Décès de quatre médecins du Coronavirus: le Président Tebboune adresse ses condoléances    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    Covid-19 : mobilisation d'un plus grand nombre de lits dans les hôpitaux    Covid-19: confinement partiel dans les communes d'El Kala et d'Echatt à la wilaya d'El Tarf    Faut-il avoir peur de la seconde «ouhda» ?    Le ministre des Ressources en eau dévoile la directive du président    9 juillet 1962    Benrahma et Brentford à deux points des barrages    Chelsea chasse Leicester du podium    Se sauver ou sombrer    Rachad, les harragas et la décennie noire    «La perte du goût et de l'odorat sont deux symptômes du Covid-19»    «La sensibilisation et le confinement ciblé des zones endémiques sont la clé pour contenir le Covid-19»    Le barrage de Boukourdane face aux aléas du déficit hydrique    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    Papicha de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Lancement prochain de la dernière phase de l'aménagement de la Maison de la culture    Pour quelle réorganisation territoriale ?    Accablant réquisitoire    La FAF tranchera le 15 juillet    Me Meftah : "Deux procès contre Hannachi sont programmés pour le 27 juillet"    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    Cap sur un nouveau plan de relance    Climat: nouvelle hausse des températures jusqu'en 2024, selon l'ONU    Perspectives moroses pour l'économie algérienne    Relaxe pour trois activistes du hirak à Béjaïa    Boukadoum met en garde contre la gravité de la détérioration de la situation en Libye    54 infractions à la législation forestière enregistrées    10 décès et 469 nouveaux cas en 24 heures    Risque de famine pour 7 millions de personnes en Afrique de l'Est    Plus de 3 000 réfugiés arrivés en Ouganda en trois jours    Le Burkina pris dans une spirale de violence    Nos prénoms dissimulent tant de guerres et tant de conflits !    "Hourof El Jenna", un spectacle de calligraphie arabe lumineuse    Installation de Mohamed Boukerras au poste de Directeur général de l'ISMAS    Installation du comité d'évaluation des œuvres des candidats au concours du "Prix Ali Maachi" pour les jeunes créateurs    Football Amateur : Attention au chant des sirènes    MO Béjaïa : Hadjar a subi une intervention chirurgicale    Relance du Barrage vert : ce qu'il faut éviter    Annulation de la CAN-2020 Féminine : Une pétition pour la restauration du tournoi    Azazga : Electro-industries dans la zone des turbulences    Libye : Boukadoum plaide pour une solution "opérationnelle et pratique"    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Nouveau calendrier pour les pensions de retraite    Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route    Le passeport Algérien toujoura a la traine    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La souveraineté économique indissociable de la souveraineté nationale (ministre)
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 05 - 2011

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh, a souligné, dimanche à Sétif, à l'occasion de la célébration de la fête du travail, que la "souveraineté économique est indissociable de la souveraineté nationale".
S'exprimant lors de l'ouverture officielle du 12e congrès de wilaya de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), en présence du secrétaire général de l'UGTA, de nombreux travailleurs et des autorités locales, M. Louh a rappelé, dans ce contexte, le "maintien", sous l'impulsion du Président de République, M. Abdelaziz Bouteflika, de la règle des 51/49% en matière d'investissements
étrangers en Algérie.
Grâce à la participation active des travailleuses et des travailleurs algériens, l'Algérie, sous la conduite du chef de l'Etat, "a pu rattraper ses importants retards dans tous les domaines (à), mais l'enjeu, aujourd'hui, est de réduire la dépendance aux hydrocarbures", a également souligné M. Louh. Il s'agit, a-t-il insisté, d'un "objectif stratégique pour le pays" afin qu'il puisse consolider son développement et créer davantage d'emplois.
Dans ce cadre, les investissements publics destinés à bâtir des infrastructures et des fondements solides pour l'économie nationale, initiés ces 10 dernières années par le Président de la république, "font partie intégrante de cet objectif stratégique", a encore indiqué M. Louh, ajoutant à ce propos, que la création du fonds national des investissements (à) et les mesures d'allègement fiscal décidées en faveur des entreprises économiques créatrices d'emploi, "ont participé et continueront de participer à la consolidation du rythme des
investissements créateurs de postes de travail".
Le 1er Mai est une opportunité pour "évaluer nos avancées et nos acquis afin d'affronter l'avenir avec davantage de détermination", a par ailleurs ajouté le ministre, rendant hommage aux "luttes menées par les travailleurs algériens pour arracher l'indépendance, et pour "édifier le pays", ensuite.
Auparavant, le secrétaire général de l'UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd, avait souligné, dans une allocution, que la centrale syndicale, qui "prône constamment le dialogue", a aujourd'hui "dépassé la culture de la grève".
Une Algérie sereine et stable, "cela gêne certains (à), c'est pourquoi, nous n'éprouvons aucun complexe pour défendre l'Algérie et le Président de la république, M. Abdelaziz Bouteflika, artisan de la paix retrouvée", a-t-il dit.
Faire de l'agitation, "c'est facile", mais £uvrer à améliorer durablement la situation des travailleurs, c'est une "autre chose", a ajouté le secrétaire général de l'UGTA, soulignant qu'en défendant les travailleurs, "aucune des portes auxquelles nous avons frappées ne nous a été fermée".
M. Sidi Saïd a indiqué, en conclusion, que l'UGTA que "l'on accuse de silence, veut le bien-être des travailleurs, en dialoguant dans le calme, et souhaite la paix et la stabilité", ce qui ne constitue pas, a-t-il dit, une "tare".
Dans la matinée, M.Louh, accompagné du secrétaire général de l'UGTA avait inauguré, dans le cadre de la célébration de la fête du travail, le nouveau siège de l'Union de wilaya UGTA, à l'est de la ville, ainsi que les représentations locales de l'Agence nationale de l'Emploi (ANEM) et de la Caisse nationale d'assurance chômage (CNAC). Il a également remis, au cours d'une cérémonie symbolique, sept brevets d'invention à autant de gérants de micro-entreprises créées dans le cadre des différents dispositifs de soutien à l'emploi, avant de visiter une exposition de photographies consacrées aux activités syndicales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.