Production locale d'insuline: 50% des besoins nationaux couverts dès 2023    Commerce: 897 tonnes de bananes saisies en 11 mois    Partenariat algéro-américain pour la production de câbles électriques    Lutte contre le terrorisme: L'Algérie intensifie ses initiatives en Afrique    L'Allemagne face à son histoire    Pendules à l'heure africaine    ASO Chlef: L'entraîneur Lyamine Bougherara démissionne    Mondial foot 2022: le bal des nouveaux «hypocrites»    Ligue 2 - Centre-Ouest: Déplacement favorable pour l'ESM, les dauphins en péril    Tribunal de Dar El Beida: Ferhat M'henni condamné à la perpétuité    Ouargla: Cinq membres d'une même famille meurent asphyxiés    Biskra: 2,3 kg de cocaïne saisis    Xi Jinping a rencontré, hier, des dirigeants arabes    26000 combattants à réintégrer    Le président béninois appelle à une action concertée    Le récit d'un duel alimentaire    Loukal poursuivi encore pour «espionnage»    Les engagements de Bouslimani    Mercato, le rétropédalage    Début des travaux intérieurs    Nuit de peur à Oued Smar    Les jeunes du FFS reprennent le flambeau    Mobilisation autour de l'Etat national    «L'Algérie a dépassé l'étape critique»    Fauché par un train    Le «thon»...c'est de l'argent!    Tebboune «unit» l'Afrique    Zoom sur la Palestine et le Sahara occidental    Documentaire sur le moudjahid Ramdane Djamel    Des monologues présentés en «hors compétition»    M. Benabderrahmane reçu à Riyad par le président chinois    Le Président Tebboune appelle à poursuivre le combat contre la corruption    Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural reçu par le vice-président de la République de Côte d'Ivoire    Le FFS tient son 6e congrès national    Foot/ Ligue 2 : l'AS Khroub chute à Skikda, l'USM Annaba rejoint l'US Souf au 2e rang    Le renforcement des relations entre le Monde arabe et la Chine contribuera à l'émergence d'un monde multilatéral    Lamamra s'entretient avec le Commissaire aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l'UA    Coup d'envoi samedi de la 10e édition de la coupe d'Algérie de football des détenus    Pluies orageuses sur l'est du pays à partir de vendredi soir    Tribunal de Dar El Beida : le chef du mouvement terroriste "MAK" condamné à perpétuité    11e FICA: projection du long métrage "Argu"    Tamanrasset : importance des médias de proximité dans la transmission d'une information exacte    Lycée "Dar El Hirfi" de Dellys (Boumerdes): monument de la formation vieux de 140 ans    Le Président Tebboune préside la réunion de travail périodique au siège du MDN    Alfred Berenguer, l'Algérie au cœur    Le chemin est encore long    «Samahna si l'Hadj» !    Tebboune: «Je suis pleinement conscient des aspirations du peuple»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le duo italien Daniele di Bonaventura et Giovanni Ceccarelli en concert à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 30 - 03 - 2017

Le duo italien Daniele di Bonaventura et Giovanni Ceccarelli a donné mercredi soir à Alger un récital musical empreint de sonorités du bandonéon, instrument phare du tango argentin.
Organisé par l'Institut italien d'Alger et l'Office national de la culture et de l'information (Onci), le spectacle a été une occasion pour les deux musiciens natifs de Marches (Italie) qui se produisent pour la première fois en Algérie, de faire découvrir au public des compositions de leur album commun "Mare calmo" (Mer calme) sorti en 2015.
Dans une affinité musicale subtile et habile, Daniele di Bonaventura au bandonéon, instrument phare du tango argentin et Giovanni Ceccarelli au piano, ont exécuté une dizaine de pièces invitant à l'admiration.
Ecrites ou improvisées, les pièces dénotent un parfait équilibre entre le piano et le bandonéon, deux instruments différents que le duo a su faire parler dans un "parfait" dialogue musical.
"Danse de Naples", "Guardo passare" (Je regarde passer...), "Colline" (de Marche) ou encore "Foglie d'inverno (Feuilles d'hiver) sont parmi les titres de pièces présentées lors de cette soirée qualifiée d'"exceptionnelle" par le public.
Le duo a, d'autre part, ressuscité le compositeur et bandonéoniste argentin, Astor Piazzala (1921-1992) à travers une composition qui lui est dédiée.
Compositeur, pianiste et bandonéoniste, Daniele di Bonaventura s'intéresse à la musique classique qu'il a apprise au conservatoire.
Son nom est souvent associé à de grands musiciens et compositeurs italiens à l'image de Paolo Fresu, Francesco Guccini et David Riondino. Ses compositions s'imprègnent de divers genres notamment la musique classique, le jazz et le tango.
Auteur d'une cinquantaine d'albums à succès, Daniele di Bonaventura a également collaboré avec le musicien thèque Miroslav Vitous pour son CD "Universal Syncopation II" (2003), sacré album de l'année 2007 et édité sous le label allemand de jazz ECM. Avec le même label il enregistre un album intitulé "Mistico Mediterraneo" avec son compatriote Paolo Fresu et A Filetta's Choir avant de sortir en 2013 son premier double album dans lequel il joue le bandonéon et le piano.
Son compatriote Giovanni Ceccarelli est plutôt tourné vers le jazz qu'il découvre dès sa prime adolescence.
Pianiste talentueux, il s'est associé à de nombreux projets discographiques avec d'illustres musiciens dont le contrebassiste italien Ferruccio Spinetti et le saxophoniste américain Lee Konitz. Giovanni collabore également avec le pianiste américain Eddie Wied avec lequel il enregistre son premier album "The Street Dancer", sorti en 1998 avant d'éditer, onze plus tard "The Nights of the Beuscher", une compilation d'enregistrements de concerts avec le saxophoniste italien Massimo Urbani.
Ses mélodies alliant romantisme et lyrisme s'abreuvent au jazz et à la musique brésilienne l'ont emmené à se produire dans plusieurs pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.