Real Madrid: Benzema, un record de la tête en 2019    Vent de contestation au groupe média d'Ali Haddad    Man United : Pour Mourinho, son limogeage était mérité    Le bilan s'élève à près de 200 victimes    Les magistrats confirment et dénoncent    Le temps des incertitudes    Les travailleurs exigent le versement de leurs salaires    Un Plan national climat pour bientôt    Des partis et des personnalités soutiennent Kaïs Saïed    L'Iran plaide pour un projet régional de sécurité    L'armée envoie des renforts à proximité du plateau du Golan    Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Suez    Début de la révision des listes électorales    Une nouvelle marche populaire pour la libération des détenus à Chemini    Résultats    Bien négocier la manche aller    Batelli critique le rendement des joueurs    Ce que risque Sofiane Bouchar    Le niet de Benbitour    Plus de 16 500 étudiants affiliés    Interception de 9 harragas    Le policier à l'origine de l'accident mortel à Oued R'hiou écroué    Les syndicats chez le ministre    Un espace pour préserver l'histoire de cette expression populaire    "Trésor humain vivant" du Sénégal    Blonde ou brune ?    Tinder lance une série interactive qui influencera les rencontres proposées à l'utilisateur    Réception de plusieurs équipements au 1er trimestre 2020    Le procès renvoyé au 29 septembre    Tribunal militaire de Blida : Un procès sur fond d'interrogations    Affaire Kamel Chikhi : Report du procès au 6 octobre prochain    «La classe politique et les personnalités doivent se positionner avec le peuple»    On adopte la règle du pollueur payeur    MO Béjaïa : Nechma remplace Bouzidi    JS Kabylie : Enchaîner par une troisième victoire face au CRB    La langue de Molière ou la langue de Shakespeare : «Is that ‘‘la question'' ?»    Aït Ferrach (Bouzeguène) : Un mémorial de chouhada en chantier    Aïn Defla : Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    El-Tarf: Des transporteurs bloquent l'accès d'une base de vie chinoise    GALETTE ET PETIT-LAIT    La future coalition en Israël : blanc bonnet et bonnet blanc    Pommades cancérigènes: Les précisions du SNAPO    Le spleen du professeur avant la retraite    Le ministère s'explique    Les victimes protestent et réclament leur argent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les dirigeants africains souhaitent un report des élections
Présidence de la Commission de l'UA
Publié dans Liberté le 17 - 07 - 2016

Plusieurs Chefs d'Etat africains présents à Kigali, pour le sommet de l'Union africaine (UA) ont souhaité que l'élection pour la succession de la présidente de la Commission soit reportée à janvier 2017 afin de permettre à des "personnalités emblématiques" de postuler, ont indiqué des diplomates. Les dirigeants africains ont jugé que les candidats en lice n'ont pas "le profil souhaité pour ce poste". L'actuelle présidente de la Commission de l'Union africaine l'UA, la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, n'étant pas candidate à sa propre succession, les candidats avaient jusqu'au 31 mars 2016 pour soumettre leur candidature. Les candidats officiels sont la ministre des Affaires étrangères du Botswana, Pelonomi Venson-Moitoi, l'actuelle envoyée spéciale de l'ONU pour la lutte contre le sida, l'Ougandaise Speciosa Wandira Kazibwe, et le ministre équato-guinéen des Affaires étrangères Agapito Mba Mokuy. Des diplomates en poste à Addis-Abeba (Ethiopie) pensent pourtant que "la Commission de l'Union a besoin d'un président ou d'une présidente qui a une vision panafricaniste pour réellement booster l'intégration africaine et surtout concrétiser l'Agenda 2063". Certains dirigeants africains souhaiteraient une réouverture des candidatures afin de donner la chance à des "figures emblématiques" de postuler. Ils font notamment allusion au Sénégalais Abdoulaye Bathily et à l'ancien président tanzanien Jakaya Kikwete. "L'une de ces deux personnalités pourraient, si elles se présentaient, décrocher le fauteuil", indique un commissaire de l'UA favorable au report de l'élection pour leur donner une chance de briguer la succession de Mme Zuma.
R.I/Agences

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.