PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    Le Harak ne sera jugé que sur les terrains où s'exerce son libre arbitre    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ŒUVRES UNIVERSITAIRES DE BECHAR : 31 individus placés sous contrôle judiciaire    GHRISS (MASCARA) : Un accident fait un mort et 2 blessés graves    NAAMA : Des protestataires bloquent l'entrée du FNPOS    (En cours) Algérie 0 - Sénégal 0    22e vendredi : Mobilisation et détermination à Tizi Ouzou    Tipasa : Le peuple de Hadjout marche toujours    Alger, 22e vendredi : La révolution pacifique supplante tout    Jijel. Loin d'Alger aussi, le rêve d'un changement pacifique    LA DIGNITE ET LA FIERTE D'UN PEUPLE    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    En Algérie, la Coupe des passions    Liverpool : Cette question que Jurgen Klopp trouve bizarre    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    Les Verts se remettent au travail    Des tablettes remises aux quarts-de-finaliste    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Printemps arabe et trêve estivale    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La sonelgaz dévoile un nouveau modèle de consommation    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Pour une nouvelle gouvernance locale autour de pôles régionaux    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Le calvaire des usagers    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





4ème jour de la campagne électorale: les leaders des partis davantage présents sur le terrain
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 11 - 2017

Les leaders des partis politiques en lice pour les élections des Assemblées populaires communales et de wilaya (APC/APW) continuaient mercredi, 4ème jour de campagne, avec plus d'intensité, au vu de leurs agendas, à animer des meetings et mener des activités de proximité pour convaincre les citoyens de la pertinence de leurs programmes et propositions en vue d'améliorer la gestion des affaires locales.
Le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, a valorisé, lors d'un meeting à Skikda, le rôle positif que peut jouer la femme dans la gestion des affaires de la commune, car douée, a-t-il affirmé, d'une capacité d'écoute des préoccupations des citoyens supérieure à celle de l'homme.
M. Touati a soutenu que son parti estimait que la proportion d'un tiers de représentation des femmes au sein des assemblées élues était insuffisante, réclamant une plus grande représentativité.
Il a ajouté que la candidate, tête de liste de sa formation dans la commune de Skikda, "changera beaucoup de choses" dans la gestion de cette commune si elle était élue, appelant à voter pour les candidats du FNA qui seront, a-t-il promis, "à l'écoute des catégories vulnérables de la société".
D'autres chefs de partis politiques poursuivaient mercredi, eux aussi, leur campagne électorale à travers les différentes régions du pays. Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale, Djamel Ould Abbès, devait animer un meeting à Bouira, le président du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounes, à Ghelizane, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, à Koléa, dans la wilaya de Tipasa, et le président du Front Al-Moustakbal, Abdelaziz Belaid à Chlef et à Ghelizane.
Le président de l'Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, était attendu à Kherrata, dans la wilaya de Béjaia, et à Sétif, le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abdelmadjid Menacera, à Tébessa, et le secrétaire général du parti Talaei El-Houriyet, Ali Benflis, à Mila.
Le 1er secrétaire national du Front des Forces socialistes (FFS), Mohamed Hadj Djilani, et le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Mohcine Belabbès, ont opté pour des activités de proximité à Alger.
Mardi soir, le président de l'ANR, Belkacem Sahli, a plaidé au cours d'un meeting animé à Tamanrasset, pour des programmes de développement répondant aux "spécificités de chaque région".
M. Sahli a préconisé des programmes de développement en fonction des spécificités de chaque région, une orientation, a-t-il dit, que défend l'ANR pour trouver des solutions efficaces aux préoccupations des populations de ces régions et satisfaire leurs attentes. Le président du Front El-Moustakbal, Abdelaziz Belaid, est revenu à Boumerdès sur un thème qu'il avait souvent abordé lors de la campagne des législatives du 4 mai dernier, à savoir la jeunesse, appelant à lui donner l'occasion, à la faveur des élections du 23 novembre, d'exercer la responsabilité et servir son pays.
M. Belaid a indiqué que sa formation politique oeuvrait pour qu'on fasse confiance dans cette "importante catégorie" de la société, relevant que beaucoup de jeunes ont été portés sur les listes de son parti. Il a abordé, en outre, la "nécessaire" réforme de la loi sur les collectivités locales (communes et wilayas), plaidant pour que "la tutelle imposée par la loi en vigueur aux élus" soit supprimée en leur accordant "les pleines prérogatives qui leur permettent d'accomplir leur mission pour le développement".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.