CRISE POLITIQUE : Les partis de l'alternative démocratique rejettent le dialogue    EXPORTATIONS DU CIMENT : 30 millions de dollars de ciment exportés en 5 mois    Hafid Derradji qualifié de ‘'terroriste''    EGYPTE : Des dizaines de supporters algériens bloqués au Caire    AU PROFIT DES NOUVEAUX BACHELIERS : Les portes ouvertes sur l'université    GROGNE DES IMAMS : Hadjimi menace d'un vendredi blanc !    SURETE DE WILAYA DE MASCARA : Deux vendeurs de boissons arrêtés    TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    Grandiose !    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    ACTUCULT    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Explosion de joie sur fond de révolution    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    De la catastrophe écologique à la désertification    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Le festival de la chanson oranaise revient    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'élection d'un Africain à la tête de l'OMS saluée, l'Algérie l'invite à contribuer à la réalisation des ODD
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 05 - 2017

L'élection pour la première fois d'un Africain à la tête de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a été saluée par de nombreux pays, dont l'Algérie, qui a invité le nouveau directeur général à favoriser parmi ses priorités africaines, la contribution de l'organisation à réaliser les Objectifs du développement durable (ODD) à l'horizon 2030.
C'est la première fois qu'un Africain va diriger l'OMS, une des agences de l'ONU les plus puissantes, avec l'élection mardi de l'Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus comme nouveau directeur général de l'OMS, l'emportant au 3ème tour devant le Britannique David Nabarro.
Le nouveau chef de l'OMS, une des plus influentes agences des Nations unies dont le siège est à Genève, prendra le 1er juillet la succession de la Dr Margaret Chan (Chine) qui a dirigé l'institution pendant 10 ans.
Son élection à la tête de l'OMS a été saluée par l'Algérie qui a invité le nouveau DG à favoriser parmi ses priorités africaines, la contribution de l'organisation à réaliser les Objectifs du développement durable à l'horizon 2030.
Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a adressé mercredi ses "sincères et chaleureuses félicitations", au nouveau au Dr TedrosT Adhanom Ghebreyesus, pour son élection à la tête de l'organisation mondiale de la Santé, qualifiant cette consécration de "méritée".
M. Boudiaf, qui s'exprimait en sa qualité de président du Groupe des pays membres de la Région africaine de l'organisation, a invité le nouveau DG à favoriser parmi ses priorités africaines, la contribution de l'organisation à réaliser les Objectifs du développement durable à l'horizon 2030.
Les Etats membres "attendent de vous des actions concrètes qui permettront à l'organisation d'assumer pleinement son leadership sur les questions de santé mondiale". Il s'agit des actions, a relevé le ministre qui permettront de "conférer à l'organisation "plus de prévisibilité, de visibilité et d'autonomie sur le plan financier dans une conjoncture de raréfaction de ressources et de multiplication des défis auxquels l'OMS fait face", observant que les Bureaux régionaux devraient être encouragés à jouer un rôle plus important.
Fort soutien de l'Algérie à la candidature de Adhanom Ghebreyesus
En sa qualité de président du Groupe Africain, M. Boudiaf a entrepris, de nombreuses consultations avec ses homologues des différentes régions pour plaider en faveur d'un soutien au candidat africain Dr TedrosT Adhanom Ghebreyesus, en marge des travaux de la 70éme Assemblée générale de l'OMS.
Il a dans ce contexte présidé la campagne de soutien en faveur du candidat africain, organisée en présence du Président de la Commission africaine, Moussa Faki Mahamat, et sollicité également le soutien du Groupe Arabe, faisant de même lors de la réunion de l'Organisation de la Conférence islamique (OCI) et des pays Non Alignés.
Pour la Tunisie, l'élection de l'ancien ministre éthiopien de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus à la tête de l'OMS est "un acquis pour le secteur de la santé dans le continent africain et un appui à la coopération entre les pays africains dans ce domaine", a déclaré la ministre de la santé, Samira Merai Friaa.
L'Egypte a également félicité le nouveau responsable de l'OMS, affirmant que "c'est un acquis mérité pour l'Ethiopie et l'Afrique toute entière".
Le ministère des Affaires étrangères égyptien a affirmé dans un communiqué que l'Egypte veut coopérer avec le nouveau responsable de l'OMS dans la concrétisation des objectifs tracés de l'organisation onusienne et l'amélioration du niveau de la couverture sanitaire dans le monde.
La Chine a de son côté félicité Tedros Adhanom Ghebreyesus pour son élection, se disant "convaincue que M. Tedros jouera un rôle important dans l'amélioration de la santé mondiale", a indiqué le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang. "La Chine est prête à soutenir le travail du nouveau directeur de l'OMS et à coopérer avec lui", a-t-il ajouté.
La France a par ailleurs exprimé ses "chaleureuses félicitations" pour l'élection de l'Ethioptien Tedros à la tête de l'OMS, lui exprimant son soutien dans ses fonctions.
Un communiqué du ministère des Affaires étrangères français a souligné que le nouveau responsable de l'OMS a devant lui des défis à relever dont la réforme de l'organisation afin de lui permettre de faire face aux pandémies.
M. Tedros Adhanom, qui sera le huitième directeur général de cette agence de l'ONU fondée en 1948, a souligné mercredi à Genève, l'importance de la santé comme un droit inaliénable. "Ce qui est clair, c'est que le peuple reconnaisse la santé comme un droit humain fondamental", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, se référant à sa campagne électorale qui s'est culminée hier avec sa nomination en tant que chef de l'OMS par les délégations participant à la 70ème Assemblée mondiale de la santé en cours à Genève.
M. Tedros s'est engagé à se concentrer sur la couverture de santé universelle lors de son mandat de cinq ans, tout en rappelant que la santé publique peut être un catalyseur pour le développement.
Il s'agit de faire face aux obstacles financiers, de promouvoir l'accès aux médicaments et s'adresser aux différences régionales au niveau de la qualité des soins de santé apportée, a précisé M. Tedros.
Il a aussi appelé à la réalisation intégrale des directives de l'OMS en matière de crise sanitaire et du Règlement sanitaire international.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.