LF 2020: l'importance des dispositions encourageant de l'investissement mise en exergue    Collision de deux bus à El Oued : Etat de santé ''stable'' des blessés    M.Beldjoud depuis El-Oued: 96% des accidents sont dus au facteur humain    Foot/Mercato d'hiver : le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Hand/CAN-2020: l'Algérie bat le Maroc 33-30 et termine en tête du Gr D    La Conférence internationale sur la crise libyenne débute à Berlin    Irak : nouvelles manifestations réclamant une refonte du système politique    Examens de promotion aux grades d'enseignant principal et enseignant formateur: les résultats lundi    Investissement: mettre en place un système juridique stable et en finir avec l'influence des lobbies    OUVERTURE DE REPRESENTATIONS CONSULAIRES A LAAYOUNE : L'Algérie recadre sévèrement la Guinée et le Gabon    REVISION DE LA CONSTITUTION : Talaia El Hourriyet exige ‘'la parole au peuple''    NOMINATION DE CERTAINS CADRES DE L'ETAT : Le président transfert le pouvoir au premier ministre    SITUATION FINANCIERE : La commune d'Oran peine à retrouver ses entrées    Interdiction du téléphone et des rassemblements dans les hôpitaux    Le Président de la République reçoit à Berlin le président du Conseil européen    Le Real fixe une condition pour le départ de James Rodriguez    Football/CAN-2021 et Mondial-2022: des changements au programme de la sélection algérienne    Non, le Hirak n'a pas échoué !    «Tous les détenus politiques doivent être libérés»    Attentat déjoué contre la veuve du militant Brahmi    Cinq civils tués dans un présumé raid aérien russe    Les banques ciblées par les protestataires    Tebboune revoit le protocole officiel    Le PAD appelle à une adhésion massive    Sit-in aujourd'hui au tribunal de Sidi M'hamed    La quadrature du cercle    Desertec veut renaître de ses cendres    Maya    La Cnas de Relizane passe à l'offensive    Une mosquée, et le tour est joué !    Les producteurs de pomme de terre ferment la RN5 et l'autoroute    Le PT exige la libération des manifestants du hirak    15 militants devant le juge ce matin    Le saviez-vous… ?    ACTUCULT    Tizi Ouzou : coup d'envoi de la 12e édition du salon du livre    Vibrant hommage à Didouche Mourad    Et zut ! C'est raté pour cette année ! Tant pis ! L'année prochaine, inch'Allah, pitet' !    Alger-Paris en continuel aller-retour    Sept Algériens visent les minimas des JO-2020 et des championnats d'Afrique    La FAF s'oppose à la domiciliation du tournoi dans la ville de Laâyoune occupée    La pièce GPS du TNA primée    Ouverture en présence de nombreux intellectuels    Biens waqfs mis au profit de la science    NCA Rouiba conclu un accord avec le groupe français Castel    L'entraîneur Yaïche tire la sonnette d'alarme    El-Bayadh: Enfin la liste des logements sociaux    Bouira: De 3 ans de prison à la perpétuité pour trafic international de drogue    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Codesa condamne les violations marocaines des droits fondamentaux du peuple sahraoui
Publié dans Algérie Presse Service le 08 - 12 - 2019

AYOUN OCCUPEE - L'Association des défenseurs des droits de l'Homme des Sahraouis (Codesa) a dénoncé les violations continues par l'occupant marocain des droits fondamentaux du peuple sahraoui, en particulier le droit à l'autodétermination et à l'indépendance.
Dans un rapport sur l'état des droits de l'Homme au Sahara occidental occupé, la Codesa a abordé les violations commises par le Maroc au cours du mois de novembre 2019 dans le domaine des droits de l'Homme à l'égard des civils sahraouis dans les villes du Sahara occidental, où les services militaires et civils marocains continuent de confisquer les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels dans un déni flagrant du droit international, du droit humanitaire et des droits de l'Homme.
Des cas de violation ont été soulevées par de nombreuses organisations internationales de défense des droits de l'Homme et un ensemble de résolutions des Nations Unies relatives à la question du Sahara occidental face aux atteintes aux droits fondamentaux dans les territoires occupés.
Dans une lettre adressée au Représentant permanent des Etats-Unis d'Amérique auprès de l'Organisation des Nations Unies, et au président du Conseil de sécurité, le Représentant du Front Polisario à l'ONU, Sidi
Mohamed Omar, a rappelé que le Secrétaire général a insisté à plusieurs reprises sur le fait qu'une surveillance impartiale, globale et soutenue de la situation des droits de l'Homme était nécessaire pour garantir la protection de toutes les personnes au Sahara occidental.
"Il est donc impératif que le Conseil de sécurité exerce la pression nécessaire sur le Maroc pour que les observateurs des droits de l'Homme et les observateurs internationaux des Nations Unies obtiennent un accès complet, sans entrave et continu au Sahara occidental occupé, et qu'ils puissent faire rapport librement et ouvertement sur les droits de l'Homme dans le territoire", a-t-il insisté.
"Les Nations Unies ont la responsabilité juridique et morale de déployer tous les efforts possibles pour assurer la protection des droits de l'Homme dans le Sahara occidental occupé en attendant la décolonisation du territoire conformément aux résolutions pertinentes de l'ONU", a plaidé M. Sidi Omar.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.