L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouira: report de la pose de la 1e pierre de l'usine de montage de véhicules du groupe Ival
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 04 - 2017

La pose de la première pierre du projet de l'usine de montage de véhicules du groupe Ival, prévue dans la matinée à Oued El-Bardi (sud de la ville de Bouira), a été reportée à une date ultérieure, a indiqué mardi le directeur général du groupe, Sofiane Benamra, lors d'un point de presse tenu en marge de la visite du président du Forum des chefs d'entreprise (FCE), Ali Haddad.
"Hier nous étions avec le wali de Bouira Mouloud Chérifi au niveau de la nouvelle zone industrielle de Sidi Khaled, où se déroulaient les préparatifs de la pose de la première pierre du projet prévue mardi. Mais cela n'a pas eu lieu et l'opération de lancement des travaux a été reportée à une date ultérieure", a expliqué M. Benamra à la presse sans donner les raisons de ce report.
Le président du FCE, qui a inspecté le site devant abriter ce projet, a souligné qu'il s'agissait d'une "importante opération que nous souhaitons élargir dans notre pays. Elle est importante surtout avec le taux d'intégration qui est de 35 % dès le démarrage du projet, alors que dans le cahier des charges du ministère de tutelle, le taux exigé est de 40 % après cinq ans de production", a expliqué M. Haddad.
Le projet revêt de l'importance parce qu'avec ce taux d'intégration, il nous permettra de réduire le transfert de la devise, ainsi qu'une réduction de 7 à 10 % des coûts de production, a souligné le patron du FCE, tout en espérant que ce taux d'intégration de 35% soit augmenté jusqu'à 55 ou 60 % dans quatre ou cinq ans de production. "Avec cela, nous aurons fait un grand pas dans l'industrie automobile, a noté le même responsable.
Selon les détails fournis sur place, ce projet devra être réalisé dans un délai de 36 mois, à savoir qu'il sera opérationnel d'ici à 2020 et pour une enveloppe financière de 3,4 milliards de dinars. A propos de cette date jugée lointaine, M. Haddad a souligné qu'il n'est pas facile de réaliser une usine de construction et de montage de véhicule en des temps courts, cela nécessite toujours des délais.
Dans son investissement qui sera réalisé en partenariat avec le constructeur italien Iveco, le groupe Ival compte utiliser la technique appelée CKD (complète Knock Down) portant utilisation de 65 % des éléments en provenance de la société mère qui est Iveco, a expliqué, de son côté, le Président-directeur général du groupe Ival, Mohamed Bairi, qui accompagnait le président du FCE.
Par la suite, et avec les formations dont nous ambitionnons de faire dans le futur avec le secteur de la formation professionnelle et la formation continue, ajouté à cela l'implication des sous-traitants, la pièce importée pourra être fabriquée au niveau local après quelques années de production, a précisé M. Bairi.
Une fois opérationnel, cet investissement, qui devra être construit sur un terrain de 34 000 M2, pourra générer 750 emplois directs, a fait savoir le PDG du groupe Ival.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.