Emploi au Sud: Un plan d'action pour définir les entraves    La Ligue arabe condamne les nouvelles agressions israéliennes sur Ghaza    Port de l'emblème Amazigh : Le tribunal de Bab El Oued relaxe cinq jeunes détenus    Foot/Qualifications CAN-2021: Algérie-Zambie: éviter de trébucher d'entrée    Phase de Poules de la CAF : Le Paradou AC dans un groupe difficile    LFP – Sanctions : Huis clos pour le MCO et l'USMAn    Mise à jour. MC Alger – JS Kabylie : Le Mouloudia pour prendre le large    Accidents de la route: 5 morts et 2 blessés en 24 heures    Para-athlétisme/Mondiaux-2019 : les Algériennes Saifi en argent et Djelal en bronze    La charte d'éthique des pratiques électorales signée samedi    Les campus au rendez-vous    Morales se réfugie au Mexique    Le SG de l'ONU appelle à "une coopération internationale"    La question des réfugiés sahraouis examinée lors de la Conférence parlementaire régionale pour l'Afrique    Six contrats gaziers renouvelés par Sonatrach    Un collège fermé "à titre préventif" à Sétif    Rupture et montée en gamme    Séance surréaliste à l'APN    Que reste-t-il du grand clasico ?    Amrouche convoque 25 joueurs    Algérie-Chine: appel à la promotion des relations de coopération dans le domaine du tourisme    Les étudiants ont marché pour le 38e mardi    La criminalité en hausse    Un mort et un sauvetage miraculeux de trois personnes    Diabète : la guerre des chiffres    Vivre avec et contre le passé    L'UE valide l'étiquetage «colonies israéliennes»    Ecole de journalisme d'Alger : Quelle place pour la production amazighe dans les médias ?    Parc national du Djurdjura : Découverte d'ossements d'un ours brun    Album Live de Hakim Hamadouche : Hommage funky à M'hamed El Anka    ACCUSER L'HIVER ET LES SAISONS    38ème mardi de mobilisation: Les étudiants réclament «une justice indépendante»    Le pari gagnant de l'Algérie    Economie: L'Algérie «dans le rouge»    Un conclave consacré aux dossiers du logement: Des instructions pour accélérer les travaux et l'affichage des listes    Lancement des Rencontres internationales du cinéma d'Oran: La phase des projections programmée pour février prochain    Sidi Bel-Abbès: Marche de soutien à la présidentielle    Tunisie : Le Premier ministre Youssef Chahed à Paris et Rome    Maroc-MCC : Accord de coopération pour la mise en œuvre du projet de gouvernance du foncier    Le prononcé du jugement renvoyé au 19 novembre    Personnes interdites de stade : Les modalités d'établissement du fichier national fixées    Matérialisation des légitimes revendications populaires Les fondements directeurs de l'état de droit    Place aux entreprises algériennes    Un nouveau recours au " financement non conventionnel " est possible    Coopération L'Algérie et le Gabon aspirent à la promotion de leurs relations économiques    CONSTANTINE : Développer des approches scientifiques de protection des vestiges submergés    10e Fica : Projection de "L'envers de l'histoire", parcours d'une militante en Serbie    La situation de la femme créatrice dans le domaine de l'industrie cinématographique en débat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme : promouvoir la destination Algérie axe stratégique à l'horizon 2030
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 08 - 2012

Le schéma directeur d'aménagement touristique qui s'étale jusqu'à l'horizon 2030 constitue un cadre stratégique et une référence pour la politique touristique en Algérie visant à diversifier l'économie nationale et à drainer les investissements étrangers comme alternative à la dépendance aux hydrocarbures.
Le schéma directeur d'aménagement touristique 2030 s'inspire du schéma national d'aménagement du territoire (SNAT 2030) qui met en exergue les moyens de réaliser le développement durable dans tous les secteurs, y compris le tourisme.
