L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Alger et l'équation africaine    "Le Monde" apporte de nouveaux éléments confirmant l'implication du Maroc    La course au titre s'intensifie    Une autre journée riche en échec !    Messaoudi creuse l'écart en tête    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    L'urgence de numériser le secteur de la santé    Deux femmes retrouvées calcinées dans leur domicile    Le deux poids, deux mesures de Paris    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Retrouvailles inédites Alassane Ouattara-Laurent Gbagbo    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    La chanteuse franco-algérienne Lolo Zouaï interprète son nouveau single dans la série Ctrl de Vevo    Henri Vernes, père de l'aventurier Bob Morane    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    Fermeture des plages et des lieux de détente    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sidi Bel-Abbès - Manque d'oxygène : le pire évité de justesse    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Grandiose mobilisation à Tizi Ouzou    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    La Champions League s'éloigne    Une feuille de route pour la Tunisie    Si seulement on avait écouté le professeur    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Benhamadi appelle la famille de la presse à s'attacher au professionnalisme pour relever les défis de l'ère numérique
Publié dans Algérie Presse Service le 03 - 05 - 2013

Le ministre de la Poste et des technologies de l'information et de la communication, Moussa Benhamadi, a appelé vendredi la famille de la presse à poursuivre sa mission, "en s'attachant à l'objectivité et au professionnalisme et en respectant la déontologie journalistique, à l'ère des défis imposés par les sociétés de l'information".
Dans un message adressé à la famille de la presse, à l'occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, le ministre a souhaité que cette occasion constitue "une halte pour les professionnels de la presse pour mieux appréhender la responsabilité qui leur incombe au regard des enjeux et défis imposés par les sociétés de l'information".
L'Algérie "célèbre le 3 mai de chaque année, à l'instar des autres pays du monde, la journée mondiale de la liberté de la presse, qui fête son 20e anniversaire sous le thème "Parler sans crainte, assurer la liberté d'expression dans tous les médias", rappelant que "ce thème a été choisi par l'organisation des Nations unies pour l'éducation, la culture et les sciences (UNESCO) en vue de mobiliser la communauté internationale autour de la protection des journalistes à travers le monde".
Pour la réalisation de cet objectif, l'ONU a pris, cette année, plusieurs mesures, a indiqué le ministre, soulignant qu'"en sus de la presse conventionnelle écrite et audiovisuelle, la presse électronique s'est imposée en tant que média incontesté à travers un espace numérique auquel plusieurs personnes recourent pour diffuser des informations ou pour s'informer".
Ce fait rend difficile la maîtrise de cet outil d'information au regard des flux rapides et importants d'informations enregistrés à travers le monde", a soutenu M. Benhamadi qui a mis en garde contre "les menaces qui pèsent sur la sécurité des journalistes, en raison de la cybercriminalité, de la violation de la vie privée et de la confidentialité des données personnelles, outre le recours au chantage et au piratage électronique".
"Je tiens à cette occasion, alors que nous célébrons le cinquantenaire de l'indépendance, à m'incliner à la mémoire des martyrs de la profession et victimes de la tragédie nationale qui se sont sacrifiés pour la défense des symboles de l'Etat algérien et de la souveraineté nationale...", a indiqué M.Benhamadi dans son message.
La presse algérienne "a pu aujourd'hui, à la faveur du pluralisme politique et médiatique consacré par la Constitution, s'ouvrir aux différentes tendances médiatiques, ce qui constitue un acquis national à préserver", a rappelé le ministre mettant en avant l'appui dont la presse a bénéficié des hautes autorités du pays.
"Les importantes réformes initiées par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, pour le développement de ce secteur et la protection des journalistes en particulier" constituent le principal soutien de l'Etat à la presse, a souligné le ministre, évoquant notamment la dépénalisation du délit de presse.
Le ministre a saisi l'occasion pour réaffirmer "l'importance de l'information numérique", en tenant compte de la question de la sécurisation des informations sur internet, ajoutant que les institutions qui utilisent la matière médiatique électronique étaient en "nette augmentation", vu l'accès libre à internet.
"L'Algérie peut être fière des réalisations accomplies en la matière d'autant plus qu'elle s'est inscrite parmi les pays n'ayant jamais imposé de contrôle sur l'internet tout en se joignant aux efforts internationaux pour la sécurisation des informations et la lutte contre la cybercriminalité", a-t-il dit.
Il a souligné le rôle du secteur de la Poste et des technologies de l'information et de la communication à l'élaboration d'une série de projets de lois et de dispositions dans ce domaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.