Début de l'opération de la révision exceptionnelle des listes électorales    Le procès historique attendu par les Algériens    Report du procès en appel de Kamel Chikhi    «Le marché pétrolier est resté équilibré»    Frais d'engagement des clubs    Le GSP au championnat arabe    Aarab Elyes nouvel entraîneur-adjoint    Real Madrid: Le clan Zidane fait une grande annonce pour son avenir !    Quelles leçons tirer du fort taux d'abstention aux dernières législatives ?    C'est fait à Annaba    Lancement à partir de Batna de la campagne nationale de prévention des risques des inondations    Espace pour préserver son histoire    Un roman inédit de Françoise Sagan en librairie    Djaballah sera-t-il candidat à la présidentielle ?    PROTECTION CIVILE : 12 accidents font 10 blessés à Mostaganem    Plus de 250 nouveaux professeurs en renfort    Un trafiquant de psychotropes condamné à 18 mois de prison    La FAF reçoit l'ambassadeur d'Argentine    Réforme ou manœuvre électoraliste ?    Vers la fermeture de l'usine Renault    Vers l'interpellation des chefs de parti sur le "hirak"    Le pirate qui avait sillonné le ciel algérien arrêté    Plus de 2,6 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence    Et maintenant ?    Un vendredi sur son 31    3 remèdes au miel pour traiter naturellement la grippe    Un incendie détruit une école primaire    L'indépendance de la justice, parent pauvre du système    Imminent changement à la tête des médias publics    La prophétie de Benflis    Pour la mise en place de stratégies d'enseignement de l'art dramatique et de traduction des textes théâtraux    Les Misérables de Ladj Ly, candidat de la France pour les Oscars    Le gouvernement français veut jouer la transparence    Karoui autorisé lors du deuxième tour    Indices    Béjaïa : Les manifs continuent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    JS Kabylie : Le CRB et Horaya en ligne de mire    Berraf réagit aux accusations    Sonatrach: Des contrats gaziers à long terme renouvelés dans les prochains mois    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    Au 1er semestre 2019 : Hausse de près de 5% de la production industrielle publique    Y a-t-il une vie en dehors des GAFAM? Episode I : les réseaux sociaux    Lutte contre le changement climatique: L'ONU salue les efforts de l'Algérie    Côte d'Ivoire : La profanation de la tombe de DJ Arafat ne restera pas impunie    Un rapport de l'IGF pointe un risque de faillite    Le chef de la Minurso visite les camps de réfugiés sahraouis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le guitariste flamenco Alberto Lopez en concert à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 30 - 03 - 2019

ALGER – Le guitariste espagnol Alberto López a animé vendredi soir à Alger un concert de flamenco devant un public relativement nombreux.
Organisé à la salle Ibn-Zeydoun par l'Office Riadh El Feth (Oref) en partenariat avec le Centre culturel espagnol Cervantès, le soliste a gratifié son public, deux heures durant, d'une collection de compositions instrumentales envoûtantes.
Originaux et entrainants, les solos du guitariste ont emporté l'assistance dans un voyage musical alliant différentes variantes du flamenco, genre musical d'origine andalouse (Espagne).
Entre reprises de compositions classiques flamenco et ses propres solos modernisés, l'artiste a gratifié le public de morceaux enchanteurs, puisés dans son répertoire notamment "Balcon de los Buenos Granaina", "De la tierra Mora Zambra" et "Bailame Tangos".
Natif de Grenade, où il a commencé ses études de guitare flamenca à l'âge de 11 ans, Alberto López a suivi une formation académique au Conservatoire "José Salinas".
Très jeune, il a obtenu sa licence de guitare flamenca du Conservatoire supérieur de musique « Rafael Orozco » de Cordoue. Sa passion pour la musique de la péninsule ibérique lui a permis de côtoyer de grands noms du flamenco à l'image de Miguel Angel Cortés, Gerardo Nuñez, Manolo Franco ou Niño De Pura qui l'ont formé à la guitare flamenca.
A 18 ans, il a décroché des prix sur les scènes du monde où il est propulsé d'emblée par des artistes de renom comme El Pele, Estrella Morente, Arcangel, Tomatito et Israel Galvan, entre autres, avec lesquels il a collaboré.
En soliste, il a fait partie de grands événements du monde du flamenco comme "La Bienal de Séville", "La Noche Blanca del Flamenco", le Festival Flamenco de Fez ou encore le Festival International de Guitare de Maldonado (Uruguay).
En 2008, Alberto López crée son premier spectacle de composition pour présenter son œuvre dans son pays avant d'entamer- cinq ans plus tard- une tournée internationale pour son second spectacle "Siento" qui l'a conduit sur plusieurs scènes du monde notamment en Serbie, Italie, Brésil et
l'Algérie où il s'était déja produit à Oran.
Alberto López se produit (à nouveau) en concert samedi à la Basilique Notre Dame d'Afrique à Alger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.