Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    Contours du nouveau socle de la société civile    La BEA en mode «accélération»    Un gisement de richesses négligé    La carte gagnante    La FIFA rétablit une vérité historique    Des documents top secret saisis    Reprise, demain, des rotations de la Minusma    Avec Mahrez sans Messi    Guerre à la parisienne!    Boulahbib de retour aux affaires    Etat d'alerte maximale    L'école privée cherche sa voie    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Société civile: conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Coupe Davis (Match de maintien): victoire de l'Algérie devant le Mozambique (2-0)    Jeux de la Solidarité Islamique: Reguigui remporte la médaille d'argent    Décès du journaliste italien Piero Angela, ami de la Révolution algérienne    Agressions contre Ghaza: 12 violations contre les journalistes palestiniens    La canicule continuera d'affecter l'Ouest et le Centre du pays    La PC prodigue des conseils préventifs sur les risques liés à la canicule    Mahboub Bati, l'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Festival de chanson chaâbi: une soirée célébrant l'œuvre des grands maîtres    Ancelotti dira stop après le Real Madrid    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    Parkinson: Le cri de détresse d'une Association de malades    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Ghannouchi sur le départ ?    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Un policier assassiné    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    Fondateur du roman algérien moderne    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des missiles tirés vers La Mecque interceptés
Publié dans Algérie Presse Service le 21 - 05 - 2019

Deux missiles balistiques tirés en direction de La Mecque en Arabie saoudite par les éléments du groupe Ansar Allah dit Houthi au Yémen voisin ont été interceptés, ont rapporté mardi des médias saoudiens au moment où la tension monte dans le Golfe.
Le porte-parole de la coalition antirebelles menée par l'Arabie saoudite au Yémen, le colonel Turki al-Maliki, a affirmé que la défense anti-aérienne saoudienne avait intercepté et "neutralisé" lundi soir des "projectiles" au dessus des régions de Jeddah et de Taëf dans l'ouest du royaume, sans préciser leur nature ni leur origine.
Mais le quotidien Asharq al-Awsat et la chaîne de télévision Al-Arabiya ont affirmé qu'il s'agissait de missiles balistiques tirés par les Houthis en direction de la ville sainte de La Mecque, proche de Jeddah.
Les Houthis, "ont tenté d'atteindre La Mecque avec deux missiles", titre Asharq al-Awsat, en affirmant que c'était la troisième tentative des insurgés yéménites de viser la ville sainte depuis le début de l'intervention saoudienne au Yémen au côté du pouvoir en mars 2015.
Les Houthis ont démenti, par la voix d'un porte-parole officiel, avoir pris pour cible "les lieux saints" musulmans en Arabie saoudite. Mais le ministre de l'Information du gouvernement yéménite, soutenu par Ryad, Mouammar al-Iryani, a accusé les Houthis d'avoir tiré ces missiles sur "ordre de l'Iran". "Les milices des Houthis ont visé La Mecque", a-t-il affirmé sur Twitter, en dénonçant "un crime terroriste".
Face aux tensions dans le Golfe qui ne cessent de grimper sur le dossier iranien, l'Arabie saoudite a invité les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et de la Ligue arabe à des sommets extraordinaires le 30 mai à La Mecque. Dans une autre déclaration, le colonel Maliki a indiqué que les Houthis avaient attaqué une "installation civile" de la province saoudienne méridionale de Najrane avec un drone chargé d'explosifs, sans faire état de victimes.
La télévision Al-Masirah des Houthis a confirmé une attaque de drone qui a mis le feu à un dépôt d'armes à l'aéroport de Najrane. Les Houthis ont revendiqué une attaque de drones qui a endommagé le 14 mai un oléoduc en Arabie saoudite, deux jours après un mystérieux sabotage de quatre navires, dont deux pétroliers saoudiens, à l'entrée du Golfe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.