APN: adoption de l'Ordonnance modifiant et complétant la loi relative à la santé    Le ministère de l'Habitat examine le projet de texte réglementaire relatif au LLP    Mali: le président de la transition rencontre le médiateur de la Cédéao    Coronavirus: 179 nouveaux cas, 116 guérisons et 5 décès    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur de Hongrie en Algérie    Commerce extérieur: le retour au système des licences n'est pas à l'ordre du jour    La Zlecaf ouvrira de larges perspectives aux opérateurs économiques algériens    FC Barcelone: Suarez justifie le choix Atlético pour son départ    Ghardaïa: Etude pour la réutilisation des eaux épurées à des fins d'irrigation agricole    APN: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre les bandes de quartiers    Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel à la Cour d'Alger    Tebboune insiste sur la nécessité d'accélérer la réforme du Conseil de sécurité    Quand le bricolage fait des siennes    Belkaroui arrive, Masmoudi prolonge son contrat    Le contrat de Tiboutine résilié    Le développement durable : enjeux et défis pour l'Algérie    5 heures pour juger Djemaï    De lourdes peines pour les frères Kouninef    Une rentrée scolaire à domicile    «L'hôpital des 240 lits de Kharouba sera classé en CHU»    Plus de 3 500 étudiants ont rejoint l'université    Ce soir-là...    Actucult    "Tout est rentré dans l'ordre avec Bouloudinat"    Les détails du protocole sanitaire    Mesmoudi prolonge, Belkaroui signe    Le directeur sous contrôle judiciaire    Une année de prison, dont quatre mois avec sursis    Investiture en catimini du président Loukachenko    Des progrès dans les discussions Grèce-Turquie au sein de l'Otan    Téhéran crie victoire face à Trump    Le niveau de l'eau en baisse significative    Le budget supplémentaire 2020 en baisse    Corsica Linea reporte ses traversées au 14 octobre    Le RCD dénonce une "remise en cause du multipartisme"    Deux productions algériennes à l'honneur    Appel à contribution pour l'ouvrage "Psychiatrie, Société et Religion"    Parution prochaine du deuxième tome    Hiatus, méprises et augures    GSP : 200 sportifs effectuent le test de COVID-19    Foot Der    Poker gagnant pour l'Histoire    La démocratie et ses travestissements    RICANEMENTS PASSES    Techniques de traduction de la B. D. de l'arabe vers l'espagnol: L'Institut Cervantès lance un appel à inscription    Ximénès ou les frères Barberousse ? Le grand tournant de l'Histoire de l'Algérie au XVIème siècle    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





H?lal alihoum, H?ram Alina
Enfin !
Publié dans La Voix de l'Oranie le 26 - 06 - 2006

Le Pr?sident a parl?. Il a d?-cid? des choses importan- tes pour les Alg?riens. Ceux d?entre eux, particuli?rement, qui attendaient ?quelque chose? du pr?sident qui avait fait de ?Pour une Alg?rie fi?re et digne? son slogan durant la campagne ?lectorale, et qui r?alisent aujourd?hui que ces propos ne sont pas une devise creuse. Pr?s d?un million de retrait?s qui ont des revenus inf?rieurs ? 10.000 dinars, un euph?misme pour d?crire la sous-pauvret? dans laquelle est confront?e cette frange de la population, verront leurs pensions ?prendre du poids?.
Dix mille dinars! Ce sera d?sormais le seuil minimal des retraites. Sans ?tre la fortune ? laquelle ils r?vaient, ce rel?vement constituera un v?ritable ballon d?oxyg?ne pour des milliers de foyers. Et contribuera ? am?liorer les conditions de vie des citoyens, pour peu que des m?canismes soient mis en place pour traquer les requins qui profiteront de ces augmentations pour en d?cider, unilat?ralement, d?autres et s?enrichir davantage. Le fisc qui a d?cid? de traquer les grosses fortunes, afin d?expliquer l?origine des richesses subites, devra ?tendre ses activit?s ? cette arm?e de commer?ants qui ne paient pas de mine, en apparence, mais qui brassent des centaines de millions en drainant les ?conomies des petits m?nages. Ce n?est l? qu?un des aspects de cette am?lioration des conditions de vie ? laquelle appellent les citoyens qui ne comprennent pas pourquoi l?on amasse tant de milliards sans qu?il y ait, pour autant, une contrepartie.
Le fait est qu?en d?pit de cette embellie, notre pays est encore confront? ? de s?rieux probl?mes. La dette en est une et malgr? les paiements anticip?s, le chemin est encore long pour s?affranchir de la tutelle des institutions financi?res internationales, et donc des cercles des d?cideurs occultes qui ont partag? le monde en riches et forts, d?une part, et d?autres pauvres et faibles. Des d?cideurs qui ne permettront jamais que des pays ?mergents, ?mergent vraiment. L?Irak est un exemple, l?Iran le suit ? la trace et la Chine qui est r?put?e ?tre la 4?me puissance ?conomique mondiale ?prouve, malgr? sa puissance militaire, moult difficult?s ? s?imposer dans ce capitalisme dont les r?gles de fonctionnement ont pourtant ?t? fix?es par le monde occidental.
C?est dire que la d?cision de cr?er une caisse compl?mentaire pour pr?server le syst?me de s?curit? sociale et qui sera aliment?e par la fiscalit? p?troli?re, n?a pas ?t? une d?cision facile ? prendre au moment o? le pays subit des pressions multiformes pour d?manteler sa l?gislation et pour en ?laborer une autre afin de pr?tendre adh?rer ? la mondialisation. Aux walis qui ?taient pr?sents et qui avaient la primeur de ces d?cisions, d??tre ? la hauteur pour traduire dans les faits les recommandations du Pr?sident.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.