Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les membres du nouveau gouvernement prennent leurs fonctions
Publié dans Algérie Presse Service le 04 - 01 - 2020

Les membres du nouveau gouvernement dirigé par Abdelaziz Djerad ont pris samedi leurs fonctions, moins de 48 heures après leur nomination par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, un exécutif de technocrates marqué par l'entrée de jeunes ministres et par la volonté d'imprimer une nouvelle orientation à l'économie, en développant notamment le numérique.
Le président Abdelmadjid Tebboune qui veut relancer au plus vite la machine économique présidera dès dimanche la première réunion du Conseil des ministres avec les nouveaux membres du gouvernement, qui entamera son action par l'élaboration de son plan d'action, devant être présenté au Parlement.
La composition du gouvernement se veut "le lancement du changement économique en Algérie, conformément aux promesses faites par le président de la République lors de sa campagne électorale et affirmées dans son discours à la nation lors de la prestation de serment", a indiqué le porte-parole officiel de la présidence de la République, Belaïd Mohand Oussaïd.
Le choix des portefeuilles attribués au sein du gouvernement, constitué de 39 membres, dont 5 femmes, 7 ministres délégués et 4 secrétaires d'Etat, renseigne sur les chantiers que le Président entend ouvrir.
D'abord le développement de l'économie numérique, un objectif pour lequel a été mis en place un ministère de la micro entreprise, des startup et de l'économie de la connaissance, confié à Yassine Djeridene, qui sera assisté par deux ministres délégués, Nassim Diafat et Yacine Oualid, chargés, respectivement, des incubateurs et des startup.
Ces départements ministériels auront pour mission de booster un secteur créateurs d'emplois et constituant la locomotive de l'économie moderne basée sur le numérique.
La relance de l'économie, notamment dans son volet industriel, impactée par des contraintes budgétaires, a été confiée à Ferhat Aït Ali Braham, nommé ministre de l'Industrie et des Mines. Cet expert financier est connu pour avoir critiqué l'incohérence des politiques industrielles suivies ces dernières années.
Pour mieux gérer les contraintes budgétaires, un ministère du Commerce extérieur a été créé et devra, sous la conduite de Aïssa Bekkai, assainir un secteur ayant connu de nombreux dysfonctionnements, dont le phénomène de la surfacturation.
Autre nouveauté dans le gouvernement, en plus de la nomination d'un ministre de la Jeunesse et des Sports, en la personne de Sid Ali Khaldi, un secrétariat d'Etat chargé du sport d'élite a été créé et confié à l'ancien champion olympique Nouredine Morceli.
A noter que les titulaires des ministères régaliens sont maintenus à leurs postes: Sabri Boukadoum, aux Affaires étrangères, Kamel Beldjoud, à l'Intérieur, aux collectivités locales et à l'aménagement du territoire, Belkacem Zeghmati, à la Justice, Abderahmane Raouya, aux Finances, et Mohamed Arkab l'Energie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.