Quelles formes pénales ?    Recouvrement des fonds détournés: L'Algérie en appelle à la responsabilité de l'ONU    Anis Rahmani condamné à trois ans de prison    Incendie d'un véhicule à Tizi Ouzou: Deux enfants succombent à leurs graves brûlures    "Beaucoup reste à faire"    Le Brent franchit la barre des 70 dollars    Zeghdoud à la barre de l'USMA    Le compte à rebours commence    148 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Des perturbations annoncées dans 5 communes d'Alger    Quand les banques n'appliquent pas    Les femmes battent le pavé à Alger    «Journée de la colère» avec une nouvelle dégringolade monétaire    30 Morts    Après l'opposition, le pouvoir revendique la victoire    Lamentable posture pour les «démocrates»    Joan Laporta, le grand retour    Brèves Omnisports    Ouallal et Asselah précocement éliminées    Chanegriha rend hommage à la femme algérienne    Un repère pour la fixation des prix des médicaments    Le rêve d'une reprise    La santé pour tout le monde    Une neuvième victime retrouvée    Fin de la polémique sur les «tarawih»    Une exposition collective au Palais de la culture    «Résistance des femmes en Afrique du Nord»    Par-delà le bien et le mal    La réunion du GST-Mali, une opportunité pour faire le point sur le processus d'Alger    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    C'était un certain 08 mars 2007    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FPEG: le sommet de Téhéran souligne la nécessité de la coordination entre les pays membres
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 11 - 2015

Le Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG) a souligné lundi la nécessité de la coopération et la coordination entre les pays membres à travers l'échange d'informations relatives à l'industrie gazière.
Selon le communiqué final du sommet du FPEG qui a pris fin lundi soir à Téhéran (Iran), les chefs d'Etat et de gouvernement présents à cette réunion de haut niveau ont mis en avant les droits souverains et absolus des pays sur leurs réserves de gaz naturel.
La déclaration de Téhéran a réaffirmé la détermination du forum à protéger les intérêts communs des pays membres à travers la coordination des politiques et des stratégies au plan régional et international.
Le sommet du gaz de Téhéran a appelé également au "renforcement de la coopération, la coordination et l'échange de vues entre les pays membres et tous les acteurs de l'industrie gazière pour parvenir aux objectifs du forum, notamment à travers la création de l'Institut de recherches gazières dont l'Algérie abritera le siège.
La promotion de la coopération dans le domaine des technologies et du développement des ressources humaines a été recommandée.
Les participants au sommet de Téhéran ont mis l'accent sur l'importance des contrats à terme pour le financement des grands investissements gaziers". La nécessité de promouvoir "le dialogue avec les importateurs de gaz naturel à travers les organisations et instances régionales et internationales de l'énergie sur les questions liées à la demande sur le gaz naturel et le développement des infrastructures".
L'accent a également été mis sur l'impératif d'"adopter un système de partage des risques entre producteurs et consommateurs dans la mise en œuvre des investissements gaziers" tout en continuant à œuvrer dans le sens de définir un "prix équitable et raisonnable du gaz naturel en tant qu' énergie propre".
Les participants ont appelé, dans ce contexte, à "consolider les efforts en vue de hisser le taux de consommation du gaz naturel compte tenu de son rôle vital dans le système énergétique mondial".
Le sommet a contesté les sanctions économiques unilatérales dans le commerce du gaz contre les Etats FPEG.
Les travaux du sommet du FPEG qui se sont poursuivis à huis-clos ont mis en exergue les avantages du gaz naturel en tant que ressource propre qui contribue au développement durable dans le monde.
La demande du président bolivien Evo Morales de tenir le 4e sommet du FPEG en Bolivie a été adoptée par le sommet de Téhéran.
Le troisième sommet du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG) a ouvert ses travaux lundi à Téhéran, en présence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui se trouve, depuis dimanche, dans la capitale iranienne pour représenter le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à cette rencontre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.