Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Les flammes de la passion    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival d'Annaba du film méditerranéen: le Tunisien Ridha Behi présente son film "Zahrat Halab"
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 03 - 2018

Le réalisateur tunisien Ridha Behi, invité d'honneur de la 3ème édition du Festival d'Annaba du film méditerranéen (FAFM) a présenté jeudi soir son film "Zahrat Haleb" ( La fleur d'Alep) parmi les quatre films cinématographiques qu'il a proposé lors de ce rendez-vous.
"Zahrat Haleb", le dernier film de Ridha Behi et dont le rôle principal a été confié à la star tunisienne, Hind Sabri a traité du phénomène de "l'extrémisme religieux et la problématique du djihad dans groupes armés en Syrie".
Très attendu par le public, et qualifié par un cinéphile de film "courageux", Zahrat Haleb, d'une durée de 96 minutes zoome sur une mère (Hind Sabri) fière de son fils unique, passionné par l'art et la musique mais le comportement du jeune change radicalement et bascule dans l'extrémisme et rejoint les groupes armés en Syrie.
Décidée à récupérer son fils, coûte que coûte, la maman affolée part à la recherche de son fils, en intégrant les rangs d'un groupe armé comme infirmière.
Zahrat Haleb est un "long cri assourdissant des mamans dont les enfants meurent dans une guerre obscure", a indiqué le réalisateur Ridha Behi lors du débat organisé à l'issue de la présentation du film, précisant que le choix du titre "Zahrat Haleb" reflète la tragédie des jeunes qui meurent à la fleur d'âge dans la guerre.
L'invité d'honneur de la 3ème édition du Festival d'Annaba du film méditerranéen présentera également ses trois films "Chams Ediyaâ" (Soleil des hyènes), 'Al Sounounouwat la tamout fil Qods" (Les hirondelles ne meurent pas El Qods) et "El Olba sihriya" (La boite magique).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.