Man City s'empare de la tête du championnat. Mahrez entré en jeu en deuxième période    Mondial 2021 de Handball. Algérie 26 – France 29 : Le sept national passe à côté d'un exploit    Boulaya a pris une décision importante pour son avenir    La gamme Dacia étoffée    Plein cap sur l'électrique    Hollywood out !    L'état-major de l'ANP marque sa présence aux frontières sécuritaires du pays    Nouveau statut pour le Cnes    Otretien, nouvelle application pour les Algériens    Véritable moelleux au chocolat    Expo «La Chine vue par Hachemi Ameur 3»    Le producteur Phil Spector, faiseur de tubes et magicien du son    Visant «la promotion de la distribution de l'activité culturelle et artistique» Une convention de coopération entre les ministères de la Culture et de la Défense nationale    "Le pouvoir se fait hara-kiri"    Près de 140 morts en trois jours    L'ONU réclame une aide d'urgence de 76 millions de dollars    Peugeot Algérie et IRIS signent un partenariat    Six mois de prison ferme pour cinq hirakistes    Ferhat Aït Ali signe quatre autorisations provisoires    Energies renouvelables : Création d'une entreprise de production et de distribution des énergies renouvelables    USM Alger : Nadir Bouzenad nouveau secrétaire général    LFP : Les sanctions tombent    Le MCA aura le statut de filiale de Sonatrach    3 décès et 249 nouveaux cas    Abbas attendu aujourd'hui à Béjaïa    Le marché du travail touché de plein fouet par la crise : Les offres d'emploi ont baissé de 30% en 2020    Les personnels du Commerce à nouveau en grève    Retrait de confiance au maire de Belouizdad    Université de Constantine 1 : Des postulants au concours de doctorat en colère    40 décès et 103 blessés sur les routes en 2020    Boumerdès : Quel sort pour l'industrie de la pêche ?    Des contraintes entravent le parachèvement du dernier tronçon    Youcef Nebbache comparaîtra en citation directe le 28 janvier    La pression est la force appliquée à la surface pressée    Les Marocains "digèrent mal" le couscous maghrébin    "La question kabyle dans le nationalisme algérien 1949-1962", un livre de Ali Guenoun    Roman-pamphlet contre les tabous du viol    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le P-dg de Sonelgaz: «Toutes les créances impayées seront récupérées»    Métro d'Alger: Aucune date n'a été fixée pour la reprise de service    La future loi, le sexe et l'âge    Un avant-projet en question    Recouvrement des taxes: Les délégations communales sommées de s'impliquer davantage    Tébessa: Sit-in des habitants de «Mizab 2» devant la wilaya    Investiture de Biden aujourd'hui: Une cérémonie sous haute surveillance    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    Le visa est devenu un enjeu diplomatique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelle-Zéllande: manifestation à Christchurch contre le pillage du phosphate en provenance du Sahara occidental
Publié dans Algérie Presse Service le 10 - 12 - 2019

Des manifestants néo-zélandais ont organisé une manifestation à Christchurch, lundi, pour protester contre l'arrivée du navire le "Federal Crimson" transportant 55 000 tonnes de phosphate pillés dans le Sahara occidental occupé et importés illégalement par l'entreprise néo-zélandaise "Ravensdown".
Les manifestants rassemblés près des quais du port de la ville, ont placé des banderoles sur un pont surplombant le port, appelant les entreprises néo-zélandaises à cesser d'importer ces biens volés du territoire occupé du Sahara occidental en complicité avec l'occupant marocain.
Ils ont également scandé des slogans: "Liberté pour le peuple sahraoui" et "Arrêtez l'occupation du Sahara occidental".
A son arrivée au port, "le Federal Crimson a été reçu par une flottille de la paix de 15 kayaks, un yacht et un ferry, avec à bord, plus de 100 écoliers et 80 autres militants des droits de l'Homme qui scandaient des slogans appelant à l'indépendance du Sahara occidental", selon des médias locaux.
Les manifestants dans les Kayaks ont orné le bateau d'un drapeau de la République sahraouie "pour leur montrer que la cargaison appartient au Sahara occidental", a déclaré Josie Butler, porte-parole de l'Association des Amis du peuple sahraoui en Nouvelle-Zélande, dans une vidéo publiée sur sa page facebook.
D'autre part, des membres du Syndicat des chemins de fer, des transports maritimes et des transports sont montés à bord du navire à l'arrivée et ont remis une lettre de protestation au capitaine, pour exprimer la décision du Syndicat en faveur de la liberté du Sahara occidental et contre l'importation de "phosphate de sang" des territoires sahraouis occupés.
Les manifestants ont appelé le gouvernement de leur pays à cesser d'importer le phosphate volé des territoires sahraouis, soutenant que les Etats-Unis, le Canada, l'Afrique du Sud et l'Australie ont arrêté d'acheter le phosphate sahraoui pillé par l'occupant marocain.
Début septembre, les Amis du peuple sahraoui en Nouvelle-Zélande ont organisé une manifestation similaire contre l'arrivée du navire appelé "Amoy Dream" chargé de milliers de tonnes de phosphates pillés dans le Sahara occidental occupé et importés illégalement par l'entreprise néo-zélandaise "Ravensdown".
La manifestation, organisée par l'Association, a reçu une large couverture médiatique, permettant à l'opinion publique de s'informer sur les activités illégales de cette entreprise.
Clare Bulter, membre de l'association des Amis du peuple sahraoui, a souligné que le phosphate importé en Nouvelle-Zélande a été volé par cette entreprise au Sahara occidental occupé illégalement par le Royaume marocain.
"Quand j'ai appris les atrocités commises dans les territoires sahraouis, j'ai eu honte d'être citoyenne néo-zélandaise. C'est pourquoi je suis ici, aujourd'hui, pour défendre ce qui est juste, comme un vrai Néo-Zélandais devrait le faire", a-t-elle fait savoir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.