Le revers de trop    Dilapidation de deniers publics : Ahmed Ouyahia face à la justice    La justice "accélère" la cadence    Le général Bouazza nommé à la tête de la DSI    Les chantiers de la refondation du collectif Nabni / Chantier 2 - Rendre les urnes au Peuple Bâtir un système électoral zéro-fraude en moins de ...    Les bus de l'Etub ne circulent plus    Les réfrigérateurs Slimmed Down de LG : Plus minces et aliments plus frais    20 ans de monnaie unique dans l'UE: "L'euro, tel qu'il est aujourd'hui, n'est pas stable"    Huawei va déployer la 5G durant la CAN-2019    La Badr refuse-t-elle de payer les retraités de France?    Après la mort d'une journaliste : Arrestations et appel au calme en Irlande du Nord    Daesh revendique l'attaque meurtrière contre un ministère    4 assaillants tués en attaquant un QG de la sécurité    L'Algérie fer de lance de Seat dans le monde    Conseil de la Ligue arabe : M. Sabri Boukadoum participe à la réunion consacrée à la question palestinienne    28e journée de la Ligue 2 : Statu quo en tête, l'USMH n'est plus relégable    Grève contre le retour du directeur    L'OMA en quête de financement    C'est déjà plié pour Rivaldo    Quinze wilayas sont concernées    Des enfants à sauver    4 kg de kif saisis et 4 individus arrêtés    Spécialiste de l'Algérie : L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer, tire sa révérence    13 réalisatrices au festival de Cannes 2019    Tamazight prochainement disponible sur Google traduction    De nouvelles salles de cinéma pour le Ramadhan    Session extraordinaire le 4 mai    La date fixée au 21 juin    Ouyahia, la chute d'un dinosaure    Feu vert officiel pour la mise en service    Ould Abbes dans de mauvais draps    Tizi Ouzou.. Les routes de tous les dangers    Championnat de Ligue 2.. Mobilis Le WAT et l'ASO à 3 points de l'élite    AG des fédérations sportives.. Les défis de l'heure    Il s'est mal comporté avec Bahloul à l'AG de l'UAFA.. Raouraoua déclare la guerre à la FAF    207 morts dans les attaques terroristes.. Massacre au Sri Lanka    Grippe saisonnière.. Net recul cette année    Mois du patrimoine.. Un riche programme    Lutte contre la criminalité : Près de 2900 suspects interpellés en mars dernier    Début du référendum constitutionnel en Egypte    Grandiose 20 Avril à Tizi Ouzou    Algérie-Mali, le 16 juin à Abu Dhabi    Trucs et astuces    Des remèdes complémentaires pour soulager une entorse de la cheville    La progression féconde    …sortir…sortir…sortir…    «Le prix payé pour tamazight a été exorbitant»    Forte explosion et tirs dans le centre de Kaboul    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ONU: retrait des USA d'un Pacte mondial sur les migrants et réfugiés
Publié dans Algérie Presse Service le 03 - 12 - 2017

"Aujourd'hui, la mission américaine auprès de l'ONU a informé son secrétaire général que les Etats-Unis mettaient fin à leur participation au Pacte mondial sur la migration", indique un communiqué de la mission américaine.
En septembre 2016, les 193 membres de l'Assemblée générale de l'ONU avaient adopté à l'unanimité un texte appelé Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants et visant à améliorer la gestion internationale (accueil, aide aux retours...) des mouvements de réfugiés et de migrants.
Lire aussi: Migration irrégulière: Messahel plaide pour une "approche globale"
Sur la base de cette Déclaration, le Haut commissaire aux réfugiés a été mandaté pour proposer un Pacte mondial sur les migrants et réfugiés dans son rapport annuel à l'Assemblée générale en 2018. Ce Pacte doit reposer sur deux axes: définition d'un cadre des réponses à apporter et programme d'action.
"La Déclaration de New York comprend plusieurs dispositions qui sont incompatibles avec les politiques américaines d'immigration et de réfugiés et les principes édictés par l'Administration Trump en matière d'immigration", souligne le communiqué de la mission des Etats-Unis auprès de l'ONU. "En conséquence, le président Trump a décidé l'arrêt de la participation des Etats-Unis à la préparation du Pacte qui vise à obtenir un consensus à l'ONU en 2018", ajoute le communiqué.
Interrogée, l'ONU n'était pas en mesure de réagir dans l'immédiat à l'annonce de retrait des Etats-Unis.
Lire aussi: Migration clandestine: l'Algérie pour des solutions "globales et profondes"
"L'Amérique est fière de son héritage en matière d'immigration et de son leadership dans le soutien aux populations migrantes et réfugiées à travers le monde", a souligné dans le communiqué l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley. "Aucun pays n'a fait plus que les Etats-Unis et notre générosité perdurera. Mais nos décisions sur les politiques d'immigration doivent toujours être prises par les Américains et les seuls Américains.
Nous déciderons de la meilleure manière de contrôler nos frontières et qui sera autorisé à entrer dans notre pays", a-t-elle ajouté.
"L'approche mondiale de la Déclaration de New York est juste incompatible avec la souveraineté américaine", a conclu Nikki Haley.
Sous la présidence républicaine Trump, les Etats-Unis se sont déjà retirés de plusieurs engagements pris sous l'administration de Barack Obama, comme notamment l'Accord de Paris sur le climat. Plus récemment, Donald Trump a décidé de retirer les Etats-Unis de l'Unesco, l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.