ou forage, mais seulement son identité afin de le répertorier et suivre le contrôle du puits.
Par ailleurs, nous avons appris que les fontaines des puits qui connaissent une grande affluence sont contrôlées périodiquement afin de prévenir des MTH (maladies à transmission hydrique). Rappelons que, chaque année, la wilaya de Sétif enregistre des dizaines de cas de fièvre typhoïde et d'hépatite A. Les eaux des fontaines publiques ouvertes aux quatre coins des villes de Sétif et d'El-Eulma sont pointées du doigt. Les derniers cas de fièvre typhoïde ont été enregistrés à la cité Boucekine, où des habitants de la cité ont consommé les eaux du puits de la mosquée. Par ailleurs, plusieurs cas d'hépatite A ont été enregistrés depuis quelques mois à Sétif, notamment chez les enfants habitant les cités Berarma et El-Hidhab.
Liberté


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.