"Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La montée des extrémismes    La France déchirée?    Haut Conseil de Sécurité: L'espace aérien algérien fermé aux avions marocains    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    Tuchel ne lâche pas Werner    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    Abdelkader Bensalah n'est plus    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Algérie prospecte pour exporter de l'électricité vers la Libye
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 03 - 2019

, a annoncé mardi à Alger le ministre de l'Energie Mustapha Guitouni.
Le ministre s'exprimait en marge de la signature d'un protocole d'accord entre le groupe Sonelgaz et la société libyenne General Electricity Company Of Lybia (GECOL) portant sur une "coopération durable" dans la production de l'électricité en Libye.
"L'Algérie et la Libye sont liées par des liens de fraternité exceptionnels, des liens que nous tenons à renforcer en continu de façon à servir les intérêts des peuples des deux pays (...). Notre volonté est sincère pour renforcer la coopération bilatérale et travailler ensemble pour développer nos relations économiques dans le domaine de l'énergie à travers des projets de partenariat", a affirmé M. Guitouni.
"C'est dans ce sens que nous travaillons pour exporter de l'énergie électrique vers la Libye", a-t-il poursuivi.
Interrogé pour savoir si la situation sécuritaire dans ce pays voisin ne rendait pas difficile un tel partenariat, il a répondu par la négation. "La situation sécuritaire (en Libye) est bien étudiée, nous travaillons dans le cadre de la coordination existant entre les deux pays", a-t-il dit.
Quant aux montants qui y seront investis, le premier responsable de la Sonelgaz a estimé qu'il était "encore prématuré de parler de montants. Nous allons commencer par un premier contrat dans la maintenance dont le montant sera connu prochainement. Cette après-midi, nous allons justement aborder les détails du protocole d'accord qui sera suivi par la signature de plusieurs accords", a-t-il répondu à une question de l'APS.
Interrogé sur le projet d'exportation de l'électricité vers la Libye, il a indiqué que la question fait l'objet actuellement d'études techniques et commerciales visant à évaluer la faisabilité de "l'installation de lignes électriques de 400 kilos voltes entre l'Algérie et la Libye qui vont porter la distribution globale à 2000 kilos voltes d'électricité".
Une fois validé, ce projet se fera en partenariat avec les libyens, a-t-il ajouté.
Pour sa part, le P-dg de Gecol, Abdelmadjid Mohamed Hamza, a salué la signature de ce protocole d'accord qui "marque le début d'une coopération durable entre Gecol et Sonelgaz".
Reconnaissant la réticence des investisseurs européens et américains vis-à-vis de la Libye "sous prétexte de l'insécurité", dit-il, M. Hamza a assuré que Sonelgaz profitera d'un "traitement privilégié" une fois qu'elle aura investi en Libye.
"Nous avons recouru à l'Algérie en raison de la similitude du processus de génération d'électricité dans les deux pays, parce que les Algériens sont arrivés à un niveau très élevé en termes de maintenance et de production de pièces de rechange des unités de production d'électricité, pour profiter de l'expérience algérienne et parce que les étrangers refusent, dans la plupart des cas, de venir en Lybie sous prétexte de l'insécurité", a-t-il confié.
"C'est sûr que la priorité (en matière d'investissements) sera donnée à nos partenaires algériens, vus les liens de fraternité qui nous relient, la proximité géographique et la performance dans les prestations de Sonelgaz", a-t-il soutenu.
Il a avancé que la coopération bilatérale devrait s'élargir davantage dans le future pour englober le créneau du transport d'électricité. "D'ailleurs, cette après-midi nous allons discuter des moyens de connecter le réseau électrique libyen avec le réseau algérien", a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.