Le Président Tebboune adresse ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'avènement du mois de Ramadhan    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupations marocaines    L'investissement agricole et agroalimentaire, levier de la croissance économique nationale    Ramadhan: Echange de vœux entre le Président Tebboune et son homologue égyptien    Bayern Munich: Müller annonce de la prudence    Borussia Dortmund: Raiola n'est pas forcément d'accord avec le BVB dans le dossier Håland    Sétif: saisie de plus de 10 millions d'euros en faux billets    Education : La grève des enseignants largement suivie, selon le CNAPESTE    Coronavirus: 129 nouveaux cas, 104 guérisons et 4 décès    Lutte contre les répercussions de la Covid-19: les agriculteurs algériens ont été à la hauteur du défi    Baouche reste    Crise à la laiterie de Tizi    Des députés français réclament la publication des données sur les déchets nucléaires enterrés en Algérie    Le procès d'Abou Dahdah reporté au 9 mai    Soufiane Djillali ne sera pas candidat    Incident sur le site nucléaire    La CAF «va voir»    290 millions DA dépensés depuis août dernier    Benzema et Zidane domptent le Barça et propulsent le Real Madrid vers le sommet    Processus de réconciliation nationale    Les filiales de Sonelgaz en première ligne    Réunion de travail en présence des imams    La Coquette se prépare pour la saison estivale    Saisie de 200 comprimés psychotropes et arrestation d'un dangereux malfaiteur    Actuculte    Le rapport à l'écriture littéraire présenté par des auteurs algériens    C'est la frénésie !    4 morts et 7 blessés dénombrés    Arezki Hadj Saïd, nouvel inspecteur général des services de police    Et si c'était du schiste ?    Fractures et manœuvres répugnantes    Ibn Sina et Haï El Badr: Relogement de 102 familles à Belgaïd    Appel des étudiants algériens en Russie    Tlemcen: Le mouvement associatif encensé    Les monarchies et les bibelots comme dieux    Voici venir le Ramadhan...    Elle élira domicile à l'espace «Evasion» de l'hôtel Liberté: Une Académie internationale de musique bientôt à Oran    Aboul-Gheit en visite pour discuter des développements régionaux    Une tactique droit dans le mur    L'état doit frapper fort    Le Cnese réactive la Cellule d'équité    Hamdi menace de jeter l'éponge    Deux ministres sur le gril    Le piège de la mémoire    «Personne ne peut porter atteinte à l'unité nationale»    Un roman sur la réalité fabriquée    Abdelaziz Belaid: "nécéssaire cohésion de toutes les franges de la société    Paris réagit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ACAM: assainir la filière du montage et élaborer une stratégie pour les industries mécaniques
Publié dans Algérie Presse Service le 30 - 01 - 2020

Le président de l'Association des concessionnaires automobiles multimarques (ACAM), Youcef Nebbache a salué, mercredi à Alger, la décision prise par le Gouvernement portant autorisation d'importation des voitures d'occasion pour satisfaire les besoins du marché national à court terme, appelant les pouvoirs publics à l'assainissement de la filière de montage automobile et l'élaboration d'une stratégie à long terme à même de relancer l'industrie mécanique.
Invité du Forum "El Mihwar El Yawmi" consacré au débat sur l'avenir de l'activité de montage et l'industrie automobile à la lumière de l'arrêt de certaines usines et la détermination du Gouvernement à organiser ce secteur, M. Nebbache a salué la décision relative au retour à l'importation des voitures d'occasion pour satisfaire les besoins du marché national à court terme.
Dans ce contexte, M. Nebbache a recommandé d'autoriser l'importation des voitures d'occasion de moins de cinq (05) ans au lieu de trois (03) ans, comme stipulé dans la loi des finances 2020, et ce, a-t-il dit, pour "prendre en compte le pouvoir d'achat des citoyens, les prix des voitures de moins de trois ans étant encore chers dans les marchés extérieurs".
Appelant les pouvoirs publics à l'assainissement de la filière montage automobile, le président de l'ACAM a proposé "la fermeture des usines en activité pour stopper cette hémorragie des deniers publics".
"Les usines de montage automobile n'ont apporté aucune valeur ajoutée, ni contribué à assurer la disponibilité des voitures, créer des postes d'emploi, ou encore moins augmenter le taux d'intégration locale", a-t-il estimé.
Le responsable de l'Association a indiqué que "les précédents cahiers de charges réglementant l'activité de montage automobile renfermaient des conditions rédhibitoires pour les opérateurs locaux. Un autre cahier de charges a été élaboré par un ancien ministre de l'Industrie pour servir les intérêt d'un cercle fermé d'opérateurs".
"Le ministre et les opérateurs en question font l'objet de poursuites judiciaires, ce qui prouve que le clientélisme était la base de l'industrie de montage automobile", a-t-il dit.
A cet effet, M. Nebbache a estimé qu'il est "nécessaire, comme mesure d'urgence, de retourner à l'importation des voitures d'occasion pour répondre aux besoins du marché, et de se préparer parallèlement au lancement d'une industrie locale fondée sur des bases solides".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.