Relaxe pour Fodil Boumala    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    Seaal dans le viseur des pouvoirs publics    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    "Les stocks des produits alimentaires ont atteint un niveau rassurant"    Que décidera Macron ?    Un sans-papiers algérien expulsé de France    Le Maroc commande 13 drones turcs, le régime rattrapé par la guerre au Sahara occidental    Conditions de détention "graves" des palestiniens dans les prisons israéliennes    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    Derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    La musique algérienne orpheline de l'une de ses ambassadrices    Le greffon de la liberté    El-Menfi valorise le rôle de l'Algérie dans la sécurité et la stabilité de la Libye    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Saignée de capital humain    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    Europe - Les grands clubs lancent la «Super League»: L'UEFA promet des sanctions    FAF - Coupe de la Ligue: La hiérarchie sera-t-elle respectée ?    LE RAMADHAN A BON DOS    Algérie-France: Macron qualifie les propos de Djaâboub d'«inacceptables»    Le butin de la mémoire    Boumala victime de son paradoxe    Brèves    Une AGE à refaire    Le programme dévoilé    Révolution dans le football européen    Le baril fait du yoyo    Les chantiers de Khaldi    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Le feu vert de Tebboune    163 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    La Confédération des syndicats algériens tire la sonnette d'alarme    La Tunisie secouée par la pandémie    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Le dossier sera s'implifié    La dernière ligne droite    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    Le repère incontournable    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Affaire de corruption à l'EGT de Tipasa: Deux anciens DG condamnés à six ans de prison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plusieurs avant-premières au Festival culturel maghrébin du cinéma
Publié dans Algérie Presse Service le 28 - 05 - 2014

Le deuxième Festival culturel maghrébin du cinéma (Fcmc), prévu à Alger du 4 au 11 juin, verra la projection de dix-huit œuvres en avant-premières au Maghreb sur les trente-huit en compétition officielle dans les trois catégories du Festival, selon le programme dévoilé mercredi par les organisateurs.
Les films algériens "Les Terrasses" de Merzak Allouache et "La preuve" d'Amor Hakkar seront projetés pour la première fois à la Salle El-Mouggar dans le cadre de la compétition des longs-métrages de fiction qui compte au total onze œuvres de Tunisie et du Maroc (en plus des films algériens) avec également d'autres avant-premières.
La Libye et la Mauritanie seront représentées pour la première fois en compétition parmi les dix-sept courts-métrages de fiction, autre catégorie du Festival avec celle des films documentaires, comptant dix œuvres maghrébines récentes dont "Khadda, le signe et l'olivier" de Djaoudet Guessouma, consacré à la vie du grand peintre algérien.
Le jury de la compétition des longs-métrages de fiction sera présidé par le cinéaste algérien Ahmed Rachedi, alors que la présidence de jury court-métrages et documentaires a été confiée respectivement à l'acteur Hassan Kechache et au réalisateur Saïd Oulmi.
Des débats avec les réalisateurs en compétition, qui devraient tous être présents à l'exception de la Tunisienne Kaouther Ben Hania et du Marocain Hichem Lasri, sont également prévus au lendemain des projections à la cinémathèque d'Alger, a indiqué le chargé de la programmation du Festival, Nabil Hadji.
Un "Panorama des films algériens" sera, par ailleurs, organisé en marge de la compétition à la cinémathèque d'Alger et dans un "Ciné-bus" au niveau de la Grande Poste, en plus de deux rencontres consacrées à "L'image du cinéma maghrébin en France et en Europe" et aux "Tendances actuelles dans l'écriture du scénario au Maghreb" qui seront animées par des universitaires.
Tenu pour la première fois en novembre 2013, le Fcmc a pour objectif de "faire connaitre au grand public les productions cinématographiques maghrébines récentes" et de "promouvoir le rapprochement entre les créateurs issus de la sous-région", selon ses organisateurs.
La compétition officielle est sanctionnée par le "Amayas d'or" (guépard d'or) décerné pour les catégories longs et courts-métrages de fiction et du Grand Prix pour la catégorie documentaire, en plus des Prix du meilleur scénario, de la meilleure interprétation (masculine et féminine), pour les longs-métrages et du Prix spécial du jury, décerné dans les trois catégories du Festival.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.