Une feuille de route de sortie "progressive et flexible" du confinement élaborée par le gouvernement    Manifestations aux Etats-Unis : une neuvième soirée plus calme,Trump critiqué pour sa gestion de la crise    La consommation d'eau en Algérie a augmenté de 10% depuis le début de la crise de la Covid-19    Processus d'autodétermination au Sahara occidental: les manœuvres de la France déjouées    Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Coronavirus: 98 nouveaux cas, 79 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Accord Opep+ : une action décisive afin d'empêcher un effondrement total du marché    Gaz: Sonatrach adapte sa stratégie pour faire face à la concurrence croissante du marché mondial    Les essais cliniques sur l'hydroxy-chloroquine repris: l'Algérie confortée dans sa position    Barça : Une inquiétude pour Lionel Messi ?    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Hommage à Guy Bedos : Il fera tordre de rire les anges    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    Le Care critique les choix du gouvernement    Les travaux s'éternisent    Vers un intérimaire à la tête du MPA    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    L'épreuve    Naples : Le successeur de Koulibaly déjà identifié ?    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Plusieurs localités durement touchées    Projet d'évitement de la ville d'Azeffoun : Deux ans de travaux pour un tronçon de quatre km    Plus de 500 migrants bloqués au large de Malte    Des familles de victimes de la répression réclament justice    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Oulkhou : Recueillement à la mémoire de Tahar Djaout    Quatre réseaux de crime organisé transfrontaliers démantelés: 115 kg de kif, 58.602 comprimés psychotropes et 450 millions saisis    Trafic de drogue, 2 arrestations    Un déni français    Ce n'est pas à Sonatrach de repenser sa stratégie, c'est au HCE de le faire    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    Le ministère du Commerce dément    Détournement de foncier agricole et abus d'affluence : Hamel rejette toutes les accusations portées contre lui    ENVOI DE TROUPES DE L'ANP A L'ETRANGER : Laraba apporte des précisions    Allocution du président de la République devant les cadres et personnels de l'ANP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Congestion routière à Alger: plus de 100 points noirs recensés
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 02 - 2020

Les services de la sécurité publique relevant de la Sûreté de la wilaya d'Alger ont recensé plus de 100 points noirs à l'origine de bouchons signalés sur le réseau routier de la capitale, a indiqué dimanche le chef de la sûreté de la wilaya d'Alger, le Contrôleur de police M'hamed Bettache.
S'exprimant lors d'une conférence de presse animée au siège de l'unité d'intervention à Kouba pour présenter le bilan d'activité de l'exercice 2019, le Contrôleur de police M'hamed Bettache a fait état de plus de 100 points noirs à l'origine des encombrements à la capitale, assurant que toutes les mesures ont été prises pour pallier ce problème, notamment la mise en œuvre d'un plan de circulation efficace en 2020 dans l'objectif d'en réduire l'impact sur la fluidité du trafic et sur le taux d'accidents, outre le lancement des campagnes de sensibilisation.
Dans ce cadre, le même responsable a indiqué que les patrouilles héliportées intensifieront leurs sorties en coordination avec les unités opérationnelles déployées sur le terrain, à l'effet de contribuer à l'organisation et le contrôle de la circulation ainsi que la détection des points noirs pour la décongestion du trafic routier à Alger.
Les services de la sûreté d'Alger ont également mis en place un plan pour mettre fin aux encombrements à Alger à partir des heures de pointes dans la matinée en déployant ses brigades à travers tous les grands axes d'Alger, a fait savoir Bettach M'hamed.
Des ateliers seront organisés, l'année en cours, sur la situation du trafic routier à Alger en partenariat avec les acteurs et les partenaires en vue de mettre en place des mesures à même de trouver des solutions pour réduire les bouchons et le nombre d'accidents, a-t-il encore dit.
Evoquant les principales raison à l'origine des embouteillages que connaît la wilaya d'Alger, le Contrôleur de police M'hamed Bettache a fait savoir qu'ils sont dus à l'expansion du parc automobile qui compte près de 1,6 millions de véhicules (portant la plaque d'immatriculation de la capitale), du passage de près de 500.000 véhicules/jour, outre le recensement de 158 arrêts de bus, de 18.338 taxis et de 5.664 opérateurs activant dans le domaine du transport des voyageurs.
Il a fait savoir, par ailleurs, que l'embouteillage est lié à la nature topographique d'Alger qui dispose d'un réseau routier complexe par rapport aux régions plates proposant un réseau de routes parallèles.
Il a souligné, en outre, l'absence des panneaux de signalisation, la dégradation de certaines parties du réseau routier d'Alger et l'installation de ralentisseurs ne correspondant pas aux normes, outre le stationnement anarchique des véhicules, le manque de parkings, l'expansion urbaine suite aux opérations de relogement, en sus du déficit important en matière de moyens de transports collectifs et scolaires.
Le réseau routier de la wilaya d'Alger recense un total de 1547 km de routes communales, 286 km de routes de wilaya, 547 km de routes nationales et 280 km de voie express, a-t-il précisé.
Concernant la couverture sécuritaire des marches du "Hirak" populaire, le même responsable a affirmé que ses services "œuvrent toujours à la protection des individus et des biens dans le cadre de la loi et de la protection des droits de l'Homme afin de protéger les foules que ce soit le mardi, le vendredi ou les autres jours.
"Ces missions s'inscrivent dans le cadre de l'action policière portant sur la sécurisation des foules", a-t-il dit, insistant sur "l'adoption d'une politique préventive axée sur les médias, l'orientation et la sensibilisation".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.