Qualifications CAN: dates et lieux des matchs Algérie - Zambie et Algérie - Botswana fixés    Nice : Gouiri fait aussi bien que Benzema    Législature : tardive dissolution et scrutin sans changements perceptibles !    Une obligation, pas un choix    Il y a 50 ans, les nationalisations des hydrocarbures    Les 12 commandements de la phase transitoire    Tensions à Rangoun où la police disperse une manifestation    Pékin et New Delhi discutent d'une nouvelle désescalade sur leur frontière    Louisa Hanoune dénonce le projet de code électoral    Un vendredi sans heurts    La Saoura passe en tête, l'USMA et le NAHD se rebiffent !    Boughadou tient son AGO aujourd'hui    Le Chabab à Dar Es-Salam depuis jeudi    Alerte au variant britannique    Plusieurs forêts décimées en février    Première mission pour Boughazi    Report du procès de Saïd Djabelkhir    Bof !    Le hirakiste Karim Ilyès relâché    Un sparadrap sur une jambe de bois ?    Le Béninois Jacques Bessan bloque le MOB    "Le MCA a ses points forts et ses points faibles"    Intrigant limogeage du directeur de la radio de Jijel    Neuf militaires tués au Mali    Défaillance de 12 entreprises versées dans le domaine de la pêche    UN DRAME ET DES ZONES D'OMBRE    Les résidents attendent leurs actes de propriété depuis 38 ans    Les litiges fonciers en débat    Diwaniya Art Gallery représente quatre artistes algériens et étrangers    Focus sur l'insertion professionnelle des jeunes handicapés    "L'œuvre théâtrale de Mammeri doit être déconfinée"    Pénurie d'eau à Boumerdès : Vive tension dans plusieurs communes    Béni Amrane : Détournement à la Cnas    Un jeune youtubeur disparu depuis mercredi dernier : La ville d'Oran en état d'alerte    Coopération algéro-française : Appel à projets du programme Profas C+    Célébration de la Journée internationale de la langue maternelle    Après une interruption de près d'une année: Retour des marches du vendredi    Le bon grain et l'ivraie    Télécommunications: Les débits minimums vont passer à 4 Mbps    Ligue 2 - Groupe Ouest: Regroupement en tête    Raffinerie de Skikda: Démarrage de la récupération des gaz torchés    Bouira: Un mort et 9 blessés dans 3 accidents de la route    Infortunée sardine    Un gâchis irrécupérable ?    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réunion, en juillet à Genève, des pays donateurs pour soutenir l'assistance humanitaire aux réfugiés sahraouis (HCR)
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 06 - 2016

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) tiendra, en juillet prochain à Genève, une réunion des pays donateurs en vue de soutenir l'assistance humanitaire aux réfugiés du Sahara Occidental, a-t-on appris auprès de cette agence onusienne.
"Le HCR tiendra une réunion le 12 juillet prochain à Genève pour demander aux bailleurs de Fonds de contribuer au financement des aides humanitaires au profit des réfugiés sahraouis", a déclaré à l'APS le représentant de cette agence onusienne en Algérie, Hamdi Bukhari, à la veille de la célébration de la journée mondiale des réfugiés.
Lors de sa dernière visite aux camps des réfugiés sahraouis, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon avait adressé un message aux donateurs internationaux, pour accroître leurs aides à ce peuple oublié" qui "est un cas humanitaire".
"Je prévois prochainement une réunion des pays donateurs à Genève", avait indiqué le SG de l'ONU dans une déclaration à la presse lors de cette visite, rappelle-t-on.
M. Bukhari a précisé que cette réunion qui se tiendra avec le concours de plusieurs agences onusiennes, vise à mobiliser le maximum de donateurs et élargir l'espace des bailleurs de fonds.
"Nous allons préparer un document énumérant toutes les aides humanitaires aux besoins des réfugiés sahraouis et l'envoyer à tous les pays sous forme d'appel pour les solliciter à contribuer financièrement à cette assistance humanitaire du HCR", a souligné le représentant du HCR en Algérie.
Le même responsable a fait savoir que le Fonds de réserves d'urgence des crises humanitaires de l'ONU a également été sollicité pour introduire les besoins des réfugiés sahraouis dans son programme.
"Le HCR travaille sur la base des contributions volontaires et son budget est alimenté à base de dons des bailleurs de fonds afin d'assurer l'assistance humanitaire aux réfugiés", a-t-il expliqué.
Dans ce sens, il a précisé que le besoin exprimé en matière d'aides humanitaires globales dans les camps de réfugiés sahraouis, notamment l'eau, la santé et l'abri, est évalué à 32 millions de dollars, précisant que "seulement 20% de cette somme sont disponibles pour l'année 2016".
A cet effet, il a exprimé l'"inquiétude" du HCR quant à la baisse de l'aide humanitaire de "manière considérable".
M. Bukhari a ajouté que la quantité d'eau disponible pour un réfugié sahraoui par jour a diminué, passant de 20 à 16 litres.
Dans le même contexte, le représentant du HCR a évoqué les souffrances des réfugiés sahraouis qui perdurent depuis plus de 40 ans et a fait état d'une situation "inquiétante", appelant la communauté internationale à soutenir les aides humanitaires au profit de cette population.
Dans ce contexte, il a indiqué que la journée mondiale des réfugiés se veut une opportunité pour donner de l'espoir à cette population et souligner sa situation " de plus en plus insoutenable".
La contribution de l'Algérie démontre "une solidarité active"
L'Algérie a toujours été un pays d'accueil depuis son indépendance et sa contribution "inestimable" démontre une "solidarité active" avec les réfugiés en général et les réfugiés du Sahara Occidental en particulier, a-t-il témoigné.
M. Bukhari a affirmé que le HCR travaille, en étroite collaboration, avec les autorités compétentes algériennes pour assurer assistance et appui aux réfugiés sahraouis, exprimant "la gratitude et la reconnaissance" du HCR au rôle de l'Algérie dans l'accueil des réfugiés.
Il a indiqué que cette contribution concerne plusieurs domaines et s'étale sur de nombreux volets, notamment en matière de sécurité et des services, tels que la santé, l'éducation, l'aide en produits alimentaires, saluant, par la même occasion, le rôle du Croissant rouge algérien (CRA) dans l'action de l'aide pour les réfugiés sahraouis.
Par ailleurs, le HCR a enregistré près de 60 millions de déplacés dans le monde dont plus de 19 millions de réfugiés et 10 millions d'apatrides.
Selon la même source, 51% des réfugiés dans le monde ont moins de 18 ans et 46% sont âgés entre 18 et 59 ans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.