Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 268 guérisons et 9 décès    L'Algérie s'incline face à l'Egypte en Coupe arabe des nations U20    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    L'usage de la langue anglaise renforcé    Mechichi campe sur ses positions    L'utopie, c'est fou, c'est bien    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    "À nous la finale !"    Peu de communication, beaucoup de spéculation    L'ANGLETERRE ASSURE LA PREMIÈRE PLACE    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    La Géolocalisation pour suivre le transport des marchandises    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le conseil de la Ligue arabe appelle le Conseil de sécurité à assumer ses responsabilités face aux agressions contre Al Aqsa
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 05 - 2013

Le conseil de la Ligue arabe au niveau des délégués permanents a appelé dimanche la communauté internationale, l'Union européenne (UE) et l'UNESCO à assumer leurs responsabilités dans la préservation de la mosquée d'Al Aqsa, considérée comme un important monument islamique en Palestine occupée.
Dans une décision à la fin de la réunion urgente sur les agressions israéliennes contre Al Qods et les symboles islamiques et chrétiens, le conseil a appelé à une "action rapide pour arrêter les mesures nécessaires pour souligner la gravité de la situation à laquelle est confrontée la mosquée d'Al Aqsa" et "condamner les tentatives d'Israël visant à imposer son contrôle total".
Il a demandé à ce propos, la condamnation d'Israël pour avoir "autorisé et protégé les colons lors des agressions perpétrées contre la mosquée d'Al Aqsa en application de son plan de destruction".
Le conseil a demandé au secrétaire général de l'organisation panarabe, la convocation des ambassadeurs de l'UE, du Vatican et des pays membres du Conseil de sécurité pour "faire part de la gravité des actions menées par Israël à Al Qods est à travers la violation du droit international et humanitaire et des conventions de Genève et l'atteinte de la sacralité des symboles musulmans et chrétiens et leur demander d'intervenir rapidement pour mettre fin à la provocation des sentiments des musulmans et chrétiens".
Il a condamné également l'arrestation du Mufti d'Al Qods la qualifiant d'"escalade grave, pratique raciste et un bafouement flagrant des engagements pris par Israël à l'égard des symboles religieux".
D'autre part, les tentatives israéliennes visant à réglementer la prière des juifs à la mosquée d'Al Aqsa et les déclarations dans lesquelles il est fait état d'annexion de la mosquée ont également été condamnées par le conseil qui met en garde contre les plans israéliens visant à diviser la mosquée.
Le conseil de la Ligue arabe a condamné, en outre, Israël pour avoir "autorisé et protégé les colons qui ont scandé des slogans racistes et brandi le drapeau sioniste sur le mur d'al Buraq et à Al Qods est, outre la profanation de l'esplanade d'Al Aqsa et l'interdiction aux fidèles de s'y rendre".
Par ailleurs, le conseil de la Ligue arabe a décidé d'entreprendre, en coordination avec l'organisation de coopération islamique (OCI) et le comité d'Al Qods, une action commune à l'égard de la communauté internationale pour "mettre l'accent sur la gravité des pratiques de l'occupation israélienne dans le but de modifier la nature démographique à Al Qods est".
Il a appelé, à cet effet, les pays et les organisations arabes et islamiques et les fonds arabes à exécuter et financer les projets de soutien à Al Qods et les pays arabes à appliquer les décisions de sommets arabes notamment celles liées à l'appui de la résistance des populations d'Al Qods.
Le conseil des ministres arabes de l'Information a demandé quant à lui, de donner des orientations aux chaînes arabes pour mettre l'accent sur la situation prévalant à Al Qods en particulier la judaïsation et la falsification de l'histoire.
Le conseil a, en revanche, favorablement accueilli la décision de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, les sciences et la culture (UNESCO) portant création d'une commission d'enquête sur la ville sacrée depuis l'occupation d'Al Qods en 1967.
Le conseil de la Ligue arabe a affirmé qu'Al Qods constitue la capitale de la Palestine et que toutes les pratiques israéliennes sont nulles et non avenues en vertu du droit international et des décisions de légalité internationale.
Il a condamné, enfin, la confiscation des terres et la construction de colonies à Al Qods est et les fouilles qui mettent en péril la mosquée, saluant l'accord important conclu le 31 mars dernier, entre le Roi Abdallah II de Jordanie et le président palestinien Mahmoud Abbas sur la défense et la protection de la mosquée d'Al Aqsa et les symboles musulmans.
Le conseil a appelé le secrétaire général de la Ligue arabe à prendre les mesures qui s'imposent pour assurer le suivi de l'application de cette décision.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.