LDC : Ca passe pour Liverpool et Naples !    Un mardi édifiant à Alger    L'Algérie achève la 1e étape de sa stratégie de déploiement du réseau de fibre optique    Hamel, Haddad, Ouyahia et Sellal de nouveau devant le juge    Alger: plus de 2000 logements au profit des habitants des bidonvilles et des bâtisses menaçant ruine    GREVE DES CONTROLEURS AERIENS FRANÇAIS : Air Algérie annonce des perturbations    PORTES OUVERTES ‘'CNAC - ANSEJ'' : Des opportunités pour les porteurs de projets    Biskra: une marche pacifique de soutien à la présidentielle    PRESIDENTIELLE : Report de toutes les compétitions sportives    TAMANRASSET : Le vote se déroule dans des conditions normales    Toutes les dispositions organisationnelle et sécuritaires prises pour le bon déroulement du scrutin    Nouvelle-Zéllande: manifestation à Christchurch contre le pillage du phosphate en provenance du Sahara occidental    La Cour des comptes a produit 936 rapports de contrôle en 2017    «Consensus» chez les sunnites pour garder Hariri Premier ministre    Un soldat tué dans une attaque contre un camp de l'armée    Interdiction des appareils énergivores    La Laddh appelle les Algériens à rester pacifiques    Le montant global des salaires impayés aux joueurs estimé à 69,8 milliards    Fin de saison pour Youcef Atal    La Fifa veut «clarifier les conséquences»    Téhéran se dit prêt à d'autres échanges de prisonniers avec Washington    3 ans de prison pour l'ex-directeur du commerce    Standing-ovation pour Robert Redford à Marrakech    «Genèse», première exposition de Yasmine Siad    11 Décembre 1960, Belcourt, allume le feu de la liberté    "Une révolution délicieuse" à l'Espace Ouest-France    Miss Côte d'Azur est d'origine algérienne    Les jeunes Algériens se méfient des partis islamistes    Nâama : démantèlement d'un réseau de trafic de drogue et saisie de 510 kg de kif traité    Jijel : Acquisition d'ambulances médicalisées    APN : adoption des projets de lois relatifs à la Recherche scientifique et aux Radiocommunications    Mobilisation sur fond de grève générale à Béjaïa    Campagne: l'individu arrêté a perpétré des actes d'intelligence avec un Etat étranger    JSK-MCO (16H) au stade du 1er Novembre : El Hamri en quête d'un exploit à Tizi Ouzou    L'alliance gagnante entre l'OPEP et la Russie    Coupe de la CAF (2e journée) : Coup d'arrêt pour le Paradou AC    Axe Aïn El Turck-Bousfer: Un mort et trois blessés graves dans un accident    Les enseignants du primaire partagés: Entre gel momentané et poursuite de la grève    MC Alger: Le Doyen victime de conflits d'intérêts    Akid Lotfi: 37 kg de viande hachée impropre saisis    «Les Algériens vont voter pour l'Algérie»    L'Europe dénonce des tirs continus de missiles balistiques    «Irishman» de Martin Scorsese arrive sur Netflix    Rwanda : L'opposante Victoire Ingabire empêchée de sortir du pays    Le ministre des Finances, Mohamed Loukal affirme : "Le statut de 1950 salariés des contrats de pré-emploi sera réglé"    France : Retraite, "la convergence des luttes" Gilets jaunes-syndicats met Macron "sous pression"    Elections présidentielle et législatives en Namibie : Un pouvoir contesté    Littérature Lynda Chouiten, prix Assia Djebar : " Une valse est née, durant mon voyage à Vienne"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Algériens de Lille dressent le profil de leurs futurs députés
Publié dans Algérie Presse Service le 10 - 05 - 2012

Les Algériens de Lille estiment mériter d'être représentés à l'Assemblée populaire nationale (APN) par un député issu de la communauté nationale, qui soit disponible et qui soit en mesure de répondre à leurs attentes et à leurs préoccupations parce qu'il les connaît réellement.
Le profil du futur élu à l'APN tel qu'ils le conçoivent, devra être "particulièrement attentif" aux questions relatives à leurs réalités quotidiennes.
