Sécurisation des marches citoyennes: Gaïd Salah annonce l'arrestation d'individus soupçonnés de fomenter des troubles    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Affaires Sonatrach et Autoroute Est-Ouest: Les dossiers de Chakib Khelil et Amar Ghoul transmis à la Cour suprême    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Coupe d'Algérie - 1/2 finale-retour: JSMB - ESS, aujourd'hui à 17 h 00: Un âpre duel en vue    Football - Violence et arrangements: Des résultats complètement faussés    Division nationale Amateur - Ouest: Cinq clubs dans la tourmente    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Restitution des projets financés par l'UE pour la sauvegarde du patrimoine : 5 associations oranaises présentent leurs bilans    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Soudan: Un délai de 3 mois pour la mise en place d'un gouvernement civil    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Ali Baba et les 40 voleurs    Des armements livrés à Khalifa Haftar sans factures    Un terroriste abattu dans la région du Kef    "L'armée ne doit pas imposer son agenda"    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    Van de Beek, ça coûte cher    Renato Sanches veut vraiment partir    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Championnat d'Afrique de lutte : Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    "L'aide de l'armée est capitale"    Le prix du baril pourrait flamber    Justice : Deux dossiers de poursuites contre Chakib Khelil et ses complices transmis à la Cour suprême    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Le temps des décomptes    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Le long métrage "Abou Leïla" en compétition à la Semaine de la critique à Cannes    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    Sidi Bel-Abbés.. Saisie de kif et de psychotropes    Actions de solidarité durant le mois sacré.. Le mouvement associatif tend la main aux démunis    APRES AVOIR COMMIS NEUF VOLS CONSECUTIFS : Trois dangereux voleurs, sous les verrous à Mascara    Mahrez veut quitter City    La Casbah pleure ses victimes dans le recueillement    Un délai de 3 mois pour la mise en place d'un gouvernement civil    Al-Sarraj dénonce le soutien «non proportionné» de la France à Haftar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Formation et enseignement professionnels: 410.000 nouveaux stagiaires pour la rentrée 2015
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 09 - 2015

Quelque 410.000 nouveaux stagiaires ont rejoint dimanche les centres de Formation et d'enseignement professionnels répartis à travers le territoire national, en hausse de plus de 20.000 postes, par rapport à la précédente rentrée, portant ainsi l'effectif global du secteur à 650.000 stagiaires.
L'enseignement professionnel est appelé à connaître "un bond significatif", selon l'engagement du ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki qui s'exprimait dimanche, depuis Médéa, où il a donné le coup d'envoi de la nouvelle année.
M. Mebarki a exhorté, dans ce sens, les acteurs du secteur à fournir "davantage d'efforts" afin que l'enseignement professionnel puisse remplacer, à terme, l'enseignement technique assuré par le secteur de l'Education nationale.
Constatant que le passage de l'enseignement technique vers l'enseignement professionnel "connaît quelques flottements", le ministre a néanmoins estimé que des efforts sont déployés afin que ce "remplacement puisse aboutir dans les meilleures conditions".
Pour pallier cette insuffisance, le secteur de la formation professionnelle compte porter, d'ici quelques années, le taux de couverture en matière de formation par apprentissage de 50 à 70% des offres garanties par les établissements du secteur, a souligné M. Mebarki.
La rentrée 2015 du secteur de la formation professionnelle est marquée par "le développement des centres d'excellence" en partenariat avec des opérateurs économiques publics et privés, avait récemment annoncé le ministre, dans un entretien accordé à l'APS.
Il y a lieu de souligner que la nouveauté pour cette année est l'introduction de 11 spécialités dont certaines constituent une première dans la nomenclature des filières de la formation professionnelle au niveau, à l'instar de la maintenance des ascenseurs, la plomberie industrielle et certaines techniques liées au secteur du bâtiment et la maintenance des équipements de l'hydraulique.
Dans la capitale, un total de 19.400 nouveaux stagiaires devaient rejoindre les établissements de la formation professionnelle.
Quelque 460 postes sont été réservés aux nouvelles spécialités, 3.400 places pédagogiques aux femmes au foyer, 653 à la formation qualifiante et 430 autres pour les pensionnaires des établissements alors que la formation résidentielle dispose de 9.750 postes contre 6.430 en formation par apprentissage.
S'agissant des infrastructures, la wilaya d'Alger compte 71 établissements dont 47 centres, 10 instituts nationaux spécialisés, 12 annexes d'instituts auxquels s'ajoutent trois instituts de formation.
Un nouveau centre d'excellence de formation à Rouïba
En prévision de cette rentrée, un centre d'excellence de formation aux métiers de l'énergie et de l'électricité, fruit d'un partenariat algéro-français, sera inauguré le 17 octobre prochain à Rouïba (Alger), a annoncé dimanche le directeur de wilaya de la formation et de l'enseignement professionnels, Ahmed Zegnoun.
Fruit d'un partenariat de haut niveau algéro-français, la structure est "unique en son genre sur le continent africain", a affirmé ce dernier, précisant qu'il est doté de 300 places pédagogiques et offrant une "excellente opportunité de formation de pointe aux opérateurs économiques et aux jeunes stagiaires".
"La création de centres d'excellence est une nouvelle démarche de partenariat adoptée par le secteur dans le but de faire adhérer le secteur économique public et privé dans les différentes étapes du processus de formation professionnelle", a expliqué M. Mebarki dans un entretien à l'APS
La rentrée de formation de la session de septembre a été marquée dimanche dans la majorité des wilayas de l'Ouest du pays, par un engouement croissant des stagiaires en comparaison aux années précédentes.
A Oran, le nombre de stagiaires ayant rejoint les différents centres et instituts de formation et d'enseignement professionnels a frôlé les 21.000, répartis sur diverses disciplines dont cinq nouvelles.
La wilaya de Batna qui compte 27 CFPA accueillant 18.770 stagiaires dont 8.000 nouvellement inscrits, a connu une affluence moindre: sur une offre de 250 postes pédagogiques, 69 seulement sont pourvus en dépit de l'ouverture de filières adaptées à la vocation touristique de la localité (bijouterie traditionnelle, céramique, ébénisterie d'art et menuiserie).
Au total, 7.900 nouveaux postes pédagogiques ont été, par ailleurs, retenus, au titre de cette session par le secteur de la formation de la wilaya d'Ouargla, portant à 14.303 inscrits le nombre global des pensionnaires.
Par ailleurs, ils sont 10.500 stagiaires, dont 4.500 nouveaux inscrits, ainsi que 5.000 apprentis dans la wilaya de Béchar, répartis sur 13 centres et annexes de formation, en plus d'un institut national supérieur de la formation professionnelle (INSFP).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.