Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    Hasna El Becharia en concert à Alger    Montréal aux couleurs algériennes    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    De nombreux anciens ministres et walis concernés    La production agricole compromise à Relizane    L'Université d'Oran 1 signe plusieurs conventions    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Serport annonce ses grands projets    Sur fond de tension    Le Targui    À tout jamais…    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    Masques de beauté naturels    Tarte aux poires    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    En bref…    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Tiaret: Sit-in des travailleurs de l'usine de montage Hyundai    Union africaine-Sahara Occidental: Alger rappelle son ambassadeur en Côte d'Ivoire    Abdelmadjid Tebboune: Rien à reprocher au Hirak    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    Conflit LFP - Clubs de Ligue 2: Encore une mascarade !    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Le PNC suspend sa grève    Ronaldo adoube Mbappé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Début du tournage du film "Ben M'hidi"
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 03 - 2015

Le premier tour de manivelle de la fiction historique "Ben M'hidi" dédiée au parcours de Larbi Ben M'hidi, figure emblématique de la guerre de libération nationale assassiné dans sa cellule en 1957, a été donné mercredi à Alger.
Le lancement du tournage de ce film, réalisé par Bachir Derrais, a eu lieu symboliquement à la "Villa Sésini", un ancien centre de détention et de torture de l'armée coloniale sur les hauts d'Alger, devenu après l'indépendance le siège du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés.
Sur la base d'un scénario écrit par Mourad Bourboune et adapté au cinéma par le cinéaste Abdelkrim Bahloul, ce long métrage -dont le tournage est prévu aussi à Lakhdaria, Biskra, Bechar et dans des studios de Tunis- est une coproduction des ministères des Moudjahidine et de la Culture qui en ont confié la production exécutive à la société algérienne "Les films de la source".
Avec un budget de près de 520 millions de dinars débloqué -à parts égales- par les producteurs, la réalisation du film devrait se poursuivre, selon Bachir Derrais, jusqu'au mois de septembre prochain.
Pour le premier rôle, celui de Larbi Ben M'hidi, le choix du réalisateur s'est porté sur l'acteur Khaled Benaïssa, plusieurs fois distingué et récemment primé aux Journées cinématographiques de Carthage pour son rôle dans "El Wahrani" (L'Oranais), un film de Lyes Salem.
D'autres jeunes acteurs ayant déjà fait leurs preuves figurent dans le casting de Bachir Derrais dont Nabil Asli et Idir Benaibouche. Plusieurs reconstitutions de décors d'époque sont en cours dans des studios à Tunis en "partenariat avec des producteurs tunisiens" pour le tournage de scènes d'événements qui se sont déroulés à Biskra dans les années 1940, ou encore la reconstitution de la Villa Sésini et de certaines maisons de la Casbah d'Alger.
Selon le réalisateur, le scénario se base sur une multitude de témoignages des compagnons de Larbi Ben M'hidi et de sa famille et qui ont servi à retracer le parcours "exceptionnel" de cette "figure intellectuelle de la révolution".
Le début du tournage a été effectué en présence de la ministre de la Culture Nadia Labidi, du ministre de Moudjahidine Tayeb Zitouni, du ministre de la Communication Hamid Grine et d'autres membres du gouvernement et de certaines personnalités historiques.
Né en 1923 à Mila, Larbi Ben M'hidi était un militant très actif du Parti du peuple algérien (PPA) puis du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD) avant de faire partie du CRUA (Comité révolutionnaire d'unité et d'action) en 1954.
Larbi Ben M'hidi est membre fondateur du Front de libération nationale (FLN). Pendant la guerre de libération, Larbi Ben M'hidi se voit confier la direction de l'Oranie. Après sa participation au Congrès de la Soummam en 1956, il prend la tête de la Zone autonome d'Alger (Zaa) pour organiser les premières opérations contre l'occupant français.
Arrêté le 23 février 1957 par les soldats du général Massu, il est torturé puis assassiné sur ordre du général Paul Aussaresses dans la nuit du 3 au 4 mars 1957.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.