LE SILENCE TUE ENCORE PLUS LES ENFANTS YEMENITES    Renouvellement des membres du Conseil de la Nation : Le collège électoral convoqué pour le 29 décembre    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    Ould-Abbès passe la main    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    La démission surprise d'Ould Abbès    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    Le pétrole, toujours    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    FLN: Ould Abbès démissionne    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouveau poste frontalier algéro-mauritanien : "apport qualitatif" dans les relations de coopération bilatérale
Publié dans Algérie Presse Service le 18 - 08 - 2018

L'ouverture de ce nouveau passage frontalier situé aux point kilométrique PK-75 au sud de Tindouf intervient conformément à volonté commune du président de la République Abdelaziz Bouteflika et de son homologue mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, et en application des recommandations de la 18ème session de la Haute commission mixte algéro-mauritanienne, tenue le 20 décembre 2016 à Alger.
Baptisé du nom du Chahid de la glorieuse Révolution nationale, Mustapha Ben Boulaïd, ce passage constitue - selon un communiqué du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire - "un apport qualitatif dans les relations de coopération bilatérale privilégiées" dans tous les domaines: politique, économique, social et sécuritaire, un moyen de développement et de désenclavement de cette région frontalière, à travers la facilitation de la circulation des personnes et l'intensification des échanges commerciaux entre les deux pays, d'une part, et avec les autres pays d'Afrique de l'ouest, d'autre part, mais aussi un outil "de consolidation de la coopération sécuritaire et de lutte contre le terrorisme et le crime organisé, aux mieux des intérêts des deux Etats".
Lire aussi : Route transsaharienne: réalisation de 1.600 km par l'Algérie
Ce poste frontalier constitue un acquis socioculturel et un moyen en vue de consacrer les liens sociaux, culturels et historiques existant entre les peuples des deux pays. "Tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés, ainsi que des équipements modernes, pour faciliter la circulation entre les deux pays, via ce poste, et atteindre les objectifs tracés", a déclaré à l'APS, le Chef de Daïra de Tindouf, Abdelhak Bouziane, expliquant que cette structure "permettra la création d'une dynamique économique et le développement des régions frontalières des deux pays".
Le président de la chambre de commerce et d'industrie de la wilaya de Tindouf, Abiri Nouh a précisé, de son côté, que cet acquis serait "économiquement bénéfique" aux deux pays et aux pays d'Afrique de l'Ouest, en facilitant les échanges commerciaux, soulignant que ce poste permettra aux opérateurs économiques algériens d'accéder aux marchés d'Afrique de l'Ouest, vu la demande croissante sur le produit algérien. Ce passage frontalier est une opportunité "en or" pour les habitants de Tindouf, car à même de s'ériger en axe commercial stratégique, dès son ouverture, a-t-il estimé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.