Vaste mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Le FFS "fidèle à son esprit nationaliste et patriotique"    Un mémorandum d'entente sur les concertations politiques algéro-thaïlandaises    Les efforts de l'Algérie visant l'unification des rangs arabes et palestiniens soutenus    Renforcer et diversifier l'investissement touristique pour la promotion du tourisme    Salon de l'habitat: le Reverse Engineering, une source d'innovation    APN: chaud débat en perspective    Zineb El Mili inhumée au cimetière de Sidi Yahia à Alger    Réception de 2,5 millions de doses de vaccin    Mise en service de plusieurs structures sanitaires à Chlef    Tlemcen: Ilham Mekliti lauréate du concours du 14e Salon des arts plastiques    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    A quand une rencontre Président-Maires ?    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    LA VIE... ET LE RESTE    Tensions accrues au Sahel    Des «lignes rouges» tracées    Du bon et du moins bon    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Maguire, c'est désastreux    Une aubaine pour les cimentiers    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Tebboune reçoit l'Ambassadeur du Ghana    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le guitariste flamenco Alberto Lopez en concert à Alger
Musique
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 04 - 2019

Le guitariste espagnol Alberto Lopez a animé vendredi soir, à Alger, un concert de flamenco devant un public relativement nombreux. Organisé à la salle Ibn-Zeydoun par l'Office Riadh-El-Feth (Oref) en partenariat avec le Centre culturel espagnol Cervantès, le soliste a gratifié son public, deux heures durant, d'une collection de compositions instrumentales envoûtantes. Originaux et entraînants, les solos du guitariste ont emporté l'assistance dans un voyage musical alliant différentes variantes du flamenco, genre musical d'origine andalouse (Espagne).
Entre reprises de compositions classiques flamenco et ses propres solos modernisés, l'artiste a gratifié le public de morceaux enchanteurs, puisés dans son répertoire, notamment Balcon de los Buenos Granaina, De la tierra Mora Zambra et Bailame Tangos. Natif de Grenade où il a commencé ses études de guitare flamenca à l'âge de 11 ans, Alberto Lopez a suivi une formation académique au conservatoire José-Salinas. Très jeune, il a obtenu sa licence de guitare flamenca du Conservatoire supérieur de musique Rafael-Orozco de Cordoue. Sa passion pour la musique de la péninsule ibérique lui a permis de côtoyer de grands noms du flamenco à l'image de Miguel Angel Cortès, Gerardo Nez, Manolo Franco ou Nino Pura qui l'ont formé à la guitare flamenco. A 18 ans, il a décroché des prix sur les scènes du monde où il est propulsé, d'emblée, par des artistes de renom comme El Pele, Estrella Morente, Arcongel, Tomatito et Israel Galvon, entre autres, avec lesquels il a collaboré. En soliste, il a fait partie de grands événements du monde du flamenco comme la Bienal de Flamenco de Sevilla, La Noche Blanca del Flamenco, le Festival du flamenco de Fès ou encore le Festival international de guitare de Maldonado (Uruguay).
En 2008, Alberto Lopez crée son premier spectacle de composition pour présenter son œuvre dans son pays, avant d'entamer — cinq ans plus tard — une tournée internationale pour son second spectacle «Siento» qui l'a conduit sur plusieurs scènes du monde, notamment en Serbie, Italie, Brésil et Algérie où il s'était déja produit à Oran. Alberto Lopez se produit (à nouveau) en concert, samedi, à la basilique Notre-Dame d'Afrique à Alger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.