"Nous voulons un candidat qui connaît bien nos préoccupations et qui nous ressemble. Quelqu'un qui connaît de l'intérieur la situation de ses compatriotes", résume Boudjemâa Kermas qui vit à Lille depuis 1975.
L'élection du candidat au profil idéal constitue pour ces "Lillois", un chalenge à réussir. "Notre seul souci est de réussir à faire élire l'un des nôtres pour nous représenter à l'APN", affirme un groupe de femmes à la sortie de la salle gymnase de la place Sébastopol pour qui seul un candidat issu de la communauté pourra faire la démonstration de leurs besoins et souhaits.
Les Algériens de la circonscription électorale de Lille expriment un réel intérêt pour la vie politique en Algérie et manifestent leurs attentes des futurs députés.
Ils considèrent que si la loi a crée des députés pour représenter les Algériens de l'étranger à l'APN, la logique et la cohérence veulent que les candidats et futurs élus soient eux-mêmes des Algériens de l'étranger.
"Il s'agit de donner une représentativité crédible et réaliste des Algériens de l'étranger", souligne Abdelghani Hamel, un aide-comptable de 42 ans.
Pour d'autres, l'origine du futur élu importe peu, mais ses compétences sont déterminantes dans le choix de certains électeurs. Outre la légitimité et la crédibilité, les électeurs veulent un député aux compétences avérées, mais aussi du talent et de la passion.
"Nous voulons quelqu'un qui soit en mesure de répondre à nos besoins, de prendre en charge les questions relatives à nos réalités quotidiennes, c'est-à-dire, de proposer des solutions à nos problèmes administratifs, liés aux statuts d'expatrié ou de binational, à nos préoccupations familiales ou encore éducatives, notamment en matière de reconnaissance de diplômes", relève Nadjia, 36 ans, arrivée à Dunkerque en 2004 après des études d'ingéniorat à l'Université Houari-boumediène à Alger.
Abondant dans le même sens, Souad. H venue avec Nadjia accomplir son devoir électoral, affirme que les attentes des Algériens à l'étranger sont "immenses".
"Nous attendons des futurs députés élus ici en France de contribuer avec efficacité à faire avancer les dossiers concernant la communauté à l'étranger, de réduire les inégalités qui existent entre nos compatriotes, et leurs redonner confiance", dit-elle.
Cependant, si certains électeurs expatriés aimeraient juste avoir un député élu parmi les siens pour faire entendre leur voix au Parlement, les attentes chez certains d'autres se font plus grandes et s'amplifie chaque jour.
Au troisième jour de vote à Lille, les personnes interrogées sur le profil de leurs futurs députés affirment avoir besoin de "députés capable d'exprimer et de faire entendre leur vision, qu'il s'agisse de questions économiques ou de société.
"Lorsque on vit depuis plusieurs années à l'étranger, on est bien placé pour observer, la distance aidant, ce qui se passe en bien ou en mal dans notre pays et discerner les priorités", estime Hamid. B, un jeune banquier.
En revanche, son épouse Samira estime que le futur député des Algériens de l'étranger devra faire preuve de "pédagogie vis-à-vis de la classe politique et des médias pour réduire le décalage entre les Algériens établis à l'étranger et nos compatriotes".
C'est dire l'importance que revêt ce scrutin pour la communauté nationale établie en France qui exprime sa satisfaction à élire ses représentants à l'APN, mais qui ne cache pas non plus ses frustrations de la façon dont s'est déroulée la campagne pour ces législatives.
"Même si les candidats n'ont pas fait grand chose, pendant la campagne, pour se faire connaître des électeurs potentiels, nous tâcherons de choisir le candidat le plus représentatif de nos intérêts d'Algériens de l'étranger", affirme-t-elle encore.
Les électeurs de la circonscription consulaire d'Algérie à Lille ont commencé à voter mardi pour choisir leurs futurs députés parmi les 23 candidats aux 4 sièges réservés à la communauté nationale établie en France. Les opérations de vote se poursuivront jusqu'à ce soir à 19Heurs locales.
Le corps électoral de la communauté nationale à Lille est estimé à 68.266 électeurs, selon des données officielles précises communiquées par le consulat général d'Algérie à Lille, à la veille du scrutin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.