LE SILENCE TUE ENCORE PLUS LES ENFANTS YEMENITES    Renouvellement des membres du Conseil de la Nation : Le collège électoral convoqué pour le 29 décembre    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    Ould-Abbès passe la main    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    La démission surprise d'Ould Abbès    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    Le pétrole, toujours    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    FLN: Ould Abbès démissionne    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Relizane : classement des sites archéologiques ottomans
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 03 - 2012

RELIZANE- La direction de la Culture de la wilaya de Relizane a procédé récemment à l'élaboration de fiches techniques pour le classement de deux sites archéologiques datant de l'époque ottomane, ont indiqué les responsables du secteur.
Il s'agit de la vieille Casbah de la ville de Mazouna (80 km au nord du chef-lieu de wilaya) et la ville antique de Kalaa, située à environ 35 km au sud-ouest de la wilaya de Relizane, a-t-on souligné.
L'équipe spécialisée, chargée de préparer ces fiches, procède à la délimitation des cités archéologiques dans les deux sites et à un inventaire, en plus de la collecte de divers écrits historiques, documents et informations bibliographiques sur les sites proposés au classement.
Le classement conférera à ces deux sites une protection juridique et permet à ce patrimoine, considéré comme grand facteur de promotion du tourisme dans la région, de bénéficier de projets pour son exploitation et sa valorisation, a souligné le directeur de la Culture de la wilaya.
A rappeler que la ville ancienne de Mazouna, capitale du Beylek dans l'ouest à l'époque ottomane, abrite la Casbah qui se trouve actuellement à l'état d'abandon et de dégradation, ainsi que des édifices culturels dont le vieux tribunal et l'école coranique qui remonte au 11ème siècle de l'hégire.
Il est à signaler que cette école avait constitué, pendant des siècles, un centre de rayonnement scientifique d'où sortaient de nombreux ulémas et juristes qui avaient contribué à la préservation de la personnalité arabo-musulmane de l'Algérie et qui avaient une aura semblable à celles des mosquées de Zaytouna et de Kairouan.
La qalaa de Beni Rached, connue sous cette appellation à l'époque ottomane garde toujours ses monuments en quête de restauration, notamment les vieilles mosquées, dont celle construite en 1734 par El Bey Bouchlaghem ainsi que le cimetière ottoman. Cette citadelle est également célèbre par ses nombreux érudits, ses 366 coupoles et la tapisserie dont héritent les enfants de la région depuis le XVème siècle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.