Adopté en 2008, ce schéma vise à promouvoir la destination touristique algérienne, à développer les centres touristiques de haut niveau, à promouvoir le partenariat entre les secteurs public et privé, à encourager l'investissement et à soutenir le tourisme local selon des sources au ministère du Tourisme et de l'artisanat. Pour ce faire, toutes les wilayas du pays doivent élaborer des plans d'orientation visant à promouvoir le tourisme local précise-t-on.
Le schéma directeur d'aménagement touristique 2030 repose sur cinq dynamiques essentielles de développement du secteur touristique, que sont la valorisation de la destination Algérie, l'amélioration de la qualité des prestations touristiques, la promotion du partenariat entre tous les opérateurs et les acteurs, le renforcement du financement et la création de nouveaux pôles touristiques d'excellence.
Ce schéma traduit la volonté de l'Etat algérien à valoriser les potentialités naturelles, écologiques, culturelles, historiques et archéologiques du pays. Il met également en exergue les orientations de la stratégie d'aménagement touristique dans le cadre du développement durable à travers la promotion des potentialités touristiques disponibles à l'échelle nationale et le soutien à l'investissement dans le domaine du tourisme.
Le schéma directeur d'aménagement touristique 2030 vise, par ailleurs, à faire du tourisme une alternative aux hydrocarbures et à réunir les moyens à même de réaliser le développement touristique durable.
L'importance de la concertation pour la relance du secteur
Le plan insiste sur la nécessité d'assurer une concertation permanente en vue d'instaurer une relation basée sur "la transparence" entre l'Etat et tous les opérateurs économiques pour la "relance" du secteur du tourisme en Algérie.
Ce plan souligne la disposition des autorités publiques à accompagner les investisseurs et les professionnels du secteur, à leur donner les orientations nécessaires et à les accompagner auprès des entreprises, des institutions partenaires et des centres de décision, tant au niveau national que central.
Par ailleurs, le schéma directeur d'aménagement touristique permet de réaliser "des mutations radicales dans le mode de réflexion et de prise de conscience de l'importance de la relance du secteur du tourisme", citant les importants atouts touristiques à exploiter en vue de parvenir à la promotion de la destination Algérie notamment le tourisme saharien.
Il met l'accent sur l'importance de changer les mentalités et les comportements pour asseoir une culture touristique nouvelle et durable en Algérie", d'autant que le secteur "nécessite de nouvelles approches pour redorer l'image du secteur".
L'activité touristique ne concerne pas uniquement les responsables mais nécessite la conjugaison des efforts de tous les partenaires en vue d'améliorer l'objectif de la destination touristique de l'Algérie notamment vers les régions des hauts plateaux et du Sahara, selon le plan.
Le plan souligne en outre la nécessité de réhabiliter le patrimoine historique, d'autant que l'Algérie recèle un riche patrimoine dont des ruines historiques, des ksours et des gravures rupestres. Ces ruines archéologiques inestimables qui sont la mémoire de la nation sont à même de contribuer à la relance de l'activité touristique culturelle et pédagogique, de créer de nouveaux postes d'emploi et de contribuer au développement de l'artisanat.
Le document souligne de plus la nécessité d'œuvrer à "redorer l'image touristique" de l'Algérie dont elle jouissait dans les années 1970. Par ailleurs, le plan insiste sur la nécessité de créer des zones d'expansion touristique (ZET), qui sont actuellement au nombre de 207 ZET au niveau national, outre la nécessité de les doter de plans d'aménagement touristique et de sept pôles touristiques d'excellence.
En matière de formation, le plan estime nécessaire l'amélioration de la formation dans les différentes spécialités touristiques en vue d'améliorer la qualité des prestations et satisfaire les exigences des touristes. A cet effet, le plan a souligné la nécessité de doter les structures d'hébergement d'équipements modernes, de les aménager et de les moderniser, outre la réalisation de nouveaux hôtels de haut standing.
Le schéma directeur d'aménagement touristique pour l'horizon 2030 a souligné l'importance de généraliser l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC), de veiller à assurer l'hygiène et la propreté, de respecter l'environnement, de garantir la sécurité et de varier les prestations touristiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.