«Aucun pays n'est à l'abri de la menace terroriste»    Deux frères écrasés par un train    L'incontournable accompagnement de l'Etat    Une aubaine pour Sonatrach    Le Maroc veut-il la guerre?    L'issue des négociations semble proche    Le Kenya se réveille avec des interrogations    Triplé pour le judo    Aouar et Adli disent «oui»    Deux joueurs suspendus pour dopage    «j'irai me promener aux sablettes»    Situation maîtrisée    Les engagements de Belabed    FFS et RCD se préparent    Ecarts d'un charlatan inféodé    Hommage au comédien Sirat Boumediene    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    15 pays y prennent part    Vingt médailles pour les Algériens à 24h de la clôture    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    Conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Enième attaque contre la mosquée Al Aqsa    Six morts et quinze blessés dans un accident de la route    Saisie de 250 quintaux de son destinés à la spéculation illicite    24 Palestiniens arrêtés par l'entité sioniste    Le Président Poutine accuse les élites occidentales    Skikda Un incendie maîtrisé    Le ministère la culture la célèbre en août    L'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Feux de forêts: le directeur général de la Protection civile s'enquiert de la situation à Tipaza    Lancement d'un programme d'appui spécifique au cinéma au théâtre et à la musique    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Maroc: trois morts par asphyxie dans un puits d'extraction de charbon au nord-est du pays    Judo / Jeux de la solidarité islamique 2022 : l'argent pour Asselah, le bronze pour Ouallal    Jeux de la Solidarité Islamique / Football (match pour le bronze) : défaite de l'Algérie face à l'Azerbaïdjan    La canicule continuera d'affecter l'Est du pays jusqu'à mercredi    Rentrée 2022-2023 : le ministère de l'Education publie la liste officielle des fournitures scolaires    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    La faim plus menaçante    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Le vieux de mon village    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Locales 2017: de nouveaux partis émergent et d'autres reculent
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 11 - 2017

Les résultats des élections locales du 23 novembre ont confirmé le statut de pôles de la vie politique et institutionnelle nationale endossé par le parti Front de libération nationale (FLN) et le Rassemblement national démocratique (RND), tout en redessinant certains contours du paysage politique, avec l'émergence de quelques nouvelles formations et la stagnation, voire le recul, d'autres.
Sur les 1.541 Assemblées populaires communales (APC) que compte le pays, le parti du FLN a obtenu la majorité des voix dans 603 assemblées (30,56% des suffrages exprimés) et 711 sièges aux 48 Assemblées populaires de wilaya (APW). Il est suivi par le RND avec 451 APC (26,21% des voix) et 527 sièges aux APW.
Le parti FLN est la première force politique à l'Assemblée populaire nationale (APN), avec 161 sièges décrochés aux législatives du 4 mai dernier, suivi du RND qui dispose de 100 sièges à la chambre basse du Parlement.
Il est à rappeler que la loi organique relative au régime électoral, révisée en 2016, confère --par respect du choix des électeurs et pour éviter les situations d'instabilité et de blocage connues par le passé-- la présidence de l'Assemblée au candidat tête de liste qui a obtenu la majorité (simple) des voix, et non plus la majorité absolue (la moitié plus un des suffrages exprimés).
Cette révision du code électoral a donné plus de lisibilité à la carte politique.
Le Front El Moustakbel, jeune formation dont 14 députés siègent à l'APN, crée la surprise ont s'adjugeant la majorité dans 71 communes (6,2 % des voix). Elle est accréditée de 131 sièges aux APW.
Le MPA (13 députés à l'APN) consolide lui aussi son assise locale en s'assurant la majorité dans 62 communes (5,9 % des voix). Il obtient 68 sièges aux APW.
Le MSP (3ème force politique à l'APN, avec 34 sièges) et appartenant au courant dit islamiste, n'obtient la majorité que dans 49 communes (4,92 % des voix), mais arrive en 3ème position pour les APW avec 152 sièges.
Le plus vieux parti d'opposition, le Front des forces socialistes (FFS, 14 députés à l'APN) progresse en sortant majoritaire dans 64 communes (3,61 des voix) et obtient 63 sièges aux APW.
Fait notable, les listes des indépendants remportent la majorité dans 35 communes.
Pour le reste des principaux partis représentés au Parlement, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD, 9 députés) obtient la majorité dans 37 communes (33 sièges aux APW), l'alliance TAJ (20 députés du parti TAJ siègent à l'APN), dans 31 communes (91 sièges pour TAJ aux APW), le Front national algérien (FNA, 1 député) dans 27 communes (51 sièges aux APW), le Parti des travailleurs (PT, 11 députés) dans 17 communes (28 sièges aux APW), l'Alliance nationale républicaine (ANR, 6 députés) dans 9 communes (6 sièges aux APW) et l'Alliance Adala-Ennahda-Bina (15 députés) dans 8 communes.
Le parti Talaie el Houriyet, de l'ancien chef de gouvernement Ali Benflis, dont c'est la première participation à une élection depuis son agrément, est majoritaire dans 5 communes.
Le taux de participation aux élections locales au niveau national a atteint 46,93% pour les Assemblées populaires communales (APC) et 44,96% pour les Assemblées populaires de wilaya (APW).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.