Ali Yahia et les Médias de la Haine    Tunisie: une "infection bactérienne" a tué 14 nourrissons    L'Argentine porte à 71% son taux directeur    Un Brexit sans accord doit être évité "coûte que coûte"    Yémen: six experts en déminage tués dans l'explosion d'un dépôt    Kim accuse les Etats-Unis d'avoir été de "mauvaise foi"    Le pétrole recule en Asie    L'Algérie avec 19 athlètes au Mondial de kempo en Espagne    Judo : 4 médailles pour les Algériens en Afrique du Sud    Lutte : la coupe nationale cadets et juniors de lutte aujourd'hui et demain    Désignation de représentants du mouvement populaire pour mener une transition : urgence du moment ou stratégie d'enfermement ?    Marche des travailleurs de Cevital à Bouira : « Libérez Rebrab, non à une justice instrumentalisé »    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le tournant    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme : promouvoir la destination Algérie axe stratégique à l'horizon 2030
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 08 - 2012

Le schéma directeur d'aménagement touristique qui s'étale jusqu'à l'horizon 2030 constitue un cadre stratégique et une référence pour la politique touristique en Algérie visant à diversifier l'économie nationale et à drainer les investissements étrangers comme alternative à la dépendance aux hydrocarbures.
Le schéma directeur d'aménagement touristique 2030 s'inspire du schéma national d'aménagement du territoire (SNAT 2030) qui met en exergue les moyens de réaliser le développement durable dans tous les secteurs, y compris le tourisme.
Adopté en 2008, ce schéma vise à promouvoir la destination touristique algérienne, à développer les centres touristiques de haut niveau, à promouvoir le partenariat entre les secteurs public et privé, à encourager l'investissement et à soutenir le tourisme local selon des sources au ministère du Tourisme et de l'artisanat. Pour ce faire, toutes les wilayas du pays doivent élaborer des plans d'orientation visant à promouvoir le tourisme local précise-t-on.
Le schéma directeur d'aménagement touristique 2030 repose sur cinq dynamiques essentielles de développement du secteur touristique, que sont la valorisation de la destination Algérie, l'amélioration de la qualité des prestations touristiques, la promotion du partenariat entre tous les opérateurs et les acteurs, le renforcement du financement et la création de nouveaux pôles touristiques d'excellence.
Ce schéma traduit la volonté de l'Etat algérien à valoriser les potentialités naturelles, écologiques, culturelles, historiques et archéologiques du pays. Il met également en exergue les orientations de la stratégie d'aménagement touristique dans le cadre du développement durable à travers la promotion des potentialités touristiques disponibles à l'échelle nationale et le soutien à l'investissement dans le domaine du tourisme.
Le schéma directeur d'aménagement touristique 2030 vise, par ailleurs, à faire du tourisme une alternative aux hydrocarbures et à réunir les moyens à même de réaliser le développement touristique durable.
L'importance de la concertation pour la relance du secteur
Le plan insiste sur la nécessité d'assurer une concertation permanente en vue d'instaurer une relation basée sur "la transparence" entre l'Etat et tous les opérateurs économiques pour la "relance" du secteur du tourisme en Algérie.
Ce plan souligne la disposition des autorités publiques à accompagner les investisseurs et les professionnels du secteur, à leur donner les orientations nécessaires et à les accompagner auprès des entreprises, des institutions partenaires et des centres de décision, tant au niveau national que central.
Par ailleurs, le schéma directeur d'aménagement touristique permet de réaliser "des mutations radicales dans le mode de réflexion et de prise de conscience de l'importance de la relance du secteur du tourisme", citant les importants atouts touristiques à exploiter en vue de parvenir à la promotion de la destination Algérie notamment le tourisme saharien.
Il met l'accent sur l'importance de changer les mentalités et les comportements pour asseoir une culture touristique nouvelle et durable en Algérie", d'autant que le secteur "nécessite de nouvelles approches pour redorer l'image du secteur".
L'activité touristique ne concerne pas uniquement les responsables mais nécessite la conjugaison des efforts de tous les partenaires en vue d'améliorer l'objectif de la destination touristique de l'Algérie notamment vers les régions des hauts plateaux et du Sahara, selon le plan.
Le plan souligne en outre la nécessité de réhabiliter le patrimoine historique, d'autant que l'Algérie recèle un riche patrimoine dont des ruines historiques, des ksours et des gravures rupestres. Ces ruines archéologiques inestimables qui sont la mémoire de la nation sont à même de contribuer à la relance de l'activité touristique culturelle et pédagogique, de créer de nouveaux postes d'emploi et de contribuer au développement de l'artisanat.
Le document souligne de plus la nécessité d'œuvrer à "redorer l'image touristique" de l'Algérie dont elle jouissait dans les années 1970. Par ailleurs, le plan insiste sur la nécessité de créer des zones d'expansion touristique (ZET), qui sont actuellement au nombre de 207 ZET au niveau national, outre la nécessité de les doter de plans d'aménagement touristique et de sept pôles touristiques d'excellence.
En matière de formation, le plan estime nécessaire l'amélioration de la formation dans les différentes spécialités touristiques en vue d'améliorer la qualité des prestations et satisfaire les exigences des touristes. A cet effet, le plan a souligné la nécessité de doter les structures d'hébergement d'équipements modernes, de les aménager et de les moderniser, outre la réalisation de nouveaux hôtels de haut standing.
Le schéma directeur d'aménagement touristique pour l'horizon 2030 a souligné l'importance de généraliser l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC), de veiller à assurer l'hygiène et la propreté, de respecter l'environnement, de garantir la sécurité et de varier les prestations touristiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.