Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Mauritanie: El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    Une récolte de plus de 2 millions de quintaux attendue    Le constat amer du FJL    Le niet de Ghoul    Les gesticulations d'un gouvernement en partance    L'ex-P-DG d'Algérie Télécom devant le procureur jeudi    Le ministre de l'énergie inaugure le 6e Symposium de l'AIG    Premiers incidents post-congrès    "Ça n'a plus de sens que Bensalah propose quoi que ce soit"    Le président Keïta prépare le dialogue politique inclusif    Erdogan perd définitivement la municipalité d'Istanbul    L'Iran fait état d'un incident précédent avec un drone américain    Garder l'entraîneur et réviser les salaires des joueurs    L'état interpellé à s'impliquer… dans les affaires du club    Au rythme des surprises    Karim Ziani, le fils du peuple !    Large vague de dénonciation    1 281 morts et 12 914 blessés en 5 mois    Un fonctionnaire arrêté en flagrant délit de corruption    Plus de 6 quintaux de drogue saisis au niveau de l'autoroute Est-Ouest    Vers l'annulation de 6 zones d'expansion touristique    Vers le durcissement des sanctions    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Les trois manifestants arrêtés à Tamanrasset libérés    Curieuse distribution gratuite du Coran dans la rue    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    EN : Bounedjah remercie les supporteurs et leur fait une promesse    Ammal : Une cinquantaine de familles oubliées du relogement    Nouvelles de l'Ouest    Annoncée pour cet été à la Casbah : Où en est l'opération d'ouverture d'espaces pour l'artisanat ?    CAN-2019: Maroc 1 - Namibie 0 - Les Marocains ont sué    Habitat: L'agrément des promoteurs immobiliers désormais du ressort des walis    L'ATTENTE ET LES EXIGENCES DE SOI AUSSI    CRB Abdelmalek Ramdane: La présidente du club dénonce un complot    Les papys font de la résistance    Avec une croissance à la peine : Le marché pétrolier s'inquiète de la demande    Sahara occidental : Des eurodéputés interpellent le Maroc sur le sort de militants sahraouis    L'Algérie et la ZLECAF : Une occasion pour conquérir le marché africain    Police aux frontières : Des instructions pour fournir les meilleures prestations sécuritaires au citoyen    Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"    "La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie": Deutsche Bank lutte pour sa survie ?    Bourses : L'Europe termine en baisse avec les tensions USA-Iran    Reddition d'un terroriste    Mandat de dépôt pour 18 manifestants    Les Houthis affirment avoirabattu un avion militaire saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UA: Smail Chergui brigue un deuxième mandat à la tête du CPS
Publié dans Algérie Presse Service le 14 - 10 - 2016

Smail Chergui brigue un deuxième mandat à la tête du Commissariat à la Paix et à la Sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA) parmi au moins cinq autres personnalités africaines qui se sont officiellement portées candidates, ont rapporté des médias.
Les élections auront lieu à Addis Abeba, en janvier 2017, lors du sommet qui connaîtra en outre l'élection d'un successeur à l'actuelle présidente de la commission de l'UA, la sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, qui n'a pas souhaité se représenter à la tête de l'organisation panafricaine.
"La ministre kényane des Affaires étrangères Amina Mohamed, son homologue tchadien Moussa Faki Mahamat et le Sénégalais Abdoulaye Bathily, représentant des Nations unies en Afrique centrale, font figure de favoris sur cette liste non encore été rendue publique par l'UA alors que la date limite pour les candidatures avait été fixée à vendredi.
Ces trois candidats se sont manifestés auprès de l'UA après l'échec d'un premier scrutin organisé au sommet de Kigali en juillet.
Les chefs d'Etat africains avaient alors reporté à janvier 2017 l'élection d'un successeur à l'actuelle présidente, la sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.
Deux autres prétendants, Agapito Mba Mokuy (Guinée équatoriale) et Pelonomi Venson-Moitoi (Botswana), ont maintenu leur candidature malgré leur échec à réunir sur leur nom la nécessaire majorité des deux tiers en juillet à Kigali, de nombreux Etats jugeant qu'ils "manquaient d'envergure".
La vice-présidence de l'UA, actuellement occupée par le Kényan Erastus Mwencha, se disputera entre un candidat du Ghana, Kwesi Quartey, et de la République démocratique du Congo, Claude-Joachim Tiker Tiker, selon les observateurs.
Il faut savoir que la présidence de la Commission de l'Union africaine fait traditionnellement l'objet d'une rotation informelle entre les régions du continent.
En 2012, l'anglophone Nkosazana Dlamini-Zuma avait été élue face à Jean Ping (Gabon).